The supremacy of the Muggles ends here.
Voldemort a ouvert les portes de l'Enfer et contrôle le gouvernement anglais. Sa suprématie ne s'arrêtera pas là. Avec la source de la magie noire à ses côtés, il s'apprête à mettre la main sur tous les continents. Son objectif : soumettre les moldus et les traîtes à leur sang. L'aiderez vous dans ce combat ou rejoindrez-vous la coalition internationale ?
RéglementContexteBottinsLes groupesLes créatures jouablesScénarii et Postes vacantsInvités
A savoir
# Juin 97 : Dumbledore meurt par la main de Severus Rogue
# Eté 97 : Voldemort prend le contrôle du gouvernement
# Septembre 97 : La Coalition Internationale reprend du service et une nouvelle année scolaire démarre sous la domination des Carrow
# Décembre 97 : Voldemort redonne sa liberté avec Seytan et passe un pacte avec ce dernier
# Nous sommes en mai 1998
Contexte
C'est une terrible annonce qui secoue le monde des sorciers : Dumbledore est mort, assassiné par Severus Rogue. Le plus grand mage noir de tous les temps en profite pour mettre la main sur le ministère de la magie. Son objectif : purifier la race sorcière et faire des moldus ses esclaves. Mais son empire ne s'étant qu'aux frontières de la bonne vieille Angleterre. Le monde entier doit être nettoyé. Pour cela, Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom est en quête de la source même de la magie noire. Le Necronomicon, le livre des monstres et des morts, le mène devant les portes de l'enfer, qu'il laisse grandes ouvertes...
Evénements
Ego vero sic intellego, Patres conscripti, nos hoc tempore in provinciis decernendis perpetuae pacis habere oportere rationem. Nam quis hoc non sentit omnia alia esse nobis vacua ab omni periculo atque etiam suspicione belli ?
Duplexque isdem diebus acciderat malum, quod et Theophilum insontem atrox interceperat casus, et Serenianus dignus exsecratione cunctorum, innoxius, modo non reclamante publico vigore, discessit.
Blackout
everything is falling apart

Partagez | 
 

 Kangela Oyaya [Coalition]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 53
Date d'inscription : 14/03/2017
avatar

Oyaya Kangela Lupita Nyong'o

gif
Infos générales
avatar
Bonjour, je m'appelle Kangela Oyaya, j'ai 30 ans ans et je suis né(e) le 17 août 1968 à Nairobi, je suis donc de nationalité Kenyanaise. Je travaille en tant que Chef cuisinière. Sinon, je suis Hétérosexuelle et célibataire et je suis de classe moyenne . Pour finir, j'utilise Lupita Nyong'o comme avatar et je fais parti du groupe Coalition.


❯ ASCENDANCE : Sang-mêlé.
❯ DATE DE NAISSANCE : 17 août 1968.
❯ NATIONALITÉ : Kenyanaise.
❯ ESPÈCE: Humaine
❯ CLASSE SOCIAL : Modeste
❯ ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle.
❯ GROUPE : Coalition
❯ COMPAGNON : les bêtes sont nos amis.
❯ BAGUETTE : Bois d'Acajou et plume de Phénix, 30 cm, moyennement flexible.
❯ PATRONUS : Un éléphant.
❯ EPOUVANTRARD : Des blattes
❯ CAPACITÉ SPÉCIALE : Animagus: Éléphant.


