The supremacy of the Muggles ends here.
Voldemort a ouvert les portes de l'Enfer et contrôle le gouvernement anglais. Sa suprématie ne s'arrêtera pas là. Avec la source de la magie noire à ses côtés, il s'apprête à mettre la main sur tous les continents. Son objectif : soumettre les moldus et les traîtes à leur sang. L'aiderez vous dans ce combat ou rejoindrez-vous la coalition internationale ?
RéglementContexteBottinsLes groupesLes créatures jouablesScénarii et Postes vacantsInvités
A savoir
# Juin 97 : Dumbledore meurt par la main de Severus Rogue
# Eté 97 : Voldemort prend le contrôle du gouvernement
# Septembre 97 : La Coalition Internationale reprend du service et une nouvelle année scolaire démarre sous la domination des Carrow
# Décembre 97 : Voldemort redonne sa liberté avec Seytan et passe un pacte avec ce dernier
# Nous sommes en mai 1998
Contexte
C'est une terrible annonce qui secoue le monde des sorciers : Dumbledore est mort, assassiné par Severus Rogue. Le plus grand mage noir de tous les temps en profite pour mettre la main sur le ministère de la magie. Son objectif : purifier la race sorcière et faire des moldus ses esclaves. Mais son empire ne s'étant qu'aux frontières de la bonne vieille Angleterre. Le monde entier doit être nettoyé. Pour cela, Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom est en quête de la source même de la magie noire. Le Necronomicon, le livre des monstres et des morts, le mène devant les portes de l'enfer, qu'il laisse grandes ouvertes...
Evénements
Ego vero sic intellego, Patres conscripti, nos hoc tempore in provinciis decernendis perpetuae pacis habere oportere rationem. Nam quis hoc non sentit omnia alia esse nobis vacua ab omni periculo atque etiam suspicione belli ?
Duplexque isdem diebus acciderat malum, quod et Theophilum insontem atrox interceperat casus, et Serenianus dignus exsecratione cunctorum, innoxius, modo non reclamante publico vigore, discessit.
Blackout
everything is falling apart

Partagez | 
 

 La confrérie de la Comédie [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Âge : 25
Messages : 197
Date d'inscription : 27/09/2016
avatar

La Confrérie de la Comédie

04 mars 1998



Un énorme manoir se dressait après une longue route sinueuse à travers les arbres. C’était une bâtisse sur toute sa hauteur avec quelques tourelles. Ce genre de bâtiment aurait été dans les tons sombres habituellement mais sur cette bâtisse toutes les pierres étaient blanches et donnaient une certaine élégance à la demeure. Le jardin qui l’entourait était tout aussi magnifique que la demeure avec une magnifique pelouse où l’on trouvait quelques arbres à fleurs ainsi que plusieurs parterres de fleurs qui donnaient une harmonie de couleurs au manoir. Un chemin en cailloux blancs partait de l’entrée du manoir vers un grand portail qui semblait être en argent. Toute la propriété était entourée d’une haute clôture de grilles en argent.

Ce paysage fut perturbé par l’arrivée d’un véhicule, une Audi noire, vint s’arrêter devant le portail en argent. Une jeune fille dans une magnifique de soirée rouge vive en sortie. Ses longues boucles brunes tombaient sur ses épaules. Ses yeux étaient cachés par des lunettes de soleil.  Tally regarda le portail sans vraiment comprendre ce qu’elle faisait là. Hier soir, elle avait reçu un message de la part de Paris son créateur et roi de la Luxure, qui lui demandait de se rendre à cet endroit pour 16h. Le message était accompagné d’une jolie bague en or blanc sertie d’un diamant qui lui allait parfaitement. Elle n’avait pas vu Chester depuis donc elle n’avait pas pu lui poser des questions.

