The supremacy of the Muggles ends here.
Voldemort a ouvert les portes de l'Enfer et contrôle le gouvernement anglais. Sa suprématie ne s'arrêtera pas là. Avec la source de la magie noire à ses côtés, il s'apprête à mettre la main sur tous les continents. Son objectif : soumettre les moldus et les traîtes à leur sang. L'aiderez vous dans ce combat ou rejoindrez-vous la coalition internationale ?
RéglementContexteBottinsLes groupesLes créatures jouablesScénarii et Postes vacantsInvités
A savoir
# Juin 97 : Dumbledore meurt par la main de Severus Rogue
# Eté 97 : Voldemort prend le contrôle du gouvernement
# Septembre 97 : La Coalition Internationale reprend du service et une nouvelle année scolaire démarre sous la domination des Carrow
# Décembre 97 : Voldemort redonne sa liberté avec Seytan et passe un pacte avec ce dernier
# Nous sommes en mai 1998
Contexte
C'est une terrible annonce qui secoue le monde des sorciers : Dumbledore est mort, assassiné par Severus Rogue. Le plus grand mage noir de tous les temps en profite pour mettre la main sur le ministère de la magie. Son objectif : purifier la race sorcière et faire des moldus ses esclaves. Mais son empire ne s'étant qu'aux frontières de la bonne vieille Angleterre. Le monde entier doit être nettoyé. Pour cela, Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom est en quête de la source même de la magie noire. Le Necronomicon, le livre des monstres et des morts, le mène devant les portes de l'enfer, qu'il laisse grandes ouvertes...
Evénements
Ego vero sic intellego, Patres conscripti, nos hoc tempore in provinciis decernendis perpetuae pacis habere oportere rationem. Nam quis hoc non sentit omnia alia esse nobis vacua ab omni periculo atque etiam suspicione belli ?
Duplexque isdem diebus acciderat malum, quod et Theophilum insontem atrox interceperat casus, et Serenianus dignus exsecratione cunctorum, innoxius, modo non reclamante publico vigore, discessit.
Blackout
everything is falling apart

Partagez | 
 

 Margaret MacGregor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Âge : 23
Messages : 263
Date d'inscription : 25/12/2016
avatar

MacGregor, Margaret Sharon Rooney

gif
Infos générales
avatar
Bonjour, je m'appelle Margaret Laoghaire MacGregor, j'ai 22 ans et je suis né(e) le 11 décembre 1975 à Inverness, je suis donc de nationalité Écossaise. Je travaille en tant que libraire. Sinon, je suis Bisexuelle et Célibataire et je suis Classe moyenne. Pour finir, j'utilise Sharon Rooney comme avatar et je fais parti du groupe de l'Ordre du Phénix.


❯ ASCENDANCE : Sang-pur.
❯ DATE DE NAISSANCE : 11 décembre 1975.
❯ NATIONALITÉ : Écossaise.
❯ CLASSE SOCIAL : Sorcière.
❯ CLASSE SOCIAL : Modeste.
❯ ORIENTATION SEXUELLE : Bisexuelle.
❯ GROUPE : Ordre du Phénix
❯ COMPAGNON : Un chatte, Chioné, du fait de son pelage blanc comme neige.
❯ BAGUETTE : Elle est en bois de chêne et ventricule de dragon et mesure 30,5 cm.
❯ PATRONUS : Une ourse.
❯ EPOUVANTRARD : Un essaim de guêpes.
❯ CAPACITÉ SPÉCIALE : Très bonne mémoire visuelle.


Des détails sur ton personnage

Quel est son caractère ?
Margaret possède un caractère calme, posé, elle dégage une certaine aura de sérénité. Elle n'aime pas les disputes et a tendance à rester en retrait mais lors de ses rares interventions elle arrive toujours à calmer le jeu. Elle a été très timide et en manque de confiance en elle même pendant très longtemps à cause de son poids mais depuis quelques temps elle gagne en confiance et en estime d'elle même et se laisse beaucoup moins faire. Toutefois son caractère calme ne veut pas dire qu'elle est effacée, au contraire elle n'hésite plus à s'affirmer et à élever la voix quand il le faut. Elle possède des convictions qu'elle défend mais ne se lance pas non plus dans le prosélytisme en cherchant à convaincre tout le monde que ce qu'elle pense est vrai: si quelqu'un n'est pas d'accord avec ses idées elle n'insistera pas, sauf dans les cas de racisme ou autre, où elle estime juste et nécessaire d'intervenir. Margaret peu se montrer assez fière et orgueilleuse par moments du fait de sa naissance et de son éducation, ce qui peu la rendre antipathique ou insupportable, d'autant plus que sa bonne mémoire la rend un poil rancunière.
Sa passion pour l'Histoire en rend fou plus d'un, seule Chioné, sa chatte semble écouter avec attention ses discours sur l'implication des sorciers dans les guerres moldues ou sur les sorciers antiques !