Des détails sur ton personnage

Quel est son caractère ? Kangela a deux dons : le premier c’est celui de métamorphose. Elle est doué avec la métamorphose et elle même une animagus, elle se transforme en une superbe éléphante grise. Un choix étonnant quand on observe Kangela, plus menue et plus gracieuse, mais elle admire la force et la sagesse qui se dégage de ces pachydermes et même si elle ne peut pas se transformer en éléphant dans un magasin de porcelaines, elle s’en moque bien. De plus ce talent ne lui est pas particulièrement unique : beaucoup de membres de sa famille sont doués avec la métamorphose, tout comme beaucoup de sorciers en Afrique. L’école de magie de Uagadou est connue en effet pour ses enseignements de métamorphose, nombre de ceux qui y sont allés sont devenus des animagi par la suite.
Son deuxième talent, c’est la cuisine. De ses mains et à partir de rien, Kangela prépare de bons plats qui vous mettent l’eau à la bouche rien que par l’odeur. Elle tient cette passion de ses grands-parents. Dans la cuisine elle aime tout et adore découvrir de nouvelles saveur, c’est pourquoi, dès qu’elle l’a pu, elle a quitté son pays pour voyager et découvrir la cuisine du monde. Entre bonnes et mauvaises surprises, Kangela c’est forgé une culture et pratique culinaire impressionnante. Son chemin s’est arrêté temporairement en Angleterre : par amour de la culture, de la cuisine assez particulière mais aussi pour des raisons idéologiques. Kangela a eu la bonne idée de venir poser les pieds sur le pays du thé et des bonnes manières au moment où le monde sorcier sombrait dans les ténèbres. Elle aurait pu s’enfuir, ranger son parapluie et retourner au pays mais la nature généreuse et courageuse de Kangela lui a dicter de rester. Résultat Kangela alterne entre ses activités secrètes pour la coalition et son travail de chef cuisinière.
Grâce à son caractère ambitieux, Kangela a réussi à réaliser son rêve : ouvrir un restaurant et le diriger. Même si elle aurait aimer pouvoir en ouvrir un au Kenya, son pays natal, elle se contente très bien de son restaurant en Angleterre et projette d’en ouvrir un second au Kenya quand tout sera réglé en Angleterre.
Ce qui caractérise surtout Kangela, c’est sa bonne humeur continuelle, même en ces temps sombres, elle sourit, encore et toujours. Très rarement de mauvaise humeur, elle essaye de transmettre sa bonne humeur aux autres et même malgré les remarques méchantes qu’on peut lui faire, elle ne tombera pas son sourire. Ce n’est pas pour autant qu’elle est niaise. Au contraire Kengala sait que la vie n’est pas facile tous les jours et encore moins en temps de guerre et elle possède son caractère : n’allez pas la chercher ou vous risquez de vous retrouver avec des feuilles de palmier sur la tête.
Courageuse, elle n’hésite pas non plus à défendre les autres et à montrer ouvertement son désaccord, tout comme elle défend farouchement ses convictions… si elle avait été à Poudlard, Gryffondor l’aurait accueillie à bras ouverts ! Elle a aussi une fâcheuse tendance à l’imprudence qui lui apporte souvent des ennuis, tout comme sa difficulté à se soumettre à l’autorité et à se montrer parfois insolente. Heureusement elle possède aussi un bon instinct de survie où elle aurait depuis longtemps fait connaissance avec la prison d’Azkaban !


Que penses-tu du gouvernement de Voldemort et son pacte avec Seytan ? Un sorcier qui prône la suprématie des sangs purs et qui veut éliminer ceux qu'il considère comme impurs alors qu'il est lui même de sang-mêlé ? Curieusement cela rappelle à Kangela un petit moldu autrichien moustachu qui avait fait fureur durant une partie du XXème siècle.
Kangela n'a rien contre les né moldus, les sang mêlés, elle même en est une ou les sang purs. Personne n'a le droit de dire que tel groupe d'humain vaut mieux qu'un autre. Et pactiser avec Seytan c'est pactiser avec le diable, c'est partir perdant en se croyant gagnant. Il aurait du le laisser dans sa prison, il ne sait pas quelle erreur il vient de commettre.  

Quel est ton avis sur l'Ordre du Phénix, de la Coalition et de leur combat ? Kangela a horreur des discriminations et des injustices. En tant que femme noire venant d'Afrique, elle sait ce qu'est le racisme et d'être discriminé pour diverses raisons, de vivre dans un monde où il faut travailler le double pour réussir. C'est pourquoi Kangela adhère totalement à leur cause. Elle trouve qu'il n'y a rien de plus révoltant et de plus indigne que de discriminer des gens pour quelque raison qu'elle soit. En tant que membre de la coalition elle se sent obligée d'aider l'Ordre mais aussi de convaincre, de quelque manière que ce se soit le plus de gens possible de se rallier à cette cause et de cesser cette guerre.



Anecdote

Déteste la cuisine industrielle ♦ Quand elle est en colère, elle lance un sort qui fait pousser des feuilles de palmier sur la tête de celui qui l'énerve ♦ Elle est d'une maniaquerie légendaire avec sa cuisine ♦ Elle a mis plus de temps à s'adapter à l'Europe que n'importe quel autre continent ♦ Elle rêverait de faire une superbe pièce montée pour un mariage ♦



