The supremacy of the Muggles ends here.
Voldemort a ouvert les portes de l'Enfer et contrôle le gouvernement anglais. Sa suprématie ne s'arrêtera pas là. Avec la source de la magie noire à ses côtés, il s'apprête à mettre la main sur tous les continents. Son objectif : soumettre les moldus et les traîtes à leur sang. L'aiderez vous dans ce combat ou rejoindrez-vous la coalition internationale ?
RéglementContexteBottinsLes groupesLes créatures jouablesScénarii et Postes vacantsInvités
A savoir
# Juin 97 : Dumbledore meurt par la main de Severus Rogue
# Eté 97 : Voldemort prend le contrôle du gouvernement
# Septembre 97 : La Coalition Internationale reprend du service et une nouvelle année scolaire démarre sous la domination des Carrow
# Décembre 97 : Voldemort redonne sa liberté avec Seytan et passe un pacte avec ce dernier
# Nous sommes en mai 1998
Contexte
C'est une terrible annonce qui secoue le monde des sorciers : Dumbledore est mort, assassiné par Severus Rogue. Le plus grand mage noir de tous les temps en profite pour mettre la main sur le ministère de la magie. Son objectif : purifier la race sorcière et faire des moldus ses esclaves. Mais son empire ne s'étant qu'aux frontières de la bonne vieille Angleterre. Le monde entier doit être nettoyé. Pour cela, Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom est en quête de la source même de la magie noire. Le Necronomicon, le livre des monstres et des morts, le mène devant les portes de l'enfer, qu'il laisse grandes ouvertes...
Evénements
Ego vero sic intellego, Patres conscripti, nos hoc tempore in provinciis decernendis perpetuae pacis habere oportere rationem. Nam quis hoc non sentit omnia alia esse nobis vacua ab omni periculo atque etiam suspicione belli ?
Duplexque isdem diebus acciderat malum, quod et Theophilum insontem atrox interceperat casus, et Serenianus dignus exsecratione cunctorum, innoxius, modo non reclamante publico vigore, discessit.
Blackout
everything is falling apart

Partagez | 
 

 Répliques épiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Âge : 23
Messages : 263
Date d'inscription : 25/12/2016
avatar
J'ai la même réaction que toi Leah quand je fais écouter de la musique classique à mes potes et qu'ils me disent "c'est pas la musique pour la pub de papier toilettes " Pauvres Mozart et cie, tout leur talent réduit à une pub pour PQ ! Sad

Sinon lors du mini voyage à Lyon effectué par ma fac, super au passage, on a eu le droit à deux fous rires:

Le premier alors que nous étions allés manger dans un resto, au moment des desserts le serveur avait oublié de servir un de mes copains qui l'appelle :
"Euh s'il vous plaît, j'avais demandé une île flottant, où elle est ?"

Le serveur constate son oublie puis :

"Bah elle a coulé !"

Laughing

Ensuite il faut savoir que dans ma fac nous aimons bien entretenir une petite guéguérre gentille entre historiens et géographes (Les historiens disent que les géographes ne servent qu'à dessiner et colorier des cartes, les géographes pensent que les historiens se savent que lire des livres poussiéreux) et nous avions constaté la petite ségrégation faite dans les bus pour partir: un bus historiens et un bus géographes. A ce moment là un pote sort

"De toutes les façons il est hors de question que je me mêle aux géographes, je suis histographe moi !
Moi: Histographe ? Et pourquoi pas géorien aussi !
Lui: Non ça c'est pour ceux qui font des doubles-licences !"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 46
Messages : 144
Date d'inscription : 04/01/2017
avatar
Alors, c'est pas tellement une réplique épique, mais il faut que je partage.