Que penses-tu du gouvernement de Voldemort et son pacte avec Seytan ?

Ayant grandit dans une famille de sang-pur et prônant la pureté du sang, avec certains membres de la famille ayant rejoint les rangs de Voldemort, ce que j'aurai pu faire également, je devrais me réjouir mais cette simple pensée me dégoûte. Je pense que les humains, quelque soit leur statut, sorciers, peu importe le sang ou moldus, méritent de vivre égaux entre eux. C'est pour ça que j'ai coupé les ponts avec ma famille (sauf quelques membres), parce que les idées véhiculées sont haineuses, dangereuses et que le gouvernement est devenu une véritable dictature, la liberté est en train de mourir à petit feu au fil du temps.De plus pactiser avec le Mal me semble être le signe de la déchéance la plus complète et m'inquiète parce que Seytan n'est pas un être de confiance et pourrai très bien trahir son pacte.

Quel est ton avis sur l'Ordre du Phénix, de la Coalition et de leur combat ?

Pendant longtemps je n'ai pas osé m'affirmer comme sympathisante de l'Ordre et de leurs idées, puis après une énorme dispute avec ma famille, je me suis enfuie du domicile familial et j'ai décidé de rejoindre leurs rangs. Mes nombreuses lectures d'histoire de révolutions, qu'elles aient marché ou non m'ont montré qu'il valait le coup de se rebeller, même au prix fort: peu importe les conséquences, quelqu'un s'en souviendra d'une manière ou d'une autre. Je veux me battre pour ce en quoi je crois et la liberté des autres. Quant à la Coalition elle est tout aussi importante car l'entraide est vitale dans ces moments là, c'est unis que nous vaincrons: il faut baisser les barrières culturelles pour assurer une victoire et une bonne entente.


Anecdote

Vous pouvez l'appeler Maggie ou Mags ♦ Apiphobe  ♦ Déteste les poireaux ♦ N'aime pas beaucoup la chaleur ♦ Aime bien écouter les hymnes nationaux quand elle est seule ♦ Rate toujours ses gâteaux ♦ A déjà lancé un livre à la figure d'un élève à Poudlard parce qu'il se moquait d'elle.



Dernière édition par Margaret MacGregor le Lun 26 Déc - 19:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 23
Messages : 263
Date d'inscription : 25/12/2016
avatar

gif
Ton histoire

Avant de commencer à vous présenter Margaret MacGregor, il faut présenter le clan MacGregor :
il est très connu en Écosse aussi bien par les sorciers que les moldus à cause de son importance dans l'histoire du pays, le clan n'ayant pas hésité à verser son propre sang pour défendre son pays, aussi bien les sorciers que les moldus. Aux yeux du monde entier, ce sont les chefs moldus qui ont le plus de célébrité, les sorciers sont moins connus, mais il existe une petite partie du clan constituée de sorciers. Les relations entre les MacGregor sorciers et moldus méritent un cours d'histoire à eux seuls : tantôt des relations amicales, familiales, tantôt des relations conflictuelles, avec un rejet parfois violent de la part de l'un ou de l'autre, mais toujours unis quand il s'agit de patrie : à ce moment là, peu importe les relations actuelles qu'entretiennent les deux camps, l'amour de l’Écosse prend le dessus et sorciers et moldus se battent ensemble. Toutefois, depuis le début du XIXème siècle, les sorciers se sont petit à petit détachés des moldus et les idées de pureté du sang et de supériorité ont gagné les rangs de la famille MacGregor, dont certains membres ont même nié tout lien familial avec les moldus et se revendiquent comme sangs-purs. Pourtant le clan sorcier a gardé la même devise, le même tartan et les mêmes traditions que le clan moldu, sans doute par fierté, puisque le clan MacGregor se revendique comme descendant du premier roi d’Écosse. Cette particularité pourrait leur coûter cher avec le nouveau gouvernement, mais heureusement pour eux, le fait d'être sympathisants joue en leur faveur.  
La demeure des MacGregor se trouve près d'Inverness, dans un vieux château, caché aux yeux des moldus par de nombreux sortilèges de protection.