Dernière édition par Kangela Oyaya le Jeu 16 Mar - 11:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 53
Date d'inscription : 14/03/2017
avatar

gif
Ton histoire

 La porte s’ouvre, des clients pénètrent dans le restaurant. C’est un lieu assez incongru, même pour le monde sorcier. La touche de magie y est bien présente : les chaises bougent seules pour que le client puisse s’asseoir ou se lever, les bouteilles de vin et les carafes d’eau remplissent les verres à leur demande et les assiettes volent sur les plateaux des serveurs qui vont et viennent des cuisines à la salle dans leur bel uniforme noir, rouge et vert, les couleurs du Kenya, le pays d’où est originaire la propriétaire et la chef du restaurant. Diverses odeurs parviennent aux narines des clients. Pour les imaginer fermez les yeux et inspirez. Une odeurs d’épices vous parvient d’abord, vous portant vers des pays orientaux, vous donnant l’impression d’être sur un de ces marchés colorés et animés. Mais il y a aussi des odeurs d’herbes et d’aromates qui évoquent le Sud de l’Europe : La Provence, l’Italie, l’Espagne… il fait chaud, les cigales chantent, vous vous désaltérez d’une citronnade faite maison à l’ombre des arbres et au beau milieu d’un bosquet de lavandes où fourmille des dizaines de bourdons butinants de fleurs en fleurs. Tournez la tête. Maintenant une odeur de grillades remplace les épices et les herbes. Vous sentez l’odeur de la viande et de la viande grillée. Le drapeau américain flotte sous le soleil du 4 juillet et les barbecue sont de sortie.
Mais il n’y a pas que les odeurs. Il y a aussi les bruits. D’un côté de la salle provient des éclats de rire tandis qu’un sorcier anglais essaye de manger du riz avec des baguettes sans succès sous le rire de sorciers chinois venus pour des raisons diplomatiques. Ils se le permettent, leur collègue anglais a bien rit en leur servant de la gelée anglaise hier. Dans un autre coin, un vieux monsieur fait rire ses petits enfants en faisant danser les petits pains avec sa baguette sur un coin de la table.
C’est ce qui rend ce restaurant, le Monde des saveurs si particulier. Il y règne une bonne ambiance, même en cuisine où le personnel semble venir des quatre coins du monde. On y entre et le temps d’un repas les soucis sont oubliés.

Hélas depuis quelques temps le restaurant est moins bondé, on rit moins. Les fréquentations sont différentes. On voit moins de sorciers de différents horizons franchir la porte du restaurant. Ceux qui viennent manger sont habillés de capes noires et le silence se fait lorsqu’ils viennent. Certains abordent un air arrogant, d’autre ont l’air sinistre et certains semblent regarder le monde comme un spectacle dont ils serraient le metteur en scène.
Pourtant Kangela Oyaya, la propriétaire refuse de fermer ce restaurant. Il est toute sa vie. Elle s’est battue pour l’obtenir, a travaillé jour et nuit pour économiser jusqu’au dernier centime pour acheter le local et payer les premiers employés. C’est avec le sourire qu’elle accueille les clients, qui l’ignore, lui jette un regard méprisant ou pervers pour certains. Mais tel un masque, le sourire de Kangela ne tombe pas, tout comme son restaurant. Elle fait semblant de vouloir s’assurer que tout ce passe bien pour les clients ou de débarrasser une table, même si ce n’est pas son travail et écoute des bribes de conversations qu’elle note soigneusement dans sa tête et qu’elle donnera plus tard à ses collègues de la Coalition ou de l’Ordre.

Ça ne fait pas très longtemps que Kangela a rejoint la Coalition, pourtant elle a toute la confiance de ses collègues. Elle ne sait pas si c’est le fait de pouvoir se transformer en éléphant et de pouvoir piétiner ceux qui la contrarie ou le fait d’avoir énormément voyager qui joue en sa faveur.
Le don de métamorphose est dans sa famille et se transmet de générations en générations. Son grand-père était un métamorphomage et plusieurs membres sont des animagi comme elle. Enfin ce n’est très exceptionnel en Afrique. Ouagadou, l’école de magie est réputée pour son enseignement de la métamorphose. Il n’est pas rare de voir des élèves quitter l’école en étant des animagi accomplis. Kangela a choisis l’éléphant parce que derrière son air calme et la sagesse qui émane du pachyderme, elle sait qu’il est tout aussi féroce que le lion et qu’il vaut mieux ne pas le provoquer.
Pour ce qui est des voyages, c’est la passion de la cuisine qui a pousser Kangela à quitter son Kenya natal. Encore une fois ce sont ses grands-parents qui lui ont transmis cette passion. Elle  concocté son premier plat a six ans : un simple poulet accompagné de riz, un peu trop cuit mais elle était tellement fière d’elle qu’elle n’y a pas fait attention en le dégustant et son père avait affirmé que c’était le meilleur plat qu’il n’ai jamais mangé.

