The supremacy of the Muggles ends here.
Voldemort a ouvert les portes de l'Enfer et contrôle le gouvernement anglais. Sa suprématie ne s'arrêtera pas là. Avec la source de la magie noire à ses côtés, il s'apprête à mettre la main sur tous les continents. Son objectif : soumettre les moldus et les traîtes à leur sang. L'aiderez vous dans ce combat ou rejoindrez-vous la coalition internationale ?
RéglementContexteBottinsLes groupesLes créatures jouablesScénarii et Postes vacantsInvités
A savoir
# Juin 97 : Dumbledore meurt par la main de Severus Rogue
# Eté 97 : Voldemort prend le contrôle du gouvernement
# Septembre 97 : La Coalition Internationale reprend du service et une nouvelle année scolaire démarre sous la domination des Carrow
# Décembre 97 : Voldemort redonne sa liberté avec Seytan et passe un pacte avec ce dernier
# Nous sommes en mai 1998
Contexte
C'est une terrible annonce qui secoue le monde des sorciers : Dumbledore est mort, assassiné par Severus Rogue. Le plus grand mage noir de tous les temps en profite pour mettre la main sur le ministère de la magie. Son objectif : purifier la race sorcière et faire des moldus ses esclaves. Mais son empire ne s'étant qu'aux frontières de la bonne vieille Angleterre. Le monde entier doit être nettoyé. Pour cela, Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom est en quête de la source même de la magie noire. Le Necronomicon, le livre des monstres et des morts, le mène devant les portes de l'enfer, qu'il laisse grandes ouvertes...
Evénements
Ego vero sic intellego, Patres conscripti, nos hoc tempore in provinciis decernendis perpetuae pacis habere oportere rationem. Nam quis hoc non sentit omnia alia esse nobis vacua ab omni periculo atque etiam suspicione belli ?
Duplexque isdem diebus acciderat malum, quod et Theophilum insontem atrox interceperat casus, et Serenianus dignus exsecratione cunctorum, innoxius, modo non reclamante publico vigore, discessit.
Blackout
everything is falling apart

Partagez | 
 

 Elaerys Sephiran [Dragon Océanique]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité

Elaerys Sephiran Emilia Clarke

gif
Infos générales
avatar
Bonjour, je m'appelle Elaerys Sephiran, j'ai 26 ans ans et je suis né(e) le 11 octobre 1972 à Kalbarri, je suis donc de nationalité Australienne. Je travaille en tant que / Je fais des études de soigneur de dragon à Gringotts. Sinon, je suis hétérosexuelle et célibataire et je suis d'un niveau modeste. Pour finir, j'utilise Emilia Clarke comme avatar et je fais parti du groupe Neutre.


❯ ASCENDANCE : Un sang hors du commun coule dans ses veines ; celui d'un dragon.
❯ DATE DE NAISSANCE : 11 octobre 1972
❯ NATIONALITÉ : Australienne
❯ ESPÈCE : Un des 5 dragons de la Légende
❯ CLASSE SOCIAL : Modeste
❯ ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle
❯ GROUPE : Neutre mais aimerait rejoindre l'Ordre du Phoenix
❯ BAGUETTE : Bois de marronnier. Mesure 35 cm et contient un ventricule de coeur de dragon.
❯ PATRONUS : N'a jamais réussi le sort du Patronus. Echoue à chaque fois donc a laissé tomber.
❯ EPOUVANTRARD : Que l'on assassine sa mère adoptive et que l'on brûle son ranch.
❯ CAPACITÉ SPÉCIALE : Se transformer en dragon aux écailles d’émeraudes.