Nous pouvons alors parler de Margaret : Dernière née de Dougal et Mary MacGregor, Margaret a, dès sa naissance été mise à l'écart malgré elle : déjà parce qu'elle était une fille et qu'il y avait déjà trois frères avant : Angus, Alistair et Adam, mais aussi à cause de son physique : quand elle est née, Margaret était déjà très potelée et de plus, n'avait pas hérité des cheveux roux de son père, ni de la beauté de sa mère. Enfant très calme, elle n'avait pas le caractère sanguin de ses frères ni le talent de sa mère pour les duels. En fait Margaret se montra bien plus proche de son père qu'au premier abord. Il lui transmis sa passion pour les livres et l'histoire, sorcière bien entendue, mais aussi pour celle de l’Écosse. Pendant que ses frères jouaient au Quidditch dans le jardin et que sa mère recevait des amies à la maison, Margaret, appelée affectueusement Maggie par son père, passait ses journées à la bibliothèque à apprendre les noms des différents clans d’Écosse, la dynastie des Stuarts ou alors allait se promener avec son père parmi les Highlands et découvrait les paysages, tandis que son père sculptait, tout en marchant, des morceaux de bois avec sa baguette et en faisait des petits jouets pour sa fille. Sans doute jaloux de la relation privilégiée de leur sœur avec leur père, ses frères s'amusèrent à faire tourner en bourrique leur petite sœur, par exemple en lui cachant ses jouets, lui tirant les cheveux… mais la fratrie partagea tout de même de bons moments, en particulier pour faire des bêtises, où les quatre petites crapules s'associaient avec joie pour aller piquer des gâteaux dans la cuisine ou cacher les affaires de leur tante Mildred quand elle venait leur rendre visite.

1980

Sa première manifestation de magie remonte à ses cinq ans : ce jour là, leur tante Mildred était venue leur rendre visite et avait apporté avec elle un velouté de poireaux, préparé par ses soins. A l'heure du repas, c'est ce velouté qui fut servit mais Margaret n'avait pas envie d'en manger : l'odeur dégagée par le velouté et la couleur verdâtre n'avait rien d'appétissant pour la fillette qui garda la bouche obstinément fermée, même quand son père lui demanda gentiment de goûter ou que sa mère et sa tante décidèrent d'élever la voix.

« Allons Maggie, ne fais pas la difficile et mange ! Ta tante a préparé ce plat exprès pour nous !
- Non
- Aller Mags ! Tu verras c'est pas si mauvais, t'as qu'a penser que c'est quelque chose que tu aimes. - l'encouragea Alistair.
- Si tu goûtes, je te laisse jouer avec mon balais volant – renchérit Angus
- Non !
- Margaret ! Cesse ce caprice et mange ta soupe ! - gronda sa mère
- NON ! »

A ce moment là le bol de soupe décolla et alla atterrir en plein sur le visage de tante Mildred.
Pendant que ses frères partait dans un fou rire incontrôlable, sa mère se fâchait, tout en étant soulagée de voir que sa fille était une sorcière et son père, retenant un rire, s'occupait de débarrasser Mildred de toute la soupe qui  lui dégoulinait dans les cheveux. Il ne l'avouerait jamais mais lui aussi n'aimait pas les poireaux et était fier de sa fille.

1987

Avançons dans le temps pour arriver à présent au moment où Margaret, après avoir reçu sa lettre pour Poudlard, se trouvait dans le Poudlard Express, en route pour l'école de magie.
Seule dans un compartiment, elle regardait défiler le paysage, regrettant de ne pas pouvoir être avec ses frères mais ces derniers n'avaient pas voulu s'encombrer d'elle. Perdue dans ses pensées, elle sursauta quand la porte s'ouvrit. Un garçon du même âge qu'elle se tenait dans l'embrasure de la porte, l'air timide.

« Excuse-moi, je peux m'asseoir ici ?
- Bien sûr.
- Tu entres en première année aussi ?
- Oui, mais j'ai des frères qui sont déjà à Poudlard, alors ils m'ont un peu expliqué à quoi ça ressemblait, mais je crois qu'ils ont dit des bêtises parfois, juste pour m'embêter.
- Tu as de la chance d'avoir des frères, moi je suis fils unique.
- Les grands-frères sont les pires, ils n'arrêtent pas de m'embêter pour rien. Mais je me venge toujours. - Le garçon rit
- Au fait je m'appelle Thomas Chase et toi ?
- Je m'appelle Margaret MacGregor – avec une pointe de fierté dans la voix – enchantée. Mais tu peut m'appeler Maggie ou Mags si tu veux. »

Le reste du voyage se déroula bien plus vite pour les deux nouveaux amis : après s'être présentés, les deux jeunes sorciers essayèrent de deviner quelle serait leur maison et de ce qu'ils pourraient bien étudier et commencer à pratiquer comme magie. C'est les yeux grands ouverts et emplis d'étoiles que les deux nouveaux amis découvrirent Poudlard, comme tous les nouveaux, quelque soit leur rang à ce moment là tous étaient émerveillés de découvrir ce qui allait devenir leur second foyer pendant quelques années. Pendant la cérémonie de la répartition Thomas se retrouva à Poufsouffle. Margaret pria pour se retrouver avec son ami, même si la réputation de cette maison n'était pas très bonne dans sa famille puisque ceux qui y avait été répartis faisaient partis des « reniés », ceux qui ne prônaient pas les valeurs de la pureté du sang, mais ça avait été le cas pour d'autres membres qui s'étaient retrouvés dans d'autres maisons, même Serpentard. Quand elle fut appelée, Margaret sentit tous les regards posés sur elle. Ça la mit à l'aise. Elle avait l'impression qu'on se moquait d'elle à cause de son poids, que les autres riaient d'elle parce qu'elle était grosse. Assis à la table des Serpentards, ses frères lui firent un signe de la main et Thomas se poussait déjà pour lui réserver une place à côté de lui. Dans sa tête, le choixpeau lui murmura :