Une moto arriva à toute vitesse et s’arrêta dans un crissement de pneu juste à côté de la voiture de la jeune femme qui se retourna vers son nouvel arrivant. Il était vêtu d’un accoutrement en cuir noir de motard. Son casque l’empêchait de détailler plus la personne. Il descendit de sa moto e faisant claquer ses bottes de motard en cuir sur le sol. Le jeune homme retira son casque laissant apparaître des cheveux mi-longs en bataille châtains clairs ainsi que de beaux yeux bleus. Un éclair brilla dans ses yeux lorsqu’il regarda Tally et elle comprit que c’était un incube.

« Mademoiselle, enchantée je m’appel Kisten Felps, dit-il en lui faisant un baise main. »

« Et moi c’est Tally Youngblood, répondit-elle sur un ton séducteur en lui faisant un clin d’œil. »

Ils n’eurent pas le temps d’aller plus loin dans leur présentation car deux voitures, une décapotable rouge et une voiture de sport noire, arrivèrent à toute allure pour s’arrêter dans un dérapage à quelques centimètres de la clôture. De toute évidence, les voitures faisaient la course.  Une jeune femme blonde sauta par-dessus la portière de sa décapotable pas le moins gênée par ses talons et sa robe bleu marine. Elle avait de beaux yeux roses et une longue chevelure dorée légèrement ondulée.

« Tu croyais pouvoir m’avoir sous prétexte que tu as une voiture de sport, dit-elle d’un air taquin au jeune homme qui sortait de la voiture de sport. »

Le jeune homme en question laissa échapper un rire rauque. De toute évidence, il s’amusait de la situation. C’était un homme au trait asiatique, il portait des cheveux mi longs ondulés d’un noir de jais qui retombaient sur son visage. Ses pupilles étaient également d’un noir de jais mais c’était plutôt séduisant pas effrayant. Il était bien bâti et sa fine chemise noire à manche courte et son jean moulant au niveau des fesses lui donnaient un air très classe.

« Ah je crois qu’on a le droit à une réunion de succube/incube, déclara Kisten l’air de s’amuser. »

« Mon patron m’envoie une invitation avec un beau diamant à mettre à mon doigt, je rapplique direct pour savoir ce qu’il a à me dire, affirma la jeune femme blonde. »

« Bon commençons par les présentations, je m’appel Shin Uotani, déclara l’homme au trait asiatique. »

« Moi c’est Kisten Felps. »

« Je suis Tally Youngblood. »

« Et moi je m’appel Ruby Andersen, déclara la jeune femme blonde pour clore les présentations. »

Ruby s’était installé au côté de Tally et deux jeune femmes comparaient les bagues qu’elles avaient reçues. Celle de Tally était en or blanc et le métal glissait autour de la pierre. Celle de Ruby était identique à part que c’était de l’or jaune qui entourait son diamant. Rien à dire les bagues étaient magnifiques.

« Vous n’avez pas reçu de présents ? Demanda Tally au garçon. »

« Bien sur que si, princesse, dit Shin sur une voix d’homme d’affaire. »

Il tendit la main, et les créatures purent voir une magnifique chevalière en or blanc avec un diamant taillé en carré pour recouvrir le haut de la chevalière. C’était un bijou très classe comme lui. Kisten quant à lui, avec une bague vraiment différente des leurs, elle était faite dans en argent foncé qui tenait une grosse qui était une perle qui devait venir d’un océan très profond. La forme de l’argent ressemblé à des dents autour de la boule. En apercevant le diamant enfoncé au milieu de la boule, ils comprirent que la bague représentait un œil dans une bouche de monstre. Paris avait personnalisé les bagues pour chacun d’entre eux.

« C’est cool ça, on a tous été bien gâté mais quelqu’un peut me dire pourquoi ? Demanda Ruby en haussant les épaules. »

Le silence de chacune des personnes présentes en disait long. Personne ne savait pourquoi Paris les avait convoqués. Il devait tous avoir un point commun entre eux mais il ne restait plus qu’à savoir lequel.