Depuis Kangela c’était mis en tête de découvrir tous les plats du monde, malheureusement la bibliothèque du quartier sorcier et même moldu ne regorgeait pas  de beaucoup de livres de cuisine.
Elle du attendre d’avoir finis ses études pour pouvoir commencer sa quête culinaire.

Sa scolarité s’est passée sans trop de soucis. Comme tous les sorciers d’Afrique, elle a su qu’elle était une sorcière par le biais d’un rêve. Le messager avait pris la forme d’un éléphant, ce qui explique encore d’avantage les raisons de son choix de ce transformer en cet animal et l’avait laissé monter sur son dos pour une balade dans la savane. Bien qu’elle savait que ce n’était qu’un rêve, l’impression de réalité qu’il lui avait laissé était tel que Kangela s’en souvenait encore parfaitement alors qu’elle était incapable de se souvenir de ses rêves. Après lui avoir fait découvrir la savane, l’éléphant avait alors cavalé sans prévenir, forçant Kangela à enrouler du mieux qu’elle pouvait ses petits bras autour du cou massif de l’animal pour ne pas tomber et à fermer les yeux. Lorsqu’il s’était arrêté, elle avait ouvert les yeux, encore tremblante et le spectacle qu’elle contemplait alors surpassait tout ce qu’elle avait pu voir jusque là. Même la savane imaginé par son messager, idyllique et ses futurs voyages, ce qu’elle ne savait pas, n’arriver pas à la cheville de ce qu’elle voyait : un immense château se dressait devant elle, au sommet d’une montagne tellement haute qu’elle dépassait les nuages. Le château lui même semblait flotter dans le ciel, le sommet de la montagne invisible. Elle ne savait pas en quoi était fait le château exactement : terre, pierre… il semblait qu’il avait jaillit directement de la montagne, qu’il était son extension. Doucement l’éléphant attrapa Kangela avec sa trompe pour la faire descendre. Ils restèrent un moment à  contempler le château quand tout devint flou. Kangela se réveillait, elle le savait. Alors l’éléphant la chatouilla avec sa trompe, la faisant rire puis il lui glissa quelque chose dans la main avant de disparaître lui aussi. Lorsqu’elle ouvrit les yeux, Kangela mis du temps à revenir dans le monde réel. Ce ne fut que le petit poids froid dans sa main qui la ramena à la réalité : une pierre, sur laquelle était gravé son nom en swahili et un dessin représentant un éléphanteau faisant jaillir de l’eau de sa trompe. Alors elle sauta de son lit en riant. Elle savait ce que tout cela signifiait. Elle était admise à Uagadou.

L’école de magie Africaine est très déroutante au premier abord. Son aspect en premier lieu, mais aussi sa composition. Ce sont tous les jeunes sorciers du continent qui viennent étudier et cela donne un curieux et joli mélange. Pour éviter le problème de la barrière de langue, des sortilèges de traductions ont été jetés sur la château afin que tout le monde puisse se comprendre. Ce n’est que vers leur troisième année, sur les huit au total que les élèves apprennent en plus des matières principales l’anglais, une langue amenée par les colonisateurs et longtemps boudée mais qui s’avère très utile pour une meilleure communication. Depuis quelques années l’école propose aussi l’apprentissage du français et de l’allemand mais le succès de ces matières n’est pas au rendez-vous. Étant donné les nombreuses cultures et religions des élèves, il n’y a pas d’interdit religieux ni vestimentaire, seulement une robe de sorcier de couleur violette comme uniforme.
C’est à Uagadou que Kangela rencontra ses meilleurs amis, Farida et Sambala, venant respectivement du Maroc et du Sénégal. Ce fut cette différence de culture qui les rapprocha et les renforça. Et c’est aussi ce qui motiva plus tard Kangela a se lancer dans la lutte contre Voldemort.
L’école fut alors on terrain d’entraînement de lutte contre les injustices et ce très tôt.

La première fois ce fut quelques mois après son arrivée à l’école : les élèves étaient répartis en classe d’âge et par petits groupes selon leur niveau, qui pouvait changer afin de s’adapter aux élèves qui étaient encouragés à ne pas baisser les bras mais aussi à s’entraider. Cette répartition se voyait aussi à la cantine : bien qu’il n’y ait presque aucune règle, comme ne pas jouer avec la nourriture, les élèves se regroupaient naturellement par groupes et à ce moment là, un groupe d’élèves de cinquième année n’avait rien trouvé de mieux que de se servir des desserts des autres, surtout des plus jeunes. Chaque jour ils choisissaient une table et obligeaient les élèves à leur donner leurs desserts. Ce jour là ce fut la table de Kangela qui fut prise pour cible. La meneuse du groupe, Sarah une grande fille à la peau mate et au yeux durs se planta devant le petit groupe de premières années, attendant à ce qu’ils lui donnent tous ce qu’elle et ses amis attendaient. D’ailleurs tous avaient compris et commençaient à tendre leur assiette vers elle. Seule une gamine maigrichonne et aux cheveux coupés très cours continuait de déguster un Mahamri (un beignet fait à base de lait de coco), presque aussi gros que sa main, tranquillement, ignorant totalement les intrus. Sarah fronça les sourcil et se déplaça vers la gamine, se penchant vers elle.