« Ah je vois une MacGregor…. J'en vois autant que les Weasley dit donc. Alors où vais-je te mettre ? Pas à Gryffondor… non tu n'y serais pas à l'aise, pareil pour Serpentard. Tes frères te protégerait mais tu n'as pas le même esprit. Alors… Poufsouffle avec ton ami ? Pourquoi pas, tu es quelqu'un de très gentil et patiente mais tu as l'esprit vif et je sens une grande soif de connaissances chez toi alors ce sera…. SERDAIGLE ! »

Bien que déçue de se retrouver un peu seule, Margaret alla rejoindre les bleus et bronze. Elle jeta un coup d’œil à Thomas qui avait l'air abattu. Elle savait que ses frères iraient dès le lendemain écrire à leurs parents mais elle savait qu'ils ne diraient rien : son père et sa grand-mère maternelle avaient été à Serdaigle.

1991

Avançons maintenant à la quatrième année de Margaret. Son amitié avec Thomas s'était solidifiée et ils étaient devenus inséparables. Tous deux apportèrent quelque chose à l'autre : Thomas, qui avait toujours eu des difficultés pour apprendre, trouva en Margaret une aide précieuse pour les devoirs tandis que ce dernier lui fit découvrir le monde moldu : il était né-moldu et un grand fan de musique : Margaret qui ne connaissait que les musiciens sorciers ainsi que des chants traditionnels écossais découvrit tout un univers musical : De Mozart aux Beatles en passant par Frank Sinatra et Ray Charles, Margaret découvrit d'abord la musique par ce que lui racontait son ami, puis en allant lui rendre visite pendant les vacances. Mais Thomas apporta bien plus à Margaret : elle qui avait grandit avec les préjugés selon lesquels tous ceux qui n'étaient pas de sang-pur étaient inférieurs, elle apprit que cela était faux : les idées qu'on lui avait inculqués s'envolèrent et son esprit s'ouvrit d'avantage qu'elle était à Serdaigle, assez réputée pour être une maison ouverte d'esprit. Cette amitié ne plaisait pas à sa famille mais ils ne pouvaient rien faire d'autre que de menacer leur fille des dangers de cette amitié. Les seules fois où il y eu de véritables disputes, c'est quand Margaret voulu passer ses vacances chez son ami : ils réussirent toutefois à se voir en sortant avec l'accord des parents. Les parents de Thomas accueillirent avec plaisir Margaret mais cette dernière n'invita jamais son ami chez elle à sa plus grande tristesse. En parallèle Margaret était aussi dans la phase adolescente complexée : elle se trouvait horrible, moche et inutile, son surpoids venant appuyer sur ce sentiment désagréable que connaissent bien des adolescents à cet âge. Si une partie de ce mal être tenait surtout à une sorte de paranoïa, ayant toujours l'impression qu'on la regardait et qu'on se moquait d'elle, ce n'était pas tout à fait faux : un groupe d'élèves se moquaient d'elle, malgré Thomas qui essayait de prendre sa défense et ses frères pendant un certain temps, avant d'estimer que leur petite sœur pouvait se défendre seule. Elle se laissait faire tout le temps, mais un jour elle en eu assez et ce jour marqua une petite victoire dans sa vie.
Ce jour là elle était occupée à lire un livre avec Thomas dans le parc quand un groupe, installé un peu plus loin se mit à lui lancer des insultes. Elle feignit ne pas les entendre et retint même Thomas de se lever pour leur jeter un sort. Mais sans doute parce que les insultes ne cessaient pas et qu'elle en avait assez de les subir, de pleurer presque tous les soirs dans son lit et d'avoir envie passer sous un rouleau compresseur pour devenir mince, Margaret se leva et balança son livre, très épais au passage et celui ci atterrit en plein visage d'une des brutes, qui se mit à saigner du nez. Le livre n'avait rien lui, mais cela confirma au moins à Margaret que les livres étaient effectivement des armes puissantes. L'élève avait été se plaindre auprès du professeur MacGonnagal, il était à Gryffondor, mais cette dernière se contenta de prévenir le professeur Flitwick de s'occuper de son élève. Ce dernier la réprimanda mais lui offrit une boite de patacitrouilles en lui faisant un petit clin d’œil,  pour lui dire qu'il était tout de même fier d'elle, même si la violence n'était pas une solution.
Le reste de la scolarité de Margaret se déroula bien mieux pour elle même si il y avait toujours le même petit groupe qui s'amusait à la comparer à une baleine dès qu'il le pouvait.