Des détails sur ton personnage



Quel est son caractère ? Elaerys est une femme assez distante, solitaire et peut donc facilement passer pour quelqu’un d’insociable, ce qui n’est en vérité pas le cas. Timide et réservée, elle déteste être au centre d’un sujet. Faisant preuve d’une franchise excessive, cette qualité démesurée peut parfois la mener à prononcer des paroles trop directes et froides souvent vexantes, bien que se montrer odieuse soit la dernière chose qu’elle veuille inspirer. Elle ne peut simplement pas tenir sa langue quand quelque chose la chiffonne ou l’agace. Ayant eu une enfance des plus instables, parfois livrée à elle-même, elle a su se forger un caractère d’acier à travers ses épreuves. Quand elle y repense, elle a du mal à croire qu’elle ait pu vivre ainsi. Même si, parfois, elle a cru se perdre, tomber et sombrer dans un abîme. Ces moments, où elle se croyait être désespérée, ont été durs, mais aucunement insurmontables. Elaerys ignore l’égoïsme, d’ailleurs sa souffrance n’est jamais privilégiée par rapport aux autres, surtout si la personne lui est chère. Lors d'une période difficile, que le moral semble s’évaporer, il lui en faut beaucoup pour qu’elle atteigne ce point où elle croit que tout est irréalisable. Ce n’est qu’une fois à ce niveau le plus bas où elle pourra penser, même un tout petit peu, que de se morfondre sur son sort est acceptable. D’une nature bornée, c’est une femme qui refuse l’idée de baisser les bras. Persévérante, elle emploiera tous les moyens (légaux ou non) pour atteindre son but même si elle doit y laisser des plumes, à bout de souffle, sur le point de crouler. Audacieuse, elle a l’esprit de compétition et ne manquerait pas une occasion de prouver qu’elle en a dans les tripes. Rien ne l’effraie. C’est une combattante, acharnée, qui a mordu la vie à grands cris à ses premières secondes d’existence et qui lui prouve (à la vie) chaque jour par son hardiesse le mérite de sa place dans ce monde. Pourtant, plus que sa propre ambition personnelle à accomplir de grandes choses, c’est encore son esprit de famille qui est le plus puissant. Elle ferait tout pour le bien-être de ceux qui lui tiennent à cœur. En somme, Elaerys est un peu tout à la fois. Un être complexe garni de contradictions qui sont justifiées au fond.

Que penses-tu du gouvernement de Voldemort et son pacte avec Seytan ? Qu’il s’agit de la pire combine qui puisse exister. Comme si le monde ne saignait pas assez avec Voldemort aux commandes, il fallait qu’il engage le monde encore plus dans la ruine en unissant ses forces à ce démon des temps passés et oubliés. Vivant loin du Royaume-Unis, Elaerys a moins subi les affres de l’autorité du régime de Voldemort même si son pouvoir s’étend au-delà des frontières, elle fut moins touchée que les anglais. Ceci étant, ça ne signifie pas qu’elle encourage son gouvernement, au contraire, elle s’y oppose et lutte avec ses moyens pour déjouer ses plans. Sa vision du monde la dégoûte et en s’en prenant aux moldus, c’est directement à elle qu’il s’en prend puisque sa mère adoptive compte parmi les humains dénués de pouvoirs magiques. Elaerys ne connaît pas bien Seytan et l’histoire qui l’entoure et bien qu’il l’effraie, elle est aussi très intriguée. Elle est toujours à la recherche de ses origines et le fait qu’il soit lui aussi un dragon a éveillé en elle encore plus de questionnement. Cependant, elle doute qu’il soit une source d’information fiable et sûre.

Quel est ton avis sur l'Ordre du Phénix, de la Coalition et de leur combat ? Que ses groupent représentent l’espoir d’un avenir plus ensoleillé et glorieux. La cause et les valeurs qu’ils défendent sont à la fois nobles mais aussi fondamentales pour chaque être humain. Ce régime totalitaire annihile tout ce qui nous constitue, toute notre diversité et cette atteinte est intolérable. Elle ignore ce qu’elle est et comment elle est venue au monde mais elle sait qu’elle appartient aussi bien aux mages qu’aux moldus et c’est pour eux qu’elle se bat. Volontaire et engagée, elle est prête à tout pour entendre de nouveau les trompettes de la liberté chanter en chœurs. C’est pour rejoindre l’Ordre du Phoenix qu’elle est partie vivre à Londres, au coeur du conflit même. Admirative de leurs actions et du combat qu’ils mènent, elle ne pouvait demeurer dans son Australie plus longtemps. Son devoir l’appelait ailleurs.  