Sachez simplement que lorsque je déclenche accidentellement l'alarme incendie de la maison, mes proprio (qui vivent au rez de chaussée) ne s'inquiètent de rien mais qu'ils viennent de me demander si tout allait bien après m'avoir entendu gueuler devant la première bande annonce de Thor Ragnarök. Voila.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 448
Date d'inscription : 05/10/2016
avatar
Laughing  vous m'avez bien fait rire tous les deux Laughing Margaret, je ne savais pas qu'il y avait une petite gueguerre comme ça, mon frère est en licence de géographie, je devrais peut être le prévenir Laughing

Andrew, ton cri devait être atroce et inquiétant pale Laughing

Dans les répliques, j'ai bien aimé celle de Lyra qui cloture son entretien Laughing "Lorsqu’elle put enfin sortir du ministère et rentrer à Oxford, elle se sentit libérée, délivrée." Laughing
Et dans le même genre (décidément Lyra !) "Andrew était un homme charmant qui s’en voudrait s’il venait à manger son chat." Laughing

_________________
~ Le loup qui appartient à une bonne meute n'est jamais seul ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 29
Messages : 136
Date d'inscription : 21/01/2017
avatar
Il y a quelques temps, ma mère regardait la dernière saison de Bitten et me disait que cette dernière saison était plus sombre et moins gnagnan que les précédentes :
- Depuis le début de la saison il y a eu pas mal de mort de personnages importants.
Moi : - Dans Supernatural, il y en a pas mal.
- Oui, mais c’est sur plusieurs saisons. Là, c'est sur quelques épisodes, je n'ai jamais vu ça dans une série.
- Game of Thrones.
- Ah oui, c'est vrai.

Game of Thrones explose pour le moment tout les records à ce niveau là Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 448
Date d'inscription : 05/10/2016
avatar
Laughing  C'est vrai que je me souviens que pour pouvoir voir la saison 6 sur OCS j'ai dû regarder les 5 premières saisons en un mois et demi tout en bossant la journée (je n'avais vu qu'un seul épisode et je n'avais jamais continué Laughing ). Je rentrais le soir : GoT à fond ! Laughing & weekend GoT Laughing

Bref & quand le premier personnage meure à la fin de la première saison (je ne fais pas de spoil, mais vous verrez de qui je veux parler Laughing )  j'étais Shocked Shocked
Je disais à mon copain "non mais c'est pas possible. C'est une feinte en fait, il va revenir dans la saison 2 c'est obligé, comment on peut faire la série sans CE perso ? Regarde sa tête, je suis sure que c'est pas sa tête à lui"
Puis après... j'ai compris que cette série, c'était tout simplement ça Laughing

_________________
~ Le loup qui appartient à une bonne meute n'est jamais seul ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 84
Date d'inscription : 11/01/2017
avatar
Curieusement en regardant GOT pour la première fois j'étais pas trop traumatisée par les morts, on m'avait bien prévenue que tout le monde mourrait et ce même les persos principaux. Ce qui ne m'a pas empêchée d'exulter de joie quand un certain blondinet est mort ou plus récemment un brun mais de pleurer comme une madeleine lors de l'épisode 9 de la saison 5 ou de l'épisode 5 de la saison 6.  Sad

Hier avant le repas ma mère se rappelle qu'elle avait encore un sandiwch et demande si l'un de nous en veut. Je demande alors ce qu'il y a dedans :

Ma mère: c'est aux oeufs et au cresson. Alors tu le veux ?
moi: Bah j'aime bien les oeufs mais pas trop le cresson...
- Mais c'est bon pourtant !
- Oui mais j'aime pas trop c'est pas ma salade préférée je préfère...
- C'EST BON !
- Shocked

Un conseil ne contredisez pas ma mère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 448
Date d'inscription : 05/10/2016
avatar
Laughing J'ai aussi eu un moment de sadisme pur en voyant un certain personnage devenir tout bleu Laughing J'ai sauté de joie, je me suis repassé sadiquement la scène Laughing  je crois que jamais je ne m'étais sentie aussi heureuse de ma vie pour un événement censé être malheureux, cette série a fait ressortir mes bas instincts Laughing

Laughing En effet ne contredit pas ta mère !

Avec mon copain, il me parle d'un de ses amis :
Lui : il travaille 20 heures par semaine.
Moi : ah bon ? Je pensais qu'il était en temps plein.
Lui : En fait il est en temps plein partiel.
Moi : Laughing en es-tu vraiment sûr ? Laughing

_________________
~ Le loup qui appartient à une bonne meute n'est jamais seul ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 25
Messages : 210
Date d'inscription : 27/09/2016
avatar
Hier pendant mon après-midi avec Leah et Fenrir, gros moment de solitude Laughing en parlant de la réaction de Tally si jamais elle croisait Fenrir (le magnifique Amour ) au cours d'un sujet.