« Quelqu’un arrive, avertit Shin les yeux rivés sur l’allée de cailloux blancs. »

Ils tournèrent tous la tête vers la personne qui descendait l’allée avec une lente démarche féline. Il était assez grand et portait une simple veste sur un teeshirt bleu. On le devinait musclé malgré ses vêtements. Son jean et ses baskets noirs complétaient l’image de l’homme décontracté. Il avait les cheveux courts, ondulés et désordonnés d’un ton châtains clairs. Ses yeux bleus clairs étaient fixés sur chacun des invités.

« C’est Chester Hölle, c’est mon mentor, dit Tally avec beaucoup de joie. »

Le portail s’ouvrit dès l’arrivée de Chester. Il salua la jeune femme en la serrant contre lui. Il déposa un baiser sur ses cheveux avant de se tourner vers les autres invités.

« Je suis Chester Hölle et je viens vous chercher car notre créateur à une importante proposition à nous faire, révéla Chester avec un sourire satisfait. »

Il serra la main des incubes et fit un baise main à Ruby. Ensuite, il les invita à le suivre à l’intérieur de la demeure. Ils avancèrent tous vers un grand escalier de pierre blanche. Une fois sur le perron, ils se trouvèrent devant une porte en bois clair. Kisten ouvrit la porte et les invita en rentrer avec une légère révérence. Tally qui traînait souvent avec lui ne pouvait s’empêcher de le trouver très excité par la situation.

« Quel genre de proposition ? Questionna Ruby avec excitation. »

« Avancez au bout du couloir et vous le serrez, répondit simplement Chester. »

Ils avancèrent donc dans le long couloir blanc. On entendait le cliquetis des talons de Ruby et Tally sur le sol mais ainsi que les bottes lourdes de Kisten. Le couloir déboucha sur un énorme salon. C’était le luxe à l’état pur entre les lustres en cristal, les meubles en chaîne en clair et les tableaux hors de prix. C’était vraiment la luxure dans toute sa splendeur. Le mieux dans tout ça était le salon en lui-même, des canapés et des fauteuils en cuir blanc formaient un rond autour d’une table en verre avec des pieds en marbre. Le sol à ce niveau était recouvert d’un superbe tapis blancs qui donnaient envie de retirer ses chaussures et de marcher à pieds nus dessus.

Un homme au corps parfait et dans un costume impeccable qui devait valoir une fortune se glissa derrière les nouveaux arrivants. Il dégageait à lui tout seul beaucoup, de beauté et il transpirait le luxe par chaque pore de sa peau. Il s’amusa à faire peur à ses enfants en parlant derrière eux alors qu’ils n’avaient pas remarqués sa présence.

« Bienvenue chez moi mes chers enfants, exprima Paris avec un grand sourire. »

Il salua chacun de ses enfants par un simple baiser sur leurs lèvres qui laissaient un goût de trop peu lorsque le contact se rompait. Paris posa une main sur l’épaule de Tally et de Ruby. Tous le regardaient avec vénération car s’ils étaient immortels aujourd’hui c’était grâce à ce démon.

« Je vous en prie, prenez place dans mon salon, faîtes comme chez vous, invita-t-il sur un ton très chic. »

Ruby prit place avec Shin sur le canapé de gauche, quant à Tally et Kisten, ils prirent place sur la canapé de droite. Chester s’assit sur le fauteuil d’une place juste à côté de Tally. Paris prit place dans le fauteuil le plus imposant  entre Ruby et Chester après avoir admiré ses enfants. Paris claqua des doigts et une femme habillée élégamment vint déposer un plateau avec des tasses de thé en porcelaine, une théière et des petites mignardises sur un présentoir. Elle versa du thé dans chacune des tasses et s’en alla s’en dire un mot.

« Servez-vous mes enfants, vous êtes ici chez vous, déclara Paris avec un grand sourire. »

Pourtant toutes les créatures à l’exception de Chester, regardait Paris et se demandait ce qu’ils faisaient ici. Paris prit sa tasse de thé et en but une gorgée avant de commencer son explication.