1994 – 1997

Après ses études avec des BUSES et des ASPICS emportés haut la main, Margaret commença à travailler dans une petite librairie sur le Chemin de Traverse. Bien que ses parents auraient espérer une meilleure carrière pour leur fille, ils acceptèrent en se disant qu'au moins elle travaillait et aurait un peu d'expérience. L'amitié entre Thomas et Margaret ne faiblit pas. Ce dernier avait opté pour une carrière de potioniste et travaillait chez l'apothicaire du Chemin de Traverse, ils pouvaient donc se voir autant qu'ils le voulait. Mais le cours de l'année 1995 marqua un tournant décisif pour les deux amis : le retour de Voldemort. Thomas sut qu'il était menacé et commença, doucement, à se préparer à fuir. De son côté les tensions entre Margaret et sa famille se firent de plus en plus grandes. Quelques temps après que le ministère aie reconnu que Voldemort était de retour, Thomas partit pour l'étranger, elle ne savait où, ne laissant plus aucune trace de lui. Deux de ses frères, Adam et Angus rejoignirent officiellement les rangs de Voldemort, tandis que le reste de la famille soutenait ouvertement les actions. De plus en plus honteuse de sa famille et plus ouvertement en désaccord, la dispute, inévitable, éclata un soir.
Sa mère lui reprochait de ne pas assez s'impliquer, de ne pas avoir rejoint les rangs de Voldemort.

«  Je ne vois pas pourquoi tu me le reproches alors qu'Alistair n'est dans les rangs non plus.
- Ce n'est pas pareil, il aide d'une autre manière. Mais toi… tu ne fais rien. Tu restes inertes. Tu t'es liée avec cet immonde garçon…
- Ne traite pas Thomas d'immonde ! C'est toi qui….
- Margaret ne t'avise pas de m'insulter. Tu me déçois. Tu nous déçois tous, même ton père. - Cette remarque blessa Margaret qui n'aimait pas décevoir son père. Mais le comportement de sa famille la révoltait de plus en plus.
- De toutes les manières je t'ai toujours déçue. Je ne suis pas la fille que tu voulais, quoi que j'ai pu faire dans ma vie tu me l'a reproché alors… .
- Ce n'est pas la même chose. Là je te parle de notre clan, d'honneur ! Quel est notre devise déjà ?
- Je connais parfaitement notre devise ! Et c'est toi qui me parles de l'honneur de notre clan ? Ça fait des siècles que l'honneur comme tu dis a été entaché : notre clan était moldu dès sa création, il était noble et royal de sang. Les sorciers sont arrivés plus tard mais jamais les moldus n'ont considéré qu'ils tachaient l'honneur du clan, au contraire se sont les sorciers qui se sont éloignés, qui se sont sentis supérieurs. Mais qu'avaient-ils de plus ? La magie ? Mais c'était tout, ils s'étaient donnés la peine de naître et rien de plus. Les moldus méritent tout autant d'être bien considérés. Le véritable honneur de notre clan, moldus ou sorciers, réside dans notre ascendance et dans nos actions : c'est quand nous nous sommes battus pour notre pays et notre culture, nos traditions que nous avons fait preuve d'honneur. Notre honneur n'a jamais été plus grand et beau que lorsque les MacGregor se sont battus à Bannockburn ou à Culloden. Mais là vos idées enlisent notre honneur. Vous vous en servez pour déverser votre haine, votre peur et votre ignorance. »

Le cœur de Margaret battait tellement vite qu'elle eu l'impression qu'il allait exploser. Son père, qui n'avait rien dit jusqu'à présent, fixa sa fille avec étonnement.

«  Maggie, je suis content de voir que tu défends notre clan avec tout ton cœur, mais ton amitié avec ce… né-moldu t'as mis des idées dans la tête. Il n'est pas comme nous et tu le sais au fond de toi. Ton sang est pur, pas le sien. Les sorciers ont longtemps été persécutés par les moldus. Rappelle toi ton ancêtre Donald qui a été brûlé ou Salem, toutes ces sorcières brûlées parce que les moldus nous considéraient comme étant des partisans du Diable. Le Seigneur des Ténèbres a raison : nous devons leur montrer qui est le plus fort. »

Sa mère approuva son mari en hochant la tête. Margaret ne pu s'empêcher de les regarder avec mépris.

« Écoutez-vous. Vous êtes pathétiques. Coincés dans des idées formées dans la haine et l’imbécillité. Vous me décevez tous autant que vous êtes.
- C'est toi qui nous déçoit Maggie…  depuis que tu t'es liée avec ce sang-de-bourbe tu…
- NE TRAITE PLUS JAMAIS THOMAS DE SANG-DE-BOURBE ! »

Margaret avait sorti sa baguette, les larmes aux yeux, et pour la première fois de sa vie, un sentiment de colère envers son père. Elle la pointa sur lui pendant quelques instants, résistant à l'envie de lui jeter un maléfice de chauve-furie, puis la baissa et sortit de la pièce. Elle monta dans sa chambre, claqua la porte tellement fort que le cadre à côté de la porte tomba et sortit sa malle de sous son lit. D'un mouvement de baguette ses affaires s'envolèrent pour se ranger parfaitement dans la malle, rétrécissant pour que tout rentre. Derrière la porte son père frappait en suppliant sa fille de lui ouvrir.