Moi: Je pense qu'elle lui sortirait un truc du genre: "Tu n'aurais pas été incube dans une autre vie?"
Leah et Fenrir avec un regard sceptique: Un cube?
Ayant très bien compris, ce qu'elles avaient compris, je les ai regardés en souriant mais sans rien ajouter.
Fenrir: Ah un incube

Autant dire qu'hier soir j'en riais encore toute seule dans mon lit Laughing

_________________
Sauras-tu résister à la tentation, Invité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 25
Messages : 57
Date d'inscription : 06/01/2017
avatar
Laughing C'est vrai que c'était pas mal, je nous revois Fenrir et moi nous regardant et nous disant "qu'est ce qu'il y a de si beau dans un cube ?" Shocked Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 448
Date d'inscription : 05/10/2016
avatar
Dans la rep de Lyra à Fenrir (au passage, super sujet déjà hyper prenant Amour  )
"Une fois qu’elle eut toutes les informations et une menace de mort, décidément, cette homme était charmant"

Je crois que Lyra a très bien résumé la situation Laughing

_________________
~ Le loup qui appartient à une bonne meute n'est jamais seul ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 23
Messages : 263
Date d'inscription : 25/12/2016
avatar
Pour un fan de maths, un cube ça peut être magnifique Cassandre ! Laughing

Tout à l'heure en histoire ancienne, la prof nous demande de réfléchir à des idées de sujets de dissertation afin de s'exercer pour le partiel.
On propose nos idées, un camarade propose le sien :

"Les conséquences de la conquête romaine dans la péninsule
- Oui c'est bien alors approfondissez un peu: les bornes chronologiques etc"

Tout le monde commence alors à réfléchir un peu quand son voisin de table se met à râler

"Oh mais il est compliqué ton sujet !
-Bah si t'es pas content t'a qu'à prendre le commentaire de texte !"

Après si le jour du partiel aucun des deux sujets ne t'inspire t'est un peu dans la merde ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 26
Messages : 139
Date d'inscription : 24/09/2016
Localisation : Paris
avatar
Faudrait que je note les répliques qui se cumulent depuis des mois parce que ça en fait beaucoup trop à écrire d'un coup Laughing    Je mets donc les plus récentes, toutes fraîches d'hier.

1. Supplique à ne pas "toucher à nos enfants"

Je tiens une permanence sociale avec un collègue écrivain public dans une bibliothèque du 20e arrondissement. Ledit collègue est aussi un camarade de promotion et l'un de mes bêtas-lecteurs. Comme on avait un trou entre deux rendez-vous, il se met à me parler de la dernière nouvelle que je lui ai fait lire, puis de fil en aiguille à m'interroger sur les autres choses que j'écris. Je lui parle de mes histoires de médium, de nécromancien, de dragons-démons assimilés au Diable et à ses fils, puis on en arrive fatalement à mes vampyres. Je lui dis que ce sont des vampyres "avec un y" et lui explique pourquoi, les particularités de leur espèce etc, avec, entre autres, le fait qu'ils pratiquent à peu près toutes les formes de cannibalisme connues Laughing  Il est surpris, me pose plein de questions, je lui réponds et il semble perdu quelque part entre l'amusement et l’ébahissement Laughing

Finalement, on en vient à parler de notre programme du week-end, je lui dis qu'on m'a sollicité pour animer un atelier d'écriture au salon jeunesse de ma ville, et il s'exclame :
- Whaa un salon du livre, carrément ! C'est génial ! Mais c'est vrai tiens, tu devrais écrire pour la jeunesse !  Ah non en fait non, oublie ce que je viens de dire, ils auront bien tout le temps de lire des trucs bien gores et sanguinolents plus tard Laughing


2. Esprit mercantile

L'après-midi de ce même jour, je m'occupe de ce fameux atelier d'écriture et gère une quinzaine d'enfants de 5 à 10 ans. L'atelier se passe bien, les enfants sont contents de pouvoir écrire, dessiner et faire de la pâte à modeler en même temps (je vous raconte pas l'état du stand quand ils sont repartis ni celui de mes pauvres crayons de couleur littéralement la-mi-nés Laughing ). La petite Amélia (Sam ? Wink) me demande de refaire un jeu qu'on avait fait en début d'atelier. Une sorte de cadavre exquis où les participants posent une question, par exemple : pourquoi la lune est ronde ?, puis replient leur feuille, de sorte que leur voisin, qui doit répondre, ne la voit pas. Le voisin répond donc quelque chose totalement à côté de la plaque, comme : parce que mon poisson fait des bulles.