Anecdote


♦ Arachnophobe ♦ L’équitation ♦ Maladroite ♦ A du mal à gérer la puissance de ses sorts ♦ Se faire dorer les écailles au soleil après avoir dévoré un troupeau de brebis ♦ La danse country ♦ L’alcool moldu : bière et whisky notamment ♦ Parle aux animaux.



Dernière édition par Elaerys Sephiran le Mar 27 Déc - 14:35, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

gif
Ton histoire


La vie est comme un train. Vous prévoyez des retards de temps en temps, mais pas un déraillement.

Je suis née en voyage. Des gens m’ont trouvée dans le train de Kalbari, ville côtière en Australie Occidentale, enveloppée dans le sac d’un voyageur avec des éclats et débris de ce qui se rapprochait d’une coquille. L’homme qui m’avait trouvé a prétendu avoir trouvé et ramassé un œuf étrange et non un bébé. Il semblerait que j’ai éclos dans son bagage, une fable que les autorités et la protection des enfants ne prirent évidemment pas au sérieux. J’ignore ce qu’est devenu cet homme mais à mon avis, à cause de moi, il a payé un tribut qu’il n’avait pas mérité. Je suis donc née un 11 octobre 1972. Je ne sais pas grand-chose de ma naissance ni même sur ma nature ou mes origines, je sais seulement que j’existe. De la main de qui ou pour quoi ? Aucune idée. Malgré mes nombreuses recherches, je n’ai que très peu d’informations et la plupart sont floues. Ainsi j’ai accepté ce que j’étais me découvrant au fil des âges.

J’ai grandi plusieurs années dans un orphelinat chez les moldus. Je ne connaissais alors rien de l’existence de la magie et de son univers. Je me suis inventée des parents imaginaires. Quand j’avais 5 ans pendant une année entière, j’ai prétendu que j’avais pour mère une jument Appaloosa. C’est vrai, je vous jure. J’étais sûre que j’étais une pouliche et qu’en réalité je rêvais que j’étais une fillette et qu’un matin je me réveillerais et je partirais au galop. Je m’enfuyais toujours chez cette femme qui possédait un ranch et qui vivait seule depuis la mort de son mari. Le vent dans la crinière accompagnait ma course. Ce qui était sûr c’est que ses écuries étaient moins dangereuses pour moi que l’orphelinat. Je m’y sentais mieux. Je rêvais d’évasion, de liberté afin d’échapper à cette tragédie qu’était mon existence « humaine »…Me réfugier dans la peau d’un animal, retourner à l’état sauvage, c’était ma manière à moi de quitter l’espèce à laquelle je croyais être refoulée. Puisque j’étais sur terre et que j’existais, il fallait bien que je sois quelque chose à défaut de demeurer une mésaventure. Alors j’étais un cheval, débridé, fougueux, sauvage que le vent chahutait et accompagnait. J’ignorais les limites et les frontières, je fonçais et c’était tout. Puisque je ne connaissais ni entraves, ni chaînes, un matin je me suis sauvée de l’orphelinat et devinez dans quoi j’ai embarqué ? Dans un train. J’avais 9 ans et je n’avais aucune destination, j’avais juste décidée de partir sur un coup de tête, de prendre la poudre d’escampette comme une gitane. J’avais de grands yeux rêveurs mais cernés de noir. Peut-être était-ce la raison de mon départ, qui sait ? J’avais l’impression que le train allait n’importe où, qu’il empruntait des rails et puis c’était tout. Peu m’importait, je venais d’ici, de là-bas, je n’allais nulle part. Or il est difficile d’aller au-delà du Terminus, je suis alors restée sur le pied de gare, seule, désemparée et quelque peu effrayée. J’observais de mes yeux curieux tous ces gens qui allaient et venaient sans relâche comme un tour de manège interminable. Une véritable cohorte de voyageurs, des gens de couleurs et d’origines différentes. C’était intriguant et suffoquant. Mon excursion fut de courte durée car les autorités me retrouvèrent et me renvoyèrent à l’orphelinat. Je n’y restais que peu de temps, puisque la veuve du ranch qui me connaissait bien avait entendu parler de ma fugue et avait manifesté le désir de m’adopter. Une femme formidable, généreuse, attentionnée et terriblement seule. J’étais en somme la petite note pétillante qui manquait à son existence ternie et qu’elle ne fut pas mon bonheur d’apprendre cette nouvelle. Je ne pensais pas ressentir un jour le besoin d’avoir un parent, moi qui n’en avais jamais eu, je nouais enfin des liens affectifs soudés. J’allais pouvoir mener la vie que je n’avais jusque là fait que rêver. Je pouvais désormais regarder le train partir sans éprouver le désir de sauter dedans. Le désir d’évasion s’en était allé.