« Maggie s'il-te-plaît ouvre. Écoute je suis désolé, je ne prononcerais plus ce mot en ta présence d'accord ? Sors de là et allons discuter comme des adultes, calmement et – la porte s'ouvrit brusquement, manquant de l' écraser - je peux savoir où tu vas ?
- Je m'en vais. Je ne resterais pas une minute de plus ici. - Elle enfila sa cape et passa devant son père sans lui accorder un regard, se dirigeant vers la porte d'entrée.
- Non Maggie écoute, je regrette d'accord, mais reste ! Tu n'as nul part où aller…
- Un jour où l'autre j'aurai quitté la maison de toutes les façons, il vaut mieux que ça soit aujourd'hui. »

Elle ouvrir la porte et sortit dans la cour, traînant sa malle derrière elle, le cœur battant. Son père posa sa main sur son épaule pour la retenir. Elle pu sentir l'odeur de bois et de vernis de son père, la même que son petit atelier où il passait ses journées à sculpter du bois au grand dam de sa femme, cette odeur qu'elle aimait tellement et qui lui rappela la maison de poupées enchantée qu'il lui avait fabriqué pour le Noël de ses six ans. Ce jour là elle lui avait sauté au cou, couvrant le visage de son père de baisers et passé sa journée à jouer avec. Elle eu envie de rester avec son père, de passer ses journées avec lui dans la bibliothèque, de venir lui apporter une tasse de café pendant qu'il travaillait dans son atelier et d'aller se promener avec lui, comme quand elle était petite. Mais si elle faisait ça alors cela voudrait dire que ses parents avaient gagné. Sa mère l'obligerait à travailler avec elle ou à rejoindre les rangs d'une manière ou d'une autre, son père l'empêcherait de partir, de sortir même de la maison. Et l'insulte utilisée pour désigner les né-moldus serait utilisée un jour ou l'autre, malgré la promesse de son père.
Alors elle se dégagea, luttant contre les larmes et leva sa baguette en l'air. Quelques secondes plus tard le magicobus fit une entrée fracassante. Elle grimpa à l'intérieur, paya et alla s'installer.
« Ne regarde pas par la fenêtre. Ne te retourne pas ou tu es perdue. » pensa-t-elle. Alors que le magicobus redémarrait, elle entendit la voix de son père, brisée l'appeler.

« MAGGIE !!! »

Margaret ne se retourna pas. Elle indiqua une direction au conducteur qui la regarda bizarrement mais ne dit rien et le magicobus s'enfonça dans la brume écossaise.
Il s'arrêta devant une auberge, moldue et la laissa là. Elle pénétra dans l'auberge, paya une chambre et alla s'installer. Quand le gérant lui remis les clefs et la laissa seule, alors là seulement elle s'allongea sur le lit et s'autorisa à pleurer.

Margaret avait finit par trouver un petit boulot dans une librairie sorcière, dans un petit village sans histoires. Elle avait réussi à se faire discrète, presque invisible, se contentant de faire son travail, de ne se lier avec personne au village. Quelques temps après avoir appris la mort de Dumbledore elle avait réussi à approcher un membre de l'Ordre, Mondingus Fletcher. Elle connaissait sa réputation et savait aussi qu'on lui faisait difficilement confiance. Mais il réussi à lui négocier une entrevue avec Kingsley Shackelbolt. Lui prouver qu'elle désirait réellement rejoindre leurs rangs fut difficile parce que son nom la trahissait malgré elle. Mais elle réussi à le convaincre en lui parlant de son amitié avec Thomas, de la manière dont il avait réussi à lui faire voir le monde autrement. Puis elle raconta sa dispute avec ses parents. Après avoir terminé son récit, Kingsley lui permit d'entrer dans l'Ordre. Sans doute parce que son histoire rappelait un peu celle de Sirius Black, qui avait lui aussi coupé les ponts avec sa famille ou qu'il ne connaisse que brièvement Thomas Chase pour lui avoir indiqué un endroit où se cacher et qu'il lui avait parlé de Margaret, mais il avait cru en son histoire et sa volonté de se battre contre Voldemort. Même si elle est membre, certains se méfient encore un peu d'elle mais dans l'ensemble elle s'est bien intégrée.
Comme sont nom est connu par les mangemorts, elle doit se faire discrète. Elle n'est pas encore considérée comme dangereuse par le gouvernement en ayant réussi à faire passer sa dispute avec sa famille comme une affaire de famille. Ignorée pour le moment, elle sait qu'un jour où l'autre, elle sera découverte et qu'il faudra se cacher.  Pour le moment elle vit sa vie de libraire tout en travaillant avec l'Ordre, jonglant entre les deux le mieux qu'elle peut. Elle n'a toujours pas revu sa famille, s'est refusé à leur parler ou à une tentative de réconciliation.
Derrière l'écran

Avant j'étais Rose mais j'ai décidé de changer de perso. Je risque de transférer certaines de mes passions ici, dont l'histoire, vous êtes prévenus. Sinon je suis contente de vous revoir après tout ce temps !