« Vous semblez tous vous demander ce que vous faîtes ici mais vous connaissant tous je pense que l’idée va vous plaire. Cependant, je ne vais pas tous vous avouer, je vais vous laisser deviner certains détails. Chester bien sur, tu ne dois pas leur dire puisque tu es au courant. D’abord, sachez qu’il y a un point commun qui fait que vous êtes réunis tous les cinq ici mais je vais vous laisser deviner lequel, expliqua Paris en les regardant intensément. »

Un silence s’installa parmi les succubes et les incubes. Chacun réfléchissait à ce qui les unissait alors qu’il semblait tous venir d’univers si différents en même. Kisten fut le premier à rompre le silence.

« On est tous à tomber par terre, répondit Kisten avec un sourire suffisant. »

Des éclats de rire fusèrent parmi les créatures. Même Paris fut amusé par la situation mais il secoua la tête en signe de dénégation.

« Tous mes enfants sont à tomber par terre, Kisten. »

« Je vous propose quelque chose, essayons de faire une brève présentation de nous même et voyons nos points communs. Et bien sur honneur aux dames, proposa Shin. »

« Bon je me lance, commença Ruby. Je suis succube depuis plus de 70 ans. Je suis Australienne. J’ai très mauvais caractère mais il en faut beaucoup pour venir à bout de mon sang froid. J’adore dessiner et confectionner des vêtements. Je me suis spécialisée dans l’art du fouet depuis ma transformation. »

« Oh j’aime le fouet, déclara Kisten avec un sourire taquin. »

Il déclencha l’hilarité une nouvelle fois. Ils se doutaient bien que ce n’était pas l’amour pour les coups de fouet qui les réunissaient. Shin invita Tally à prendre la suite de Ruby pour la présentation.

« Je suis succube depuis, attention, à peine quelques semaines. Ce ne sera donc pas l’âge qui nous unira. J’ai été élevé comme tueuse à gage au sein de l’armée moldus. Je sais me battre avec arme à feu où arme blanche, surtout les dagues. Je suis née à Londres. J’adore faire des problèmes et je vis avec un dragon de la légende un peu grognon, expliqua Tally sans grand sérieux. »

« En tout cas, je crois que t’es la seule à oser vivre avec un dragon de la légende, ça doit pas être ça notre point commun, plaisanta Kisten. »

« Mon dieu, tu n’es jamais sérieux ce n’est pas possible, rigola Ruby en regardant Kisten. »

« Ah non jamais, je suis très taquin, rétorqua Kisten avec un grand sourire. »

« Je sens qu’on va bien s’entendre, déclara Tally en rigolant à gorge déployée. »

« Celle-là, je m’y attendais, dit Chester en regardant les deux incubes et succubes qui aimaient les problèmes. »

« En tout cas, je suis peut être un rigolo mais je crois que j’ai trouvé notre point commun mais
je te laisse faire ta présentation Shin, pour confirmer mon idée,
dit Kisten fière de lui. »

« Très bien, alors je suis japonais. Je suis un homme d’affaire très influent dans le monde non magique, j’ai plusieurs entreprises qui me permettent de gagner 40 millions de yens tous les jours. Je suis âgée d’une cinquantaine d’année. Je pratique le ju-jistu, l’aïkido et le kendo depuis que je suis enfant. Mon arme de combat préféré est le Katana qui est ma spécialité, se présenta Shin de façon très posé. »

« Rappel moi de t’emmener lors de mes virées shopping, déclara Tally avec un clin d’œil. »
Shin laissa tomber son masque d’homme d’affaires et se mit à rire lui aussi.

« Je t’emmènerai à Paris, tu verras ce qu’est le vrai shopping. Bon sinon, monsieur le plaisantin, qu’est ce qui nous unit tous ? Demanda Shin en regardant Kisten. »

« On est autorisé à poser des questions personnels à Chester? demanda Kisten à Paris. »

« Bien sur, il fait parti de votre groupe, dit Paris les yeux brillants d’excitation. »

Il semblait beaucoup s’amuser de la situation, il adorait voir ses enfants en train de faire cette chasse au trésor improvisé.  Il avait toujours des idées brillantes pour attiser la curiosité de ses enfants.