Mais c'est justement ce côté absurde qui fait le charme du jeu, c'est rigolo et ça peut être très poétique avec des adultes. Mais avec des enfants, vous imaginez que forcément ça ne vole pas haut, mais ça les éclatait quand même Laughing  A tel point que Amélia m'a demandé très sérieusement : "quand est-ce qu'on va les vendre nos histoires ?".

Elle était hyper déçue que je lui réponde que pour vendre il faudrait écrire beaucoup plus de pages que ça Laughing  Elle s'y voyait déjà Laughing

_________________
Vous pouvez tous être écrivains, vous avez tous du talent, il faut juste oser l'exprimer. Ne vous jugez pas. Oubliez les reproches de vos parents ou les notations de vos professeurs. Laissez s'exprimer ce qu'il y a d'imaginaire et de fantastique au fond de vous. Au début bâtissez de petites histoires, puis testez-les sur vos amis et ensuite agrandissez-les progressivement.
Bernard Werber

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Chris-Bellabas-542845552535296/?fref=nf
Messages : 448
Date d'inscription : 05/10/2016
avatar
Laughing la petite Amélia m'a fait exploser de rire Laughing comme quoi quand on est jeune on est vraiment plein d'illusions XD
& sinon ton collègue a tout à fait raison, c'est pas fait DU TOUT pour les enfants ce que tu écris ! sauf si justement, on veut leur faire perdre leurs illusions sur la douceur et la gentillesse du monde dès leur plus jeune âge Laughing

_________________
~ Le loup qui appartient à une bonne meute n'est jamais seul ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 29
Messages : 136
Date d'inscription : 21/01/2017
avatar
La mignonne. Laughing C'est vrai qu'à cet âge là ils aiment encore écrire.
Les cadavres exquis sont sympas à faire, j'en ai fait une fois avec des 2ndes. Bon, ça peut donner des trucs très bizarres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 26
Messages : 139
Date d'inscription : 24/09/2016
Localisation : Paris
avatar
Oui les cadavres exquis avec des adultes comme avec des enfants, c'est toujours le succès garanti =D

Ahah Leah, en effet, l'enfance est pleine d'illusions (cf Amélia) que je m'en voudrais quand même un peu de gâcher Laughing

Aujourd'hui le terme "épique" pour cette réplique est un peu fort mais fallait quand même que je la mette parce qu'elle m'a bien fait rire Laughing

J'ai terminé le premier jet de mon mémoire, mon père réclame de le lire. Je lui envoie donc et il en est tout fier (quand j'étais en 4e j'ai traversé une très mauvaise passe scolaire et tous ses amis profs ou un peu "haut placés" lui disaient que je n'irais pas loin, il se délecte maintenant Laughing).  Il m'appelle après avoir terminé l'introduction, dans laquelle je reviens sur mon parcours universitaire et professionnel avant d'intégrer ma formation et dans laquelle j'explique que tout a commencé par une rupture...

Cette rupture, je l'ai exprimée lors d'un cours d'atelier d'écriture à la fac où on avait pour consigne d'écriture : « écrivez une lettre de rupture en trois étapes : 1) Je t’ai aimé pour…, 2) Je suis restée parce que…, 3) Je suis partie parce que… ».

J'ai donc collé ma production dans le mémoire telle quelle :

Paris, janvier 2017


Je t’ai aimé pour ce que tu disais sur l’esprit humain, sur l’intelligence ou l’absurdité de nos sociétés. Je t’ai aimé parce que ta conversation était agréable et aussi riche d’enseignements. Je t’ai aimé aussi pour tes idées parfois, mais trop peu souvent pour nous sauver. Tu ne manques certes pas d’esprit mais le tien est trop conventionnel pour moi. Voilà où se situait le nœud du problème. Je t’aimais, mais pas suffisamment. S’il suffisait d’aimer, cela se saurait.

Je suis restée par intérêt. Oui, je suis désolée de te l’apprendre, mais c’est comme ça. C’est la promesse d’un futur confortable à tes côtés qui m’a incitée à m’accrocher pendant ces 6 longues années. Comme nos derniers mois ensemble m’ont paru longs !