Dernière édition par Margaret MacGregor le Lun 26 Déc - 19:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 269
Date d'inscription : 09/12/2016
avatar
Bienvenue par ici Very Happy j'ai hâte d'en savoir plus sur ta petite sorcière Wink. Et ton choix d'avatar est vraiment cool Very Happy.
Par curiosité, es tu un ou une ancien-ne de la première version de Necro ? (Le forum vient tout juste de reouvrir ses portes et les nouvelles têtes, comme les anciennes sont bien évidemment les bienvenues Very Happy)
En attendant, si tu as la moindre question, n'hésite pas à demander Smile on te répondra avec plaisir !

_________________

Where is my mind

©️BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 23
Messages : 263
Date d'inscription : 25/12/2016
avatar
Merci beaucoup ! Smile

Le biographie est en cours de rédaction, merci pour mon avatar, je suis tombée amoureuse d'elle cet été en découvrant la série My Mad Fat Diary I love you
Je suis une "ancienne", je jouais Rose de Valmont, mais j'ai décider de changer de personnage, je n'arriver plus à développer l'ancien Smile
Merci pour l'accueil, je n'hésiterais pas si j'ai des questions !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 448
Date d'inscription : 05/10/2016
avatar
Bienvenue Margaret !!

je suis très contente de te revoir parmi nous, notre ancienne petite Rose !! & félicitations pour le choix de l'avatar en effet, qui sort du commun et c'est vraiment super =D

Contente aussi de voir que l'Ordre du Phénix va grossir ses rangs !

N'hésite pas non plus si tu as des questions, tu peux en poser ou envoyer des MP. Je ne serais pas très dispo demain et mardi mais normalement tout devrait un peu se calmer dans le courant de la semaine prochaine, je serais là !! Very Happy

Amuse toi bien pour la rédaction de ton histoire !!

_________________
~ Le loup qui appartient à une bonne meute n'est jamais seul ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 23
Messages : 263
Date d'inscription : 25/12/2016
avatar
Merci Leah !

Je vous avoue que j'ai eu un très beau cadeau de Noël quand j'ai vu que le forum ouvrait ses portes ! santa
J'avoue que j'ai longtemps hésité à prendre Natalie Dormer, puis mon coeur s'est porté pour elle, j'avais envie de prendre un avatar un peu moins connu Smile

En fait j'avais justement une petite question concernant le contexte: à quel moment de l'année nous nous trouvons ? C'est juste pour l'âge de mon personnage, qui est de la fin de l'année.

J'ai déjà toutes les bases, faut juste que je développe le tout Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 25
Messages : 210
Date d'inscription : 27/09/2016
avatar
Bienvenue sur ce nouveau forum la miss Very Happy

Je me doutais bien que c'était toi avant d'avoir lu ton post, ça doit être le côté écossais de ton personnage Laughing En tout cas ça fait plaisir de te revoir cheers

Comme Leah, si tu as besoin de quoi que ce soit comme renseignement sur l'Ordre du Phénix, hésite pas à demander cheers

Bon courage pour ta fiche I love you

_________________
Sauras-tu résister à la tentation, Invité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 269
Date d'inscription : 09/12/2016
avatar
Oooh t'es trop mignonne <3 <3
On est en mai 1998, Voldemort a pris le pouvoir en été 97 Wink

_________________

Where is my mind

©️BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 23
Messages : 263
Date d'inscription : 25/12/2016
avatar
Merci Tally ! cheers
Bon sang, j'ai l'impression qu'il faut que je me calme avec mes passions XD
Merci Kyô pour le renseignement, donc je confirme que Margaret a bien 22 ans !
J'ai bientôt fini ma fiche, il me faut juste une relecture pour les fautes et incohérences et après elle sera officiellement terminée ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 29
Messages : 194
Date d'inscription : 27/10/2016
avatar
Bienvenue Margaret !
Comme les filles, ça me fait plaisir de te revoir ici, surtout que tu étais arrivée sur les derniers mois si j'ai bonne mémoire. Là on va pouvoir remettre le couvert et aller encore plus loin dans l'intrigue. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Messages : 137
Date d'inscription : 24/09/2016
avatar
Mais non, c'est bien les passions Very Happy
N'hésite pas à signaler ta fiche une fois qu'elle est finie Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hp-necronomicon.forumactif.com
Âge : 23
Messages : 263
Date d'inscription : 25/12/2016
avatar
Merci Lyra ! Effectivement je faisais partit des petits nouveaux, du coup je suis contente de pouvoir repartir à zéro avec un nouveau personnage ! Very Happy
Au moins avec les passions les gens savent quoi t'offrir à Noël (ou pas si c'est trop dur à trouver !) Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 448
Date d'inscription : 05/10/2016
avatar
Après avoir lu ta présentation, je te souhaite la bienvenue encore une fois !