« Chester, quel est ton art de combat ? Le questionna Kisten. »

« Je suis très douée avec une épée et pas seulement pour découper le poulet. Et j’ai appris le Krav Maga ces trois dernières décennies, répondit Chester le plus simplement du monde. »

« Donc je suppose que toi aussi tu sais te battre, déclara Ruby en regardant Kisten. »

« Je suis née dans les banlieues du Texas, ma chérie. Si je ne savais pas me battre je serais mort depuis des années. Mon combat est moins sophistiqué que vous mais donnez moi des poings américains et je fais pleuvoir des mâchoires, se vanta Kisten. »

« Donc, c’est ça notre point commun, on sait tous se battre, interrogea Shin les yeux rivés sur Paris.»

Le démon de la Luxure but une nouvelle gorgée de thé avec lenteur. Il reposa doucement sa tasse et admira ses enfants avant de leur donner la réponse.

« Vous avez trouvé, vous êtes tous de très bons combattants et c’est pour ça que je vous ais fait venir ici, avoua Paris. »

Ils semblèrent tous perplexes face à cette annonce à part Chester. Pourquoi Paris cherchait-il à réunir des succubes et des incubes sachant se battre alors qu’ils possédaient déjà leurs pouvoirs démoniaques. Paris semblait faire exprès de garder un petit silence pour les forcer à réfléchir sur la raison de ce rassemblement.

« Pourquoi avez-vous besoin de combattants alors que vous avez une armée de démons ? Demanda Ruby impatiente. »

« J’ai besoin de vous car je chercher à créer une nouvelles générations de succubes et d’incubes. Voldemort a libéré les démons et a conclut une alliance avec notre maître Seytan.
Le souci c’est que j’ai un mauvais pressentiment, je ne pense pas que ces deux là puissent se partager le pouvoir sans effusion de sang. De plus, la résistance se met en place, des personnes du monde entier viennent les rejoindre pour se battre à leur côté. Je ne préfère pas les sous estimer et je vais donc appliquer cette bonne veille expression « Il vaut mieux prévenir que guérir ». Pour finir et c’est là que se situe ma plus grande peur, les anges ne vont pas rester inactives. Ils ne sont pas les plus sensibles à notre charme et sont malheureusement parfois beaucoup trop prude et innocent pour céder à la tentation,
expliqua Paris avec un sérieux encore jamais vu. »

Un silence tomba dans la pièce. Chacun comprenait à sa façon les paroles de Paris, mais le message était plutôt clair. Kisten fut bien évidement le premier à casser le silence.

« Vous voulez qu’on se batte contre des anges ? Interrogea-t-il totalement perplexe. »

« Je veux créer des succubes et des incubes qui savent se battre autant physiquement, mentalement et magiquement. Vous allez apprendre à vous battre en mélangeant votre art de combat avec vos pouvoirs de Comédie. Je ne vais pas vous envoyer en guerre mais je vous prépare à cette éventuelle guerre qui pourrait éclater. Vous n’êtes que cinq actuellement mais vous pourrez faire rentrer d’autres membres parmi vous. Vous pourrez vous agrandir comme vous le voulez. Et bien sur, je n’hésiterais pas à faire appel à vous pour certaines missions. Je sais actuellement que certains anges commencent déjà à descendre sur terre. Essayez de les repérer, ne les combattez pas maintenant mais si jamais vous réussissez à en séduire un, vous aurez tout gagné. Chester se chargera de vous gérer, de vous former et de vous unir. Alors l’aventure vous tente-t-elle ? Questionna le démon de la Luxure en regardant chacun de ses enfants. »

Chacun se regardait comme pour savoir qui allait rompre le silence en premier. Tally regarda Chester en le questionnant pour savoir si c’était une blague. Celui-ci lui fit clairement comprendre que cette situation était sérieuse. Un sourire se dessina sur les lèvres de la jeune femme. Ruby et Shin semblaient ne pas en croire leurs oreilles mais ils avaient plutôt ravis par cette invitation. Kisten quant à lui avait fermé son visage. Il posa les coudes sur ses jambes et leva les yeux vers Paris. Après quelques secondes, un sourire s’étira sur son visage.