Finalement, même le beau parti que tu représentais n’a pas su me retenir.

Je suis partie parce que tu m’étouffais, toi et tes principes idiots.
Je suis partie parce que tu finissais par me taper sur le système. J’étais lasse. Tu es bien trop barbant pour moi.

Merde à ceux qui disent que c’est du gâchis.
Adieu, Droit !

Chris

Après cette lecture donc, mon père m'appelle  Laughing

- ouais c'est vraiment pas mal ton truc. C'est bien fait. Mais y a quand même un truc qui me chagrine... "Merde" tu trouves pas ça un peu fort ? Tu préfères pas dire "zut" plutôt ?
-  Laughing  Ahah t'es trop mignon ! Non merde c'est vraiment au plus près de mon ressenti, et je l'ai lu en classe tu sais cette lettre, personne s'en est formalisé du merde, mes profs seront pas choqués, ils vont pas dire que je suis vulgaire pour ça  Laughing
- Oui.... Mais c'est un mémoire quand même, je persiste pour le zut  Laughing

_________________
Vous pouvez tous être écrivains, vous avez tous du talent, il faut juste oser l'exprimer. Ne vous jugez pas. Oubliez les reproches de vos parents ou les notations de vos professeurs. Laissez s'exprimer ce qu'il y a d'imaginaire et de fantastique au fond de vous. Au début bâtissez de petites histoires, puis testez-les sur vos amis et ensuite agrandissez-les progressivement.
Bernard Werber

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Chris-Bellabas-542845552535296/?fref=nf
Âge : 46
Messages : 144
Date d'inscription : 04/01/2017
avatar
Ma mère, cette héroïne du quotidien :

" Ouais, hier soir on a vu des images du festival de cannes. Y avait la Reine des Neiges !

- Ah bon ? (naïvement, je m'imagine une meuf cosplayée ou quelque chose du genre.)

- Bah oui, la grande toute fine, qui a toujours l'air un peu malade.

- Euh... laquelle ? Celle de Once Upon a Time ? (sachant que ça serait étonnant que ma mère la connaisse vu qu'elle ne regarde pas la série)

- Mais non, celle de Narnia ! Même qu'elle est chauve dans Docteur Strange !

- Ah. La Sorcière Blanche, Maman. Tilda Swinton."

( Ma Maman n'est pas douée avec les noms. Pour vous donner une idée, une longue période durant, elle pensait que mon avatar s'appelait Tommy Dleston. xD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 23
Messages : 263
Date d'inscription : 25/12/2016
avatar
J'adore ta maman Andrew, elle me fait penser à ma grand-mère qui nous en sort des belles parfois ! (Un jour elle m'appelle pour me dire "Ma chérie il y a le film Nique ta mère qui passe à la télé ce soir ! - Hein ? - Mais si le film avec le petit des cités qui va à Neuilly ! - Ah Neuilly sa mère !)

Tout à l'heure à table, alors que ma soeur nous parlait de végétarisme et véganisme, expliquant qu'on peut trouver un tas d'alternatives à la viande sans forcément ne manger que des légumes et des graines:

"Bon bah y a le quinoa, des viandes végétales, des lentilles bref les trucs classiques...
Mon frère : De toutes les façons les lentilles c'est plus facile à digérer que les lunettes !"

Et là il se marre sous le regard désespéré de sa mère et ses sœurs. Je précise qu'il a 18 ans mais il est toujours aussi bête. Laughing (Une fois je l'ai trouvé planté en haut des escaliers et quand je lui demande ce qu'il fabrique, il me sort "J'ai oublié comment on fait pour descendre !")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 59
Date d'inscription : 20/05/2017
avatar
Les jeux de mot, c'est la vie ( et je pense que la nouille en moi aurait pu rire xD)

Punchline de ma tutrice de stage, ce matin :

" T'as l'effet d'un oignon sur moi."