« Donne moi ton dessert. »

La gamine l’ignora.

« T’es sourde ou quoi ? File moi ton dessert ! »

Le volume de la cantine baissait progressivement. Des élèves commençaient à faire des paris tandis que d’autres hésitaient à aller chercher les professeurs dans leur salle de déjeuner respective. Ils n’avaient pas envie que tout dégénère mais avaient aussi peur des représailles.

Excédée Sarah arracha le beignet des mains de l’insolente gamine. Mais elle n’avait pas prévu sa réaction. Elle s’était attendue à ce qu’elle se mette à pleurer, aussi fut-elle surprise de la voir se ruer sur elle, toute maigrichonne qu’elle était mais elle la repoussa bien vite, la faisant tomber au sol brutalement.

« Rends moi ça !
- Non, c’est à moi maintenant.
- Pourquoi tu fais ça ? Tu peux avoir des gâteaux à volonté, les assiettes sont magiques !
- Parce que c’est plus amusant. »

Et Sarah croqua dans le Mahamri. Cela mis Kangela hors d’elle. Déjà elle trouvait que Sarah et sa bande étaient stupides et cruels, surtout pour faire quelque chose d’aussi bête que de voler les desserts des autres. On aurait dit ces brutes qu’elle voyait dans les bandes-dessinées moldues américaines qu’elle lisait parfois, comme celles qui embêtait Spiderman. Kangela n’avait pas les super pouvoir de Spider man mais elle était une sorcière, elle pouvait se défendre. Et puis surtout Kangela n’aimait pas qu’on touche à sa nourriture. Elle adorait cuisiner et partager mais on ne touchait pas à ce qu’elle avait dans son assiette sans sa permission. Et puis comme elle l’avait dit plus tôt, ils étaient dans une école de magie et les plats étaient enchantés de manière à faire apparaître de la nourriture à volonté et il y avait toujours une quantité incroyable de plats. Alors ce que faisait Sarah et sa clique était tout bonnement stupide. Elle entendit Farid, le petit ami de Sarah ricaner. Elle se leva tranquillement, essayant de na pas grimacer parce qu’elle s’était fait mal en tombant. Elle fixa Sarah sans cligner des yeux, la défiant du regard. Cette dernière la regardait d’un air hautain. Autour d’elle, Kangela sentit le regard apeuré de Farida qui triturait nerveusement le lien de sa robe et Sambala serrait tellement fort le bord de la table qu’elle n’aurait pas été surprise de voir la marque de ses mains dans le bois. Kangela leva sa main et fendit l’air comme si elle giflait quelqu’un d’invisible. Interloquée d’abord, Sarah finit par éclater de rirer.

« Pauvre fille, tu mérites même pas que je m’inté... »

Elle fut interrompu par le cri aigu de Farida et elle sentit plusieurs regards se poser sur elle, d’abords intrigués, puis moqueurs. Elle vit Farid se mordre les lèvres pour ne pas rire. Puis elle sentit un drôle de poids sur sa tête et bruit de déchirure.  Elle lâcha le Mahamri qui alla rouler sous la table et posa les mains sur son crâne. Quelque chose poussait sur son crâne !
Elle pris alors une des assiettes en argent pour s’en servir de miroir. Elle se mit alors à hurler à en réveiller un mort, lâchant l’assiette qui se brisa en mille morceaux. Des feuilles de palmier lui poussait sur la tête ! Puis elle entendit les éclats de rire et sentit des doigts se pointer vers elle. Des larmes de rages apparurent aux coins de ses yeux et elle sembla d’abord vouloir se jeter sur Kangela puis se ravisa et couru vers la sortie. Bien que pliés en deux de rire, ses amis la suivirent vers l’infirmerie. Dans la salle des applaudissement fusèrent pour Kangela, qui n’avait pas desserré les dents. Ce fut les mains d’un grand de dernière année qui la ramenèrent à la réalité tandis qu’il la hissait sur ses épaules pour l’acclamer.