« Le feu qui semble éteint souvent dort sous la cendre. »

J’ai mené le train de vie d’une banale enfant qui avance vers l’adolescence avec tout les avantages et inconvénients que ça incombe. Je ne pense pas être capable d’énumérer toutes mes bêtises d’enfance. Comme chaque demi-portion de mon espèce, je les collectionnais. J’avais beau compter parmi la gente féminine j’étais un véritable garçon manqué. J’étais sans cesse en mouvement, incapable de rester tranquille une seule seconde. Il fallait toujours que je me dépense, une vraie pile sans contrainte d’énergie. Ma mère adoptive se demandait même où je puisais tout ce dynamisme. C’est étrange comme on peut changer en vieillissant car passé la barre des 10 ans j’étais devenue une petite fille discrète voir timide. En fait, dès que j’ai découvert que j’étais une sorcière en recevant une lettre de convocation à l’école de magie d’Australie. C’était tout simplement incroyable, un vrai conte de fée même si je me doutais que quelque chose clochait chez moi. J’avais la faculté de parler avec les animaux, de comprendre ce qu’ils disaient. Ma mère entra alors dans la confidence et fut mise en garde quant à l’importance de garder cette découverte secrète des autres moldus. C’est ainsi que je quittais ma région, mon ranch adoré et la femme que j’avais appris autant à aimer qu’à appeler « maman » pour rejoindre les couloirs de cette petite école. A côté de Poudlard, mon établissement était presque rien mais on y distribuait des cours et les élèves étaient initiés aux bases de la magie. Nous avions les mêmes cours et les mêmes examens avec une sérénité plus certaine qu’à Poudlard ou chaque nouvelle année annonçaient un nouveau malheur. Douée, je ne l’étais pas mais investie oui. Mon niveau en magie est vraiment exécrable mais je me débrouille, la preuve, je suis parvenue à passer mes examens et même à devenir soigneuse de dragon. Pour parfaire mon expérience auprès d’eux, j’ai beaucoup voyagé, je les ai cherché et étudié, principalement en Nouvelle-Zélande, terre patrie des Opalœil des antipodes. J’avais entendu parler qu’ils faisaient quelque fois escale en Australie mais je n’ai jamais eu la chance d’en rencontrer un. Alors j’ai été le rencontrer moi-même. J’ai pris conscience de mes pouvoirs accidentellement lors d’une excursion où je m’étais lancée sur les traces d’un nid de Opaloeil en Nouvelle Zélande. Toute cette journée je me suis sentie bizarre et prise de vertiges. Je n’y comprenais rien, ma peau pelait comme lorsqu’elle se régénère à la suite d’une violente exposition solaire qui l’aurait brûlée. Ce n’était pas tout, j’avais l’impression que des braises s’étaient infiltrées sous ma peau et qu’une…véritable lave coulait dans mes veines tellement j’étais brûlante. Mes yeux me brûlaient à la manière d’un incendie prisonnier derrière la prison de mes prunelles. Mon esprit était flou, embrumé, intérieurement je pressentais que même dans mon comportement je changeais. Mes sens se