Elle a le sens de la formule, soyons pas jaloux xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 269
Date d'inscription : 09/12/2016
avatar
Merci pour les rires les filles xD D'ailleurs j'ai attrapé un beau fou-rire au travail aujourd'hui. C'est con mais j'en ris encore en plus. Au moins j'ai fait rire aussi la responsable RH Laughing

Alors, tout commence par un mail que je reçois de la responsable RH (qui est aussi ma responsable même si je travaille pas en RH ^^). En gros, elle me transfère le mail d'un gars qui dit "Y a-t-il une limite d'âge pour ce genre d'info ?" avec un smiley. Apparemment, quelqu'un a oublié de l'inviter à une réunion d'information. Ne comprend pas pourquoi elle me transfère ça, vu que c'est pas moi qui s'en charge, je vais la voir et lui demande. Rien de vraiment spécial mais on finit par rire du mail du gars, parce que c'était marrant quand même, le petit vieux qui a été oublié dans le lot. Du coup j'en ai profité pour lui parler d'un autre mail que j'ai reçu. (je vous mets pas les détails, secret pro tout ça)

- Tout à l'heure, C m'a envoyé un mail pour savoir où j'en étais sur le projet de XXX et je lui ai dit que je travaillais justement dessus. Comme il m'a dit qu'il en avait besoin pour les suggestions A3, je lui ai demandé c'était pour quand...Il m'a répondu "hier..."

Ça devait être rire nerveux parce qu'on est partie toutes les deux en fou-rire.

- Mais bon, il devait pas être si pressé si il m'en parle aujourd'hui pour hier...
- Ouais enfin, dis pas ça parce que c'est celui qui est en charge des OTD (des délais en gros)

*Nouveau rire*

- D'ailleurs, faudra qu'on m'explique ce que c'est les A3. Au bout d'un moment, j'ai fini par comprendre qu'on parlait pas d'un format de papier.
- Ah bah si t'as compris que c'était pas un format, t'as déjà fait un grand pas.

Elle a essayé de m'expliquer ce que c'était, mais j'ai bien vu qu'elle était pas convaincue elle-même Laughing

_________________

Where is my mind

©️BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 26
Messages : 139
Date d'inscription : 24/09/2016
Localisation : Paris
avatar
Ah, Paris, ville de lumière, capitale du romantisme, du charme à la française...

Tout à l'heure, un gars m'aborde dans la rue. Il fait trois pas avec moi en essayant de me convaincre de son charme de lover, et comme je n'en démords pas, "pas intéressé.e", il tente son va-tout :

"Vas-y, j'ai lu tout le livre l'art de faire un cunnilingus" Laughing Laughing

Cette anecdote m'en rappelle une autre du mois dernier. Je lisais sur un banc au Jardin du Luxembourg et un mec se ramène.

- Bonjour, je suis étudiant en psychologie. Avec mon groupe on mène une étude. Vous pouvez peut être nous aider.
- C'est sur quel sujet ?
- En fait il faudrait que je vous fasse un massage des pieds.
- scratch Désolé.e je ne peux rien pour vous Laughing
- Ah... *s'en va puis revient* Et c'est possible de faire connaissance ?

Y a de l'innovation dans les techniques d'approche Laughing

_________________
Vous pouvez tous être écrivains, vous avez tous du talent, il faut juste oser l'exprimer. Ne vous jugez pas. Oubliez les reproches de vos parents ou les notations de vos professeurs. Laissez s'exprimer ce qu'il y a d'imaginaire et de fantastique au fond de vous. Au début bâtissez de petites histoires, puis testez-les sur vos amis et ensuite agrandissez-les progressivement.
Bernard Werber

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Chris-Bellabas-542845552535296/?fref=nf
Messages : 59
Date d'inscription : 20/05/2017
avatar
Aujourd'hui, j'ai dit un gars au boulot qui me propose toujours un coup de main : "t'es trop gentil, on dirait un Hobbit."

Adieu.


Dernière édition par Anaël le Jeu 20 Juil - 20:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 26
Messages : 139
Date d'inscription : 24/09/2016
Localisation : Paris
avatar
Tout à l’heure, je suis retourné.e pour mon pot de départ dans l’une des bibliothèques où je tenais des permanences durant l’année scolaire. Les bibliothécaires m’expliquent qu’hier, des gamins ont percé un tuyau d’arrivée d’eau dans le parc à côté de la bibliothèque et ça a fait un geyser. Les bibliothécaires ont pris des photos et les ont postées sur leur Facebook et leur twitter en blaguant. Certains.e.s internautes l’ont mal pris et leur ont dit de signaler le problème à la mairie au lieu de se marrer. Du coup ils ont pris la décision de retirer toutes les photos. Mais un collègue, L., n’a pas entendu la consigne et les a diffusées sur Twitter en disant que c’était leurs meilleures photos de l’année. Nouveau tôlée, les pompiers, le maire de l’arrondissement et le service des eaux de Paris s’en mêlent.

