The supremacy of the Muggles ends here.
Voldemort a ouvert les portes de l'Enfer et contrôle le gouvernement anglais. Sa suprématie ne s'arrêtera pas là. Avec la source de la magie noire à ses côtés, il s'apprête à mettre la main sur tous les continents. Son objectif : soumettre les moldus et les traîtes à leur sang. L'aiderez vous dans ce combat ou rejoindrez-vous la coalition internationale ?
RéglementContexteBottinsLes groupesLes créatures jouablesScénarii et Postes vacantsInvités
A savoir
# Juin 97 : Dumbledore meurt par la main de Severus Rogue
# Eté 97 : Voldemort prend le contrôle du gouvernement
# Septembre 97 : La Coalition Internationale reprend du service et une nouvelle année scolaire démarre sous la domination des Carrow
# Décembre 97 : Voldemort redonne sa liberté avec Seytan et passe un pacte avec ce dernier
# Nous sommes en mai 1998
Contexte
C'est une terrible annonce qui secoue le monde des sorciers : Dumbledore est mort, assassiné par Severus Rogue. Le plus grand mage noir de tous les temps en profite pour mettre la main sur le ministère de la magie. Son objectif : purifier la race sorcière et faire des moldus ses esclaves. Mais son empire ne s'étant qu'aux frontières de la bonne vieille Angleterre. Le monde entier doit être nettoyé. Pour cela, Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom est en quête de la source même de la magie noire. Le Necronomicon, le livre des monstres et des morts, le mène devant les portes de l'enfer, qu'il laisse grandes ouvertes...
Evénements
Ego vero sic intellego, Patres conscripti, nos hoc tempore in provinciis decernendis perpetuae pacis habere oportere rationem. Nam quis hoc non sentit omnia alia esse nobis vacua ab omni periculo atque etiam suspicione belli ?
Duplexque isdem diebus acciderat malum, quod et Theophilum insontem atrox interceperat casus, et Serenianus dignus exsecratione cunctorum, innoxius, modo non reclamante publico vigore, discessit.
Blackout
everything is falling apart

Partagez | 
 

 La genèse : l'histoire de Seytan et Asmar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Admin
Messages : 136
Date d'inscription : 24/09/2016
avatar
550 de large
L'histoire de Seytan et Asmar
La création de la magie


Au commencement, il n’y avait  que la nature. Une nature belle et calme. Elle vivait au grès des saisons avec ses êtres de roches immuables et ses végétaux qui incarnaient le changement dans ce paysage. Mais mère nature voulait offrir ce beau cadeau, qu’il soit utile, qu’on puisse admirer son travail. La vie naquit. Au début, ce n’était que des petits êtres vivants : des insectes, des rongeurs, etc. Le temps fit son travail et des créatures plus imposantes vécurent. Leur existence apportait leur petit lot de bouleversement, mais mère nature n’était pas tout à fait satisfaite. Elle commença alors son projet le plus ambitieux.

Seytan et Asmar. Des êtres immenses, beaux. L’un à l’allure gothique avec ses griffes et ses écailles acérées, l’autre d’une souplesse et d’une longueur incroyable. L’un noir comme la nuit, l’autre blanc comme la lumière du soleil. Ensemble, ils formaient le parfait équilibre. Aucun des deux n’était la perfection, mais ensemble, ils l’incarnaient. Ces étranges frères créèrent eux aussi la vie. Mais la nature leur avait donné un don plus puissant encore. Un don qu’aucun autre n’avait eu auparavant : la magie. De leur souffle, ils étaient capables de créer des tempêtes de neige, des ouragans, des brises apaisantes et salvatrices, de faire voler n'importe quoi, d'allumer un feu sous l'océan, de soigner n'importe quelle blessure et tuer n'importe qui d'un regard.

Leur pouvoir était incommensurable. Ils finirent par créer des êtres qui leur correspondaient, des elfes, des phénix, des trolls,... La compétition était lancée : qui aurait la plus parfaite des créatures ? L’entente était bonne, la nature était satisfaite de ses fils et de leur inventivité. L’apogée fut la création de l’humain. Une créature intelligente, mais pleine de défauts. Il était amusant de voir ses péripéties, ses erreurs, ses inventions de génie.

Puis, vint le moment où Seytan alla plus loin. Dans les êtres qu’il créa, il instilla une part de magie, une part obscure. Des démons tourmentèrent les humains, firent preuve de cruauté. Seytan trouvait le spectacle divertissant. Asmar beaucoup moins. Pour rétablir l’équilibre, il chargea des êtres de lumière, les Archanges, à protéger l’humanité. Ce fut le début des combats. Rien n’aurait pu réellement prédire la tournure des événements.

Le ciel se déchira. Des anges tombèrent. Des démons brisèrent le sol. Le sang coula. Il n’était plus question de jeu maintenant. Il était question de guerre et de victoire. Chacun voulait prendre le dessus sur l’autre et leur avidité sema le chaos. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que le Chaos est le surnom de cette période. L’humanité fut détruite et la terre elle-même en porta les stigmates. Les deux dragons en vinrent eux-mêmes à la violence. Au paroxysme de la bataille ils se combattirent dans le ciel et au-dessus de la mer. Dans leur assaut, ils déclenchèrent des tempêtes, des tsunamis, des tremblements de terre, des cataclysmes.

Tout allait être détruit. Cette Terre, cette nature qui avait été un cadeau allait finir en poussière et jamais rien ne la sauverait. Alors mère Nature elle-même, aussi appelée ADNA ou Gaïa intervint. À coup de foudre, d’éléments de toute sorte, elle sépara les Dragons et pour protéger éternellement la Terre, les enferma. Seytan fut enseveli sous Terre dans ce cas le commun des mortels nomme par ignorance les Enfers, et Asmar prit ses dispositions dans le ciel, au Paradis selon certains.

Gaïa recréa alors les humains protégés par les Anges et Archanges. Seytan, dans sa déchéance, avait emmené avec lui ses créatures pour ne pas subir la solitude et pour continuer à diriger sous Terre. Toutefois, quelques espèces lui échappèrent grâce à Gaïa : loups-garous, vampires, incubes, succubes, etc.

Le combat des deux Dragons avait eu pour seul avantage d’éparpiller un peu partout leur magie. Quelques années plus tard, alors que leur existence commençait à disparaître dans l’esprit de tous, des humains naquirent avec en eux une part de cette magie perdue. Les sorciers étaient nés.





© Narja - Never-Utopia

D'après une idée originale de Chris Bellabas, œuvre déposée
Chris Bellabas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hp-necronomicon.forumactif.com
 
La genèse : l'histoire de Seytan et Asmar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nécronomicon :: Entrée en territoire Britannique :: Les douanes-