développaient et tout m’apparaissait sous un jour nouveau, comme si le monde s’était levé avec de nouvelles couleurs qui m’étaient inconnues. Malgré cette gêne mystérieuse, je continuais mon ascension dans les montagnes. Plus j’escaladais et plus mes muscles surchauffaient. Finalement, je ne trouvais jamais le nid. A la manière d’un flambeau, je me consumais, prenant littéralement feu. Plus j’essayais de me contenir et plus cette…puissance s’intensifiait au point de métamorphoser mon corps qui prit peu à peu l’apparence d’un dragon. Je n'en croyais pas mes yeux. Je prenais la forme d'une créature que j'etais en train d'étudier. Des écailles vertes jaillirent de sous ma peau alors que mes ongles se prolongèrent en d’immenses griffes. Une transformation douloureuse qui me paru prendre une éternité. Une éternité de souffrance pour renaître en dragon et découvrir ma véritable apparence. Ainsi, j’étais bien née dans un œuf et faisait entièrement partie du monde magique. Je n’ai jamais parlé de ça à qui que ce soit, pas même à ma mère. Je me faisais déjà assez peur…Aussi je voulais me renseigner, me documenter sur mes origines et ma provenance mais tout me reportait à ces dragons de légendes, les créateurs : Asmar et Seytan sans pour autant me donner d’informations précises sur ce que j’étais et sur mon rôle. Le conflit actuel qui se tenait au Royaume Unis laissait entendre que l’alliance entre Voldemort et Seytan ne s’arrêterait pas à ce seul pays. Voldemort était de retour plus dangereux que jamais, entouré de nombreux partisans prompts à terroriser tous les sorciers qualifiés d’ « impurs » à leur sang et aux moldus. Je savais que si je voulais découvrir qui j’étais, contrôler ce que j’etais, je devais partir là bas. J’entendis parler des différents groupes de résistance, notamment de l’Ordre du Phoenix qui ne cessait de faire naître l’admiration en moi par leurs actes de bravoure et de persévérance malgré une politique qui refusait de les croire. S’il y avait bien des sorciers susceptibles de m’aider, c’étaient bien eux. Sans tarder j’envoyais une demande pour postuler en tant que soigneur de dragon à Gringotts, emploi qui figurait toujours en tête de liste des recommandations sur la « Gazette du sorcier » et en moins d’un mois, je m’envolais pour Londres. Pour le moment, j’essaie de trouver mes marques et de me faire à ma nouvelle vie. Je communique souvent avec ma mère qui me manque tous les jours un peu plus depuis que je la tiens éloignée de mon secret. Durant le mois qui a précédé mon déménagement, je me suis entraînée à contrôler mes transformations en gérant mes émotions et même si parfois je me retrouve encore dépassée par elles, je suis plus à même de régenter ces changements. Je n’ai aucun contact ici, j’ignore à qui m’adresser pour rencontrer un membre de l’Ordre. Je compte un peu sur le hasard pour le moment, en perturbant – à mon niveau – les plans des partisans de Voldemort lorsque je le peux et sans risquer ma couverture.