« Et comment que je suis partant, s’exclama-t-il d’un coup. »

« J'en suis, surenchérit Tally en tapant dans la main de Chester. »

« Voilà qui va me changer de la monotonie de mes entreprise, déclara Shin d’une voix un peu plus enjouée que le voulait son ton professionnel. »

« Je joue, conclua Ruby en tapant dans ses mains. »

« On ne te posa pas la question ? Demanda Kisten de façon rhétorique à Chester. »

Chester laissa échapper un éclat de rire. Paris quant à lui, semblait très satisfait de son choix. Ils avaient tous répondu favorablement à son invitation, il n’en entendait pas moins d’eux.

« Vous êtes fabuleux, finit-il par dire à ses enfants. »

« J’ai une question. Et comment on fait si on a des problèmes car je ne sais pas vous mais je finis toujours dans les pires emmerdes qui soient, ajouta Kisten. »

Paris sourit à cette question. Il semblait absolument ravi que quelqu’un ait posé cette question. Il fit un signe de tête à Chester. Ce dernier attrapa une dague qui se trouvait à sa ceinture. Il piqua le bout d’un de ses doigts. Une gouttelette de sang venait d’apparaître. Chester fit couler la goutte de sang sur le diamant de sa bague. Dès que le sang rentra en contact avec la pierre, le diamant sur les bagues des autres démons se mirent à rougeoyer. Tally qui se trouvait à côté de Chester avait une bague encore plus étincelante que les autres.

« Si une seule goutte de notre sang tombe sur le diamant que l’on porte, les autres bagues vont donner l’alerte. Plus vous vous rapprocher de la personne en danger et plus votre bague étincela, expliqua Chester tout en avançant sa bague vers celle de Tally pour augmenter son éclat. »

« C’est prodigieux, s’étonna Ruby. »

« Merci beaucoup Ruby, remercia Paris. Si vous le voulez bien, je vous invite à me suivre. »

Paris les emmena de nouveau dans le long couloir de l’entrée. Il se posta à côté d’un grand escalier de marbre et fit face à ces enfants.

« Vous trouverez dans les étages, chambres, dressings, salles de bain, bibliothèques, jacuzzis etc. Vous pouvez en disposer autant que vous voulez. Cette demeure est votre quartier général. J’essaierais d’y être le plus souvent possible au début. Derrière la porte au fond vous trouverez l’accès à la piscine et à l’extérieur qui contient également une autre piscine. Derrière la porte à droite, c’est la cuisine. Il y a toujours un domestique sous mon pouvoir pour vous faire de bon petit plat, expliqua Paris en faisant de grand geste élogieux pour montrer chaque endroit. »

Il invita de nouveau les démons à le suivre. Il poussa une porte qui donna sur un grand escalier de marbre qui descendait cette fois ci.

« Et en plus le séjour à l’hôtel est gratuit, ironisa Kisten tout sourire. »

« On va en passer du temps ici, même ma maison en Australie fait pitié à côté et elle a vu sur la plage, répondit Ruby des étoiles pleins les yeux. »

« Même les cerisiers en fleurs de mon jardin à Hokkaido ne sont pas aussi magnifique, renchérit Shin. »

La conversation prit fin suite à leur arrivée devant une porte. Paris introduisit la clef dans la serrure et donna un coup de clef. Il n’ouvrit pas la porte. Il souriait à ses démons comme un parent qui se prépare à donner un cadeau d’anniversaire à son enfant.