A partir de ce jour Sarah et sa bande arrêtèrent de s’en prendre à Kangela, malgré une animosité affichée et des tentatives de coup bas. Il y eu d’autres épisodes injustes, et Kangela fut souvent punie pour s’être opposée à des professeurs parfois trop sévères ou injustes selon elle mais toutes les lignes et chaudrons sales à laver manuellement du monde de la découragèrent pas. Si il fallait parler et décrier l’injustice, ni rien ni personne ne l’arrêterait. Avec le temps Kangela s’était seulement assagie. Ici en Angleterre elle n’allait pas crier publiquement que Voldemort était un tyran et qu’elle était du côté de Harry Potter ou n’allait pas faire pousser des palmiers sur la tête de tous les mangemorts et sympathisants qu’elle croisait mais elle savait se faire respecter et montrer son désaccord sans se mettre en danger.

C’est Sambala qui a mis Kangela en relation avec Mijad Siaka. Il le connaissait par le biais d’un membre de sa famille éloignée, elle n’avait pas vraiment compris. Mais Sambala savait ce qu’il se passait en Angleterre et que Kangela y était. Ce qui l’intéressait surtout c’était d’apprendre à faire du thé et des scones parfaits, il le savait mais il connaissait aussi le caractère de Kangela. Elle était alors retourné en Afrique laissant brièvement derrière elle le pudding et la jelly. Elle avait alors fait la connaissance de Mijad Siaka, Albus Dumbledore et d’autres membres de la Coalition. C’était dangereux. Elle risquait sa vie, celle de beaucoup de personne mais ça valait le coup. Son séjour à Londres était la couverture parfaite. Elle allait permettre à des nés-molus privés de leur baguette d’apprendre une autre manière de se servir de la magie.

Quand elle pu enfin ouvrir son restaurant malgré l’ascension de Voldemort, quelques temps avant la mort de Dumbledore elle établit un code avec les membres de la Coalition et des membres de l’Ordre. Si ils voulaient prévenir d’un danger menaçant ou une future visite officielle de mangemorts ou du ministère, il entrait dans son restaurant et après avoir demander le menu, ils commandaient un plat quelconque et après l’avoir mangé transmettaient leurs compliments ainsi qu’un petit mot de remerciement. Kangela demandait de quelle table venait le mot et savait qu’elle retrouverait le soir, quand ses employés seraient partis, sous la table une note avec les noms et la date de la prochaine visite. Si Kangela allait devoir se retrouver à accueillir et à cacher pendant quelques jours dans le passage secret de sa réserve des fugitifs un membre venait et demandait si ils n’avaient pas de tarte au citron pour le dessert, ce sur quoi il allait un peu insisté pour que Kangela vienne en personne et lui dise que si il en voulait, il pouvait revenir à une date où il y en aurait au menu. La date était bien sûr celle où elle allait pouvoir recueillir les fugitifs, en général pas plus de trois jours après la visite. Ce n’était pas elle qui avait imaginé ce code là, c’était Mijad qui le lui avait suggéré mais elle soupçonnait Albus de l’avoir inventé.
Il existe tout un tas d’autres codes que Kangela connaît. Seul deux de ses employés sont au courant , les autres ne savent rien même si Kangela soupçonne certains d’agir à leur propre manière donc elle les surveille.

Kangela est désormais bien intégrée au Londres sorcier même si sa famille et son Kenya natal lui manque. Mais il serait bien égoïste de repartir et de tout laisser derrière elle alors elle prend sur elle, se contentant d’écrire des lettres formelles à sa famille, tenue au courant mais dont elle veut éviter de mettre en danger, au cas où les lettres seraient interceptées.

Et une dernière chose : si vous avez un jour un problème, allez aux Saveurs du monde et demander si Kangela sert encore de ses petits palmiers à la canelle. Elle vous aidera.
Derrière l'écran

Margaret et Pazuzu pour vous servir !



Dernière édition par Kangela Oyaya le Sam 15 Avr - 22:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 197
Date d'inscription : 28/12/2016
avatar
Rolalala Kao 1 Kao 1 J'ai tellement hâte de voir ce que tu vas faire avec ce personnage !! Lupita est magnifique en plus !! Et puis une sorcière de la Coalition, qui vient du Kenya Kao 1 Kao 1 Je ne peux que tomber amoureuse !!

_________________

Are you insane like me ?