Derrière l'écran


Je fais partie des meubles x) ! J'ai eu plusieurs personnages mais à l'époque du Repaire j'etais Andrea Malfoy/Greyback (j'avais incarné un Lupin à un moment aussi). Sur HP et Aslan : Andrea Lensherr. Sinon j'ai 26 ans, j'ai jamais vraiment lâcher le RPG toutes ses années même si j'ai vachement ralentie le débit de postage xD. C'est un plaisir de revenir dans cet univers retravaillé et vraiment superbe autant au niveau esthétique que dans l'histoire ! Bravo à l'équipe !



Dernière édition par Elaerys Sephiran le Ven 30 Déc - 14:27, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 269
Date d'inscription : 09/12/2016
avatar
Une dragonne Very Happy Very Happy Very Happy Kyô est ravi de voir déjà une de ses comparses prises !! En plus, je pensais faire un PV de cette dragonne avec la bouille d'Emilia Clarke. Si ça c'est pas un signe ^^. Bienvenue ici donc et nhesite pas à poser des questions si tu t'en poses Wink
J'ai hâte de lire ton histoire : )

_________________

Where is my mind

©️BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Hiiiiiiiiiiiiii merci beaucoup pour l'accueil ! C'était obligé je dirais même x) ! Arriver ici avec l'idée d'incarner Emilia et voir que des dragons sont proposés en PV, je ne pouvais pas faire autrement que de combiner les deux Smile

Oui justement, j'ai envoyé un MP à Tally où je lui demandais si c'etait possible un dragon sorcier ? Je m'etais basée sur ta fiche et j'ai vu que tu avais mis une baguette. Il ne faut pas se fier à ce qui est posté sur ma fiche, c'est un peu un chantier, un brouillon où je poste ce qui me vient en tête sur le moment. Je vois en fonction de ce qui est possible ou non vis à vis du fofo. Son histoire dépendra du fait si les dragons peuvent être sorciers ou non ^^ meric par avance Smile
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 269
Date d'inscription : 09/12/2016
avatar
Les grands esprits se rencontrent comme on dit Very Happy
Alors, oui, les dragons de la légende (et uniquement cela, les dragons normaux sont considérés comme des animaux fantastiques). Puisqu'ils sont nés de deux êtres magiques (Asmar et Seytan tout de même Cool ), ils ont hérité de leur part de magie. Néanmoins, elle est quand même plus instable que la magie des sorciers normaux. C'est pourquoi ils ne sont pas forcément plus doués que les autres, puisqu'elle est plus dur à maîtriser Wink

_________________

Where is my mind

©️BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 29
Messages : 194
Date d'inscription : 27/10/2016
avatar
Bienvenue officiellement parmi nous. Wink
Et dire que j'ai fais mes débuts de RPG avec toi il y a 10 ans et demi maintenant. J'ai vraiment hâte de RP à nouveau avec toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Messages : 137
Date d'inscription : 24/09/2016
avatar
Ah et pendant que j'y pense, et comme je ne sais pas si c'était très clair ^^. Les Dragons de la Légende ne sont pas forcément pour Seytan. Comme ils ont autant de part de Seytan et d'Asmar, rien ne les prédispose à un groupe plutôt qu'un autre Wink. Tout ça, c'est à toi de décider Wink.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hp-necronomicon.forumactif.com
Invité
Invité
Kyo : merci pour les explications, ça m'aide beaucoup Smile

Merciiiiiiiiiiiiii ! Oui c'ets un véritable plaisir de te retrouver enfin en RP Lyra Smile

Necro  : Pareillement, merci, une précision qui n'est pas négligeable Smile
Revenir en haut Aller en bas
Âge : 25
Messages : 210
Date d'inscription : 27/09/2016
avatar
Je te l'ai déjà dit hier par MP mais je tiens quand même à te le redire, je te souhaite la bienvenue parmi nous cheers Je tiens aussi à m'excuser car je n'ai pas eut le temps de te répondre hier et merci à Kyô pour avoir pris le relais I love you

Un dragon qui va être du côté de l'Ordre, je trouve ça géniale car ça va vraiment leur permettre d'avancer cheers

Bon courage pour le reste de ta fiche Very Happy

_________________
Sauras-tu résister à la tentation, Invité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Y a pas de mal tkt pas Smile c'ets très gentil en tout cas merci de l'accueil Smile ! Ouai, je pense enfin avoir machiné correctement mon plan x) ! Je verrais en RP pour les rejoindre plus tard Very Happy !!
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 448
Date d'inscription : 05/10/2016
avatar
Re-bienvenue parmi nous !!! *_* J'ai hâte de lire la suite de ta fiche vu ce que j'en ai vu du début, ça a l'air d'être un personnage très intéressant, et que dire de l'avatar qui colle à merveille ! Laughing

N'hésite pas non plus si tu as des questions pour la suite de ta fiche ;-)

_________________
~ Le loup qui appartient à une bonne meute n'est jamais seul ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 25
Messages : 210
Date d'inscription : 27/09/2016
avatar
Bravo pour cette jolie fiche Very Happy J'aime bien le profil de ton personnage même si j'avoue qu'elle m'a un peu fait mal au coeur à certains moments car je la sens un peu perdue Sad Je la trouve vraiment très seule sur la fin et je crois que c'est ce qui l'a rend si attachante I love you