« Voici votre salle d’entraînement, présenta-t-il en poussant la porte. »

La pièce était gigantesque. Tous les murs étaient recouverts de miroirs et la lumière qui s’échappait des lampes donnait un éclat de scintillement avec les miroirs. Il y avait vraiment de tous dans la pièce. Des bancs de musculations, des vélos stationnaires, des tapis de course, pleins de machines recouvraient la première partie de la pièce. Sur la deuxième partie de la pièce, se trouvait un gigantesque tatami qui leur permettrait certainement de s’entraîner au combat entre eux. Sur un autre côté, on voyait plein de cibles. Pourtant ce qui attira le regard des démons en premier fut le mur du fond qui présentait une vitrine de toutes sortes d’armes sur toute sa longueur. Il ne manquait rien, des poings américains, des révolvers, des épées, des fouets, des dagues, des Katana, des sabres, des boucliers. Chaque arme était unique et magnifique dans son genre. Paris ne se moquait pas d’eux. Ils trépignaient d’impatience de pouvoir les essayer.

« La caverne d’Ali Baba peut aller se cacher, s’amusa Tally en contemplant un revolver en argent. »

« Vous avez tous ce qui vous faut pour devenir les meilleurs. Tout ce qui se trouve ici est à vous et si jamais il vous manque quelque chose, parlez en Chester, informa Paris. »

Paris laissa ses succubes et ses incubes scrutaient chaque endroit de leur salle d’entraînement. Il alla s’asseoir au centre du Tatami les jambes allongées devant lui. Chester fut le premier à le rejoindre pour s’asseoir à ses côtés. Il connaissait déjà cette salle, c’était lui qui avait aidé à son aménagement. Les quatre autres démons appréciaient encore chaque détail. Ruby avait un fouet en main et Kisten la suppliait de le fouetter en plaisantant. Tally et Shin étaient déjà en train de faire un concours de lancer de couteaux contre les cibles. Le combat était très serré mais les deux semblaient bien s’amuser. Ils leur fallurent un sacré moment pour comprendre que Paris les attendaient. Quand ils firent tous un cercle autour du démon de Luxure, celui-ci reprit la parole.

« Je veux que vous restiez prudents malgré tout, je ne veux pas qu’il vous arrive quoi que ce soit. Charmez, séduisez, manipulez le plus de gens que vous pouvez mais méfiez vous des combats. Faîtes de vos ennemies, des amies, des alliés. Convertissez-les à notre clan. »

C’était là tout le jeu de cette confrérie. Ils allaient devoir être de vrais combattants en combinant toutes leurs capacités en même temps. Ils y auraient toujours plus forts qu’eux dans le monde mais ils avaient la séduction, la Comédie de leur côté.

« Vous serez donc la Confrérie de la Comédie, formula Paris d’une voix fière. »

Kisten fut le premier à applaudir en criant et les autres se joignirent à lui très rapidement. Seul Shin ne criait pas mais il applaudissait de bon cœur un grand sourire aux lèvres.

« Sur ceux, je vous invite à vous préparer, je fais un grand banquet ce soir avec d’autres démons de notre espèce. Notre confrérie restera secrète pendant un temps mais sachez que cette soirée est en votre honneur, déclara Paris. »

Paris les invita à se lever d’un geste pour aller se préparer. Ruby et Tally échangèrent un regard amusé avant de se ruer dans l’escalier. Les incubes les suivirent de près. La soirée promettait d’être extraordinaire, Paris était le meilleur pour ce genre de soirée. Elle battrait certainement encore son plein au petit matin. Sans s’en rendre compte, les succubes et les incubes étaient déjà en train de créer des liens en s’aidant à s’habiller, se coiffer et se maquiller. La Confrérie de la Comédie était déjà en train de se mettre en marche.

_________________
Sauras-tu résister à la tentation, Invité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La confrérie de la Comédie [Fini]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Glee [Comédie]
» La confrérie
» La Confrérie des Arcanes
» [Débat] Une comédie musicale ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nécronomicon :: Le Londres Moldu :: Habitations :: Manoir de la Comédie-