J'ai adoré l'histoire de ton personnage et l'ambiance écossaise-britannique que tu arrives à mettre dans tes écrits, tu as typiquement ce petit truc qui me fait adorer lire Rowling, quoi qu'elle écrive !

& félicitations aussi pour le personnage en lui-même, qui a comme tu le dis des petits côtés "Sirius Black", mais avec sa propre histoire et sa propre féminité !

Je laisse à qui de droit le soin de te valider mais cela serait fait dans la journée =D

_________________
~ Le loup qui appartient à une bonne meute n'est jamais seul ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 116
Date d'inscription : 23/12/2016
avatar
550 de large
Bien joué, t'es validé-e
Des petits liens pour t'aider

Très bonne fiche Very Happy Comme Tally j'ai bien aimé être plongé ainsi dans la vie de Lyra, même si finalement elle en dévoile peu sur elle. C'est un personnage intriguant que tu nous offres là !

Une femme, plutôt petite, s’avance vers Invité. Elle porte un tailleur, est coiffée d’un chignon et observe le nouvel arrivant à travers ses lunettes rectangulaires. Malgré une allure stricte, elle aborde un visage sympathique.

Bienvenue Invité sur Necronomicon.
Je suis une représentante de l’administration, et je suis là pour vous apporter toute l’aide nécessaire à votre installation. Il est important que chacun se sente à son aise, sorcier, moldu, ou autre.
Suivez-moi, je vous prie, nous allons commencer la visite.

Elle s’avance vers un couloir, laissant derrière elle le son de ses talons aiguille.

Derrière cette porte, vous trouverez le règlement de Nécronomicon . Lisez-le bien afin d’être validé(e). De ce côté-ci se trouve le département de renseignements . Ce département est très complet et donnera toutes les informations nécessaires : le contexte et ses annexes, les intrigues et leurs évolutions, etc.

Elle se tourne un temps vers Invité afin de s’assurer qu’elle est bien suivi lorsqu’elle change de couloir, et que cette personne ne semble trop perdu sous les informations.

Passons le département d’identification – vous avez eu, ou vous aurez, toutes les informations lors de votre inscription. Continuons plutôt vers les choses plus utiles. Afin de mieux vous intégrer, vous pouvez consulter le service d’urbanisme pour demander un logement. Vous trouverez également le département de l’emploi afin de voir quels sont les emplois à pourvoir.
Bien. Avançons.

Elle reprend la visite et se dirige cette fois-ci vers un couloir plus petit.

Si vous chercher à créer des liens avec nos résidents déjà présents, le salon de rencontre sera idéal. N’hésitez pas à vous y rendre.
Pour plus de détails (le signalement des absences, des propositions d’idées, etc.), merci de consulter le guide de bienvenue .

Elle tend la main vers un petite table où repose plusieurs exemplaires du guide de bienvenue.

Il reste une dernière étape pour pouvoir entrer en territoire britannique. Une fois le règlement signé et votre fiche de présentation remise, vous pourrez passer la Commission du sang. Rassurez-vous, vous ne devrez tuer personne. Il s’agit de votre premier RP, cela a pour but de vous aider à vous intégrer. C’est un passage imposé par le nouveau gouvernement de Pius Ticknesse dans le jeu. Mais entre nous, vous n’y êtes pas obligé(e). Vous vous doutez de l’objectif du nouveau Ministère et s’y rendre peut se révéler risquer selon votre ascendance.

Elle sourit une dernière fois à Invité avant de le laisser partir.

Je vous souhaite à nouveau la bienvenue sur Necronomicon. Et bon jeu.






©️ Narja - Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 25
Messages : 210
Date d'inscription : 27/09/2016
avatar
Je repasse tout de même par ici pour te féliciter pour ta fiche I love you Ton personnage est vraiment attachant I love you Ravie de te compter dans les membres de l'Ordre, oui c'est Nymphadora qui parle plus que Tally Laughing et je suis impatiente de te revoir à l'oeuvre cheers

_________________
Sauras-tu résister à la tentation, Invité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Margaret MacGregor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MARGARET BRUNDAGE (1900-1976)
» 1/32 : Margaret Qualley vs Jessica Alba
» La patagonie sur Thalassa ce vendredi soir 26 nov
» Lesly Pean sur les élections,Haiti perd tout ce qu'il y a de beau et merveilleux
» Comme souffle le vent [pv Margaret] Terminé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nécronomicon :: Entrée en territoire Britannique :: La commission d'enregistrement :: Les présentations validées-