I think there's a flaw in my code. These voices won't leave me alone Well my heart is gold and my hands are cold | © Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 53
Date d'inscription : 14/03/2017
avatar
Je tiens à préciser ceci: Lupita est ma femme alors pas touche ! Kyô (Je dis ça pour la plupart de mes crush féminins et y en a beaucoup ! Laughing )
En vrai je suis tombée amoureuse d'elle dans 12 years a slave, tant de beauté ça devrait être interdit ! Coeur

Et puis j'avais envie de rajouter un peu de diversité et de quitter le continent européen, direction l'Afrique, je vais essayer de développer un petit peu l'école de Uagadou, c'est dommage qu'on n'en sache pas plus, même si le peu qu'on en sait est pas mal !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 197
Date d'inscription : 28/12/2016
avatar
HAHA ! Je ne la toucherai pas alors, je me contenterai de l'admirer Amour Très bon choix en tout cas et je suis entièrement d'accord avec toi (ça a aussi joué dans mon choix de prendre Rami, qui est d'origine égyptienne, pour Kyô ^^). Si tu veux un coup de main pour Uagadou, n'hésite pas Very Happy

_________________

Are you insane like me ?

I think there's a flaw in my code. These voices won't leave me alone Well my heart is gold and my hands are cold | © Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 29
Messages : 264
Date d'inscription : 27/12/2016
avatar
Re-bienvenue parmi nous Kao 1 Qu'es-ce qu'elle est belle Kao 10 Coeur

Plein de courage pour ta fiche Calin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 51
Messages : 217
Date d'inscription : 28/12/2016
Localisation : Londres
avatar
@Kurt Macquarie a écrit:
HAHA ! Je ne la toucherai pas alors, je me contenterai de l'admirer Amour


Bon déjà Kurt, fais pas mine d'être intéressé par les femmes, merci.

*Siegpasseenmodejalousie* xDDD


Hâte d'en savoir plus sur ce personnage aussi, en tous cas :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 53
Date d'inscription : 14/03/2017
avatar
Lupita est une beauté en effet Amour En fait ça faisait un moment que je cherchais à prendre Lupita Nyong'o comme avatar mais je ne savais pas quel personnage prendre ! Puis je me suis souvenue de la coalition et voilà ! Laughing

D'ailleurs en parlant de Kyô, la dernière fois je suis tombée sur un mec dans le RER qui ressemblait à Rami Malek et en plus il avait une capuche rabattue sur la tête, je me suis dit "bah tient, Kyô prends les transports moldus maintenant ?" Laughing

Sieg c'est pas bien d'être jaloux ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 413
Date d'inscription : 05/10/2016
avatar
Re-bienvenue parmi nous Amour

J'adore le début de ta fiche et le personnage de Kangela Amour En plus tu as tellement bien décrit sa passion pour la cuisine que tu m'en a mis l'eau à la bouche, c'est un restaurant Kenyan qu'elle a à Londres ? Amour

En tout cas j'ai bien ri aussi sur le fait qu'elle se transforme en éléphant et les phrases qui suivent, on reconnait la petite touche d'originalité de l'auteur et on sait de qui vient le personnage sans avoir à se demander trop longtemps !!! Laughing

En tout cas j'ai vraiment hâte de lire la suite, n'hésite pas si tu as la moindre question !!!

_________________
~ Le loup qui appartient à une bonne meute n'est jamais seul ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 53
Date d'inscription : 14/03/2017
avatar
C'est un restaurant avec des spécialité Kenyanes mais aussi du monde, l'idée m'est venue quand je suis allée au restau avec une copine, on est passées devant un restaurant qui proposait des plats des quatre coins du monde (Mais on y est pas allé, c'était trop cher pour nos portefeuilles !) Very Happy

Je me demande si le choix de l'éléphant vient du fait que j'adorais Babar quand j'étais petite, je rendais mes parents fous avec ! (Et puis la maman de Babar... on parle de Mufasa ou de la maman de Bambi mais Babar a aussi perdu sa maman !) Sad

Pour le moment je n'ai pas trop de questions, je vais m'attaquer à l'enfance de Kangela et essayer d'approfondir Ouagadou un peu plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 413
Date d'inscription : 05/10/2016
avatar
550 de large
Bien joué, t'es validé-e
Des petits liens pour t'aider


Encore une fois re-bienvenue parmi nous Amour J'ai adoré lire la fiche de Kangela qui est une personne avec beaucoup de caractère, ce dont on a besoin dans ce camp ! Laughing Tu as tellement bien décrit l'ambiance à l'école de sorciers de Uagadou Amour ça donne envie d'en savoir plus sur cette école et j'espère qu'on aura l'occasion de lire des souvenirs de Kangela là-bas !!
Et très bonne idée aussi pour les codes ! Je pense que Cassandre va avoir plaisir de s'en servir !!
Juste un petit détail : les sorciers ne peuvent pas "choisir" leur animagus, si Kangela est un éléphant ce n'est pas un choix ! Mais ce n'est pas grave du tout Amour
Tu es bien évidemment validée !!! Very Happy

Une femme, plutôt petite, s’avance vers Invité. Elle porte un tailleur, est coiffée d’un chignon et observe le nouvel arrivant à travers ses lunettes rectangulaires. Malgré une allure stricte, elle aborde un visage sympathique.