Le directeur de la biblio passe en nous demandant d’envoyer L. dans son bureau quand on le verra. Quand L. arrive, un collègue lui dit que le directeur le cherche et alors que L. part avec vaillance affronter son destin, quelqu’un a lancé :

- Fais gaffe, L. ta carrière prend l’eau !

J’arrive pas à m’en remettre de celle-là, je me fatigue Laughing (c’est chiant d’être bon public xD)

Plus tard dans l’aprem, je rejoins une bande de copaines aussi écrivains en amenant un petit nouveau. Pour comprendre le contexte de la réplique qui va suivre, il faut savoir qu’il m’arrive souvent d’être littéralement possédé par les personnages de mes histoires, qui s’expriment et agissent à travers moi de façon répétée et plus moins opportune.

Et donc, tout à l’heure, je fais se rencontrer un copain et deux copines. Le copain, d’entrée de jeu en me désignant :

– Bon, j’ai déjà un schizophrène, qu’est-ce qu’on a d’autre ? Laughing

J’en ai encore ri en rentrant en me rappelant que quelqu’un d’autre avait déjà eu la même réplique Laughing Je ne sais pas si Siegfried et Fenrir s’en rappellent mais un autre de mes potes leur a posé la même question le jour où je les ai présentés Laughing

_________________
Vous pouvez tous être écrivains, vous avez tous du talent, il faut juste oser l'exprimer. Ne vous jugez pas. Oubliez les reproches de vos parents ou les notations de vos professeurs. Laissez s'exprimer ce qu'il y a d'imaginaire et de fantastique au fond de vous. Au début bâtissez de petites histoires, puis testez-les sur vos amis et ensuite agrandissez-les progressivement.
Bernard Werber

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Chris-Bellabas-542845552535296/?fref=nf
Âge : 26
Messages : 139
Date d'inscription : 24/09/2016
Localisation : Paris
avatar
Double post déso mais fallait que je note ces répliques avant de les oublier Laughing

Hier, c’était le grand jour où mon collègue, Parisien depuis plus de 40 ans, m’a promené-e dans tout Paris (on a quand même fait 10 kms à pieds mais entre les pauses bières, les pause glaces et la compagnie d’autres copaines de la Sorbonne qui nous ont rejoint sur le parcours, on a pas vu le temps passer).

Première étape de la journée : la tour Montparnasse (que je conseille de faire au moins une fois dans sa vie, quelle vue de là-haut !).

L’ascenseur nous amène jusqu’à l’étage 56 (le sommet est au 59) et on commence à faire le tour pour regarder la ville. On reste quasiment seuls un moment et puis d’un coup, on dirait qu’un bus de japonais est arrivé parce qu’il commence à en avoir de partout Laughing

Alain : Oula, on est en minorité. On va monter au sommet avant qu’ils n’y aillent tous.

On se dirige vers l’escalier qui mène à l’étage 59, repérable grâce à un panneau qui indique « sommet » avec une flèche. Alain s’arrête devant.

Moi : qu’est-ce qu’il y a ?
Lui : c’est méchant mais je regarde si on peut pas tourner le panneau pour qu’il indique une autre direction, qu’on soit tranquille Laughing

Il ne l’a pas fait mais les japonais ne seraient pas tombés dans le panneau (ahah) quand même. Ils ont accédé au sommet par un autre escalier qu’on avait pas vu x)

A la sortie de la tour Montparnasse, on se dirige vers le Louvre où on a rendez-vous avec des camarades de la promotion venus nous rejoindre pour le « Chris Paris tour 2017 ».

On entend de la musique… On voit une barrière de flics… Et des drapeaux arc-en-ciel.

Alain : C’est pas vrai, regarde qui on croise ! J’aurai dû m’en douter avec toi !