Ton histoire s'enchaîne facilement et on se laisse facilement emportée par l'univers Very Happy

Pour ce qui est de rejoindre l'Ordre, je vais essayer de créer un événement pour attirer les nouvelles recrues mais je suis encore en pleine réflexion Laughing

Encore toutes mes félicitations Very Happy

_________________
Sauras-tu résister à la tentation, Invité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 300
Date d'inscription : 27/12/2016
avatar
C'est un plaisir de pouvoir te relire I love you Une écriture fine, très agréable à lire et un personnage qui me semble vraiment attachant et intéressant Wink I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 269
Date d'inscription : 09/12/2016
avatar
550 de large
Bien joué, t'es validé-e
Des petits liens pour t'aider


J'ai aussi beaucoup aimé ta fiche Very Happy ta plume est agréable, le personnage intéressant et je demande à voir son évolution et tu as su très bien la raccrocher au contexte Very Happy Merci pour cette lecture !

Une femme, plutôt petite, s’avance vers Invité. Elle porte un tailleur, est coiffée d’un chignon et observe le nouvel arrivant à travers ses lunettes rectangulaires. Malgré une allure stricte, elle aborde un visage sympathique.

Bienvenue Invité sur Necronomicon.
Je suis une représentante de l’administration, et je suis là pour vous apporter toute l’aide nécessaire à votre installation. Il est important que chacun se sente à son aise, sorcier, moldu, ou autre.
Suivez-moi, je vous prie, nous allons commencer la visite.

Elle s’avance vers un couloir, laissant derrière elle le son de ses talons aiguille.

Derrière cette porte, vous trouverez le règlement de Nécronomicon . Lisez-le bien afin d’être validé(e). De ce côté-ci se trouve le département de renseignements . Ce département est très complet et donnera toutes les informations nécessaires : le contexte et ses annexes, les intrigues et leurs évolutions, etc.

Elle se tourne un temps vers Invité afin de s’assurer qu’elle est bien suivie lorsqu’elle change de couloir, et que cette personne ne semble trop perdue sous les informations.

Passons le département d’identification – vous avez eu, ou vous aurez, toutes les informations lors de votre inscription. Continuons plutôt vers les choses plus utiles. Afin de mieux vous intégrer, vous pouvez consulter le service d’urbanisme pour demander un logement. Vous trouverez également le département de l’emploi afin de voir quels sont les emplois à pourvoir.
Bien. Avançons.

Elle reprend la visite et se dirige cette fois-ci vers un couloir plus petit.

Si vous cherchez à créer des liens avec nos résidents déjà présents, le salon de rencontres sera idéal. N’hésitez pas à vous y rendre.
Pour plus de détails (le signalement des absences, des propositions d’idées, etc.), merci de consulter le guide de bienvenue .

Elle tend la main vers un petite table où repose plusieurs exemplaires du guide de bienvenue.

Il reste une dernière étape pour pouvoir entrer en territoire britannique. Une fois le règlement signé et votre fiche de présentation remise, vous pourrez passer la Commission du sang. Rassurez-vous, vous ne devrez tuer personne. Il s’agit de votre premier RP, cela a pour but de vous aider à vous intégrer. C’est un passage imposé par le nouveau gouvernement de Pius Ticknesse dans le jeu. Mais entre nous, vous n’y êtes pas obligé(e). Vous vous doutez de l’objectif du nouveau Ministère et s’y rendre peut se révéler risquer selon votre ascendance.

Elle sourit une dernière fois à Invité avant de le laisser partir.

Je vous souhaite à nouveau la bienvenue sur Necronomicon. Et bon jeu.






©️ Narja - Never-Utopia

_________________

Where is my mind

©️BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Elaerys Sephiran [Dragon Océanique]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» How train your dragon
» Sephiran Celenduil [Serpy]
» [Jeu Vidéo]Dragon Age Origin
» Avocats du Dragon
» Dragon vs Aigles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nécronomicon :: Entrée en territoire Britannique :: La commission d'enregistrement :: Les présentations validées-