On est tombé en pleine gay pride Laughing Dans ma fac je suis connu.e pour sensibiliser les gens aux problématiques LGBT+ et au début de la journée Alain m’avait demandé si je regrettais pas de faire un tour avec lui au lieu d’aller à la Marche des Fiertés. Je lui avais répondu que non parce que c’était cool aussi de profiter une dernière fois de la compagnie des membres de la promo, et que nous connaissant on se débrouillerait pour croiser les « manifestants » sur le parcours (a) Bah j’ai eu du nez Laughing  On est vraiment tombé en plein dedans Laughing En plus on devait remonter le cortège pour rallier le point de rendez-vous. Normalement c’est pas rigolo de saumoner dans une foule (je déteste les rassemblements de foule, je me sens toujours oppressé.e, vulnérable) mais là… Juste whaou quoi. L’ambiance était géniale, en une minute à peine on se sentait trop bien. L’ambiance était tellement festive, détendue, heureuse. Même Alain, 55 ans et hétéro jusqu’aux dents Laughing, a kiffé. On veut y retourner tous les deux Laughing (L’année prochaine j’essaye d’y aller avec des potes non-binaires  Amour ).

La journée passe, on visite plein de passages peu connus dans Paris, et malgré les grandes compétences de notre guide, on se perd un peu aussi de temps en temps.

A la fin de la journée, une copine de la promo résume notre folle journée :

V.: Et bien, t’en auras vu des choses aujourd’hui, Chris ! Ta première visite de la tour Montparnasse, ton premier tour dans le passage des Princes, dans le passage du cerf…

Alain : Et moi alors ! Ma première gay pride ! Laughing

_________________
Vous pouvez tous être écrivains, vous avez tous du talent, il faut juste oser l'exprimer. Ne vous jugez pas. Oubliez les reproches de vos parents ou les notations de vos professeurs. Laissez s'exprimer ce qu'il y a d'imaginaire et de fantastique au fond de vous. Au début bâtissez de petites histoires, puis testez-les sur vos amis et ensuite agrandissez-les progressivement.
Bernard Werber

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/Chris-Bellabas-542845552535296/?fref=nf
Messages : 59
Date d'inscription : 20/05/2017
avatar
Weekend avec Kurt, riche en réplique épique. Petite compilation :
- tu vois les ceintures vibrantes qui font des abdos ?
-Ouais les vibromasseurs !

Not Really :3

- non mais ça serait bien qu'Elen apprenne que Lahhel est un archange quand ils seront en pleine action.
-En pleine action ..?
- non mais pas pleine action pleine action !

C'est cadeau, bonne journée :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 29
Messages : 136
Date d'inscription : 21/01/2017
avatar
Petites répliques épiques de la journée.
La première est celle des collègues sur l'heure de midi. J'évoquais les 20 ans de HP et on disait que les élèves connaissaient maintenant plus par rapport aux films qu'aux livres.
Moi : C'est vrai, et encore j'ai été tonné de voir que peu d'élèves avaient vu Les Animaux fantastiques.
Expression d'incompréhension sur le vidages des collègues suivi d'un : Connais pas.
Moment de solitude quand tu nous tiens.

Deuxième moment épique :
Visionnage de Cyrano de Bergerac avec mes quatrième. Face à une scène où on voit un personnage bourré et endormi à côté à côté d'une femme (ils sont habillés), un élève part un peu dans un délire. Le genre d'élève qui va poser volontairement des questions idiotes pour t'embarrasser.
Il arrive à la conclusion que si un homme marié trompe sa femme c'est de la tromperie. J'épargne les détails pour qu'il en soit arrivé à ce genre de raisonnement.
Moi : Oui, c'est de l'adultère.
L'élève plisse les yeux en moi "c'est quoi ce pokémon ?" et je lui répète le mot qu'il ne connaissait visiblement pas.
Tout à coup la voisine me demande : Madame ? Ce n'est pas aussi le mot pour les trucs qu'on lève avec les bras?
Moi : Des altères, on appelle ça des altères. Ce n'est pas la même chose.

J'avoue que sur le coup je ne savais pas s'il fallait rire ou pleurer. C'est malheureusement une classe qui manque énormément de culture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Répliques épiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Répliques
» Répliques cultes...
» Les répliques cultes du cinéma... Test...
» Sorties - Livres épiques
» Vos répliques préférées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nécronomicon :: Rencontre avec la population :: Jeux-