Bienvenue Invité sur Necronomicon.
Je suis une représentante de l’administration, et je suis là pour vous apporter toute l’aide nécessaire à votre installation. Il est important que chacun se sente à son aise, sorcier, moldu, ou autre.
Suivez-moi, je vous prie, nous allons commencer la visite.

Elle s’avance vers un couloir, laissant derrière elle le son de ses talons aiguille.

Derrière cette porte, vous trouverez le règlement de Nécronomicon . Lisez-le bien afin d’être validé(e). De ce côté-ci se trouve le département de renseignements . Ce département est très complet et donnera toutes les informations nécessaires : le contexte et ses annexes, les intrigues et leurs évolutions, etc.

Elle se tourne un temps vers Invité afin de s’assurer qu’elle est bien suivie lorsqu’elle change de couloir, et que cette personne ne semble trop perdue sous les informations.

Passons le département d’identification – vous avez eu, ou vous aurez, toutes les informations lors de votre inscription. Continuons plutôt vers les choses plus utiles. Afin de mieux vous intégrer, vous pouvez consulter le service d’urbanisme pour demander un logement. Vous trouverez également le département de l’emploi afin de voir quels sont les emplois à pourvoir.
Bien. Avançons.

Elle reprend la visite et se dirige cette fois-ci vers un couloir plus petit.

Si vous cherchez à créer des liens avec nos résidents déjà présents, le salon de rencontres sera idéal. N’hésitez pas à vous y rendre.
Pour plus de détails (le signalement des absences, des propositions d’idées, etc.), merci de consulter le guide de bienvenue .

Elle tend la main vers un petite table où repose plusieurs exemplaires du guide de bienvenue.

Il reste une dernière étape pour pouvoir entrer en territoire britannique. Une fois le règlement signé et votre fiche de présentation remise, vous pourrez passer la Commission du sang. Rassurez-vous, vous ne devrez tuer personne. Il s’agit de votre premier RP, cela a pour but de vous aider à vous intégrer. C’est un passage imposé par le nouveau gouvernement de Pius Ticknesse dans le jeu. Mais entre nous, vous n’y êtes pas obligé(e). Vous vous doutez de l’objectif du nouveau Ministère et s’y rendre peut se révéler risquer selon votre ascendance.

Elle sourit une dernière fois à Invité avant de le laisser partir.

Je vous souhaite à nouveau la bienvenue sur Necronomicon. Et bon jeu.






© Narja - Never-Utopia

_________________
~ Le loup qui appartient à une bonne meute n'est jamais seul ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 108
Date d'inscription : 23/12/2016
avatar
Rooooh j'adore ce perso <3 Amour Amour Déjà, la manière dont u parles de Ouagadou, c'est juste parfait, je pouvais voir les couleurs de l'Afrique ! Et on sent l’atmosphère différent de Poudlard mais pourtant tout autant magique. Et la cuisine de Kangela, miam miam miam Very Happy T'as l'air de bien connaître les cultures africaines en tout cas et j'ai bien envie d'en savoir plus à travers tes rps.
Pour ce qui est du personnage en tant que tel, elle est trop chouette Amour J'adore son caractère, je la veux en amie !! Non, vraiment, va falloir qu'on se trouve un rp ma chère Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 53
Date d'inscription : 14/03/2017
avatar
Merci !
Merci Leah pour le détail de l'animagus, j'avais oublié ça ! (En plus ça me donne l'air nouille puisque j'avais été regardé des infos sur les animagus !)
Merci Fenrir ! Pour être honnête je ne suis pas une grande connaisseuse de la culture Africaine mais comme j'aime apprendre de nouvelles cultures j'ai été pêché pas mal d'infos. Et puis pour la cuisine comme j'adore faire des gâteaux je voulais faire un peu partager ça ! (Oui j'aime bien faire partager mes passions à travers mes personnages !) Laughing
Kangela serait ravie de te faire un bon plat mais le fait que tu sois du côté des mangemorts risque de la refroidir. Après rien n'empêche Fenrir d'apprécier sa cuisine ! Laughing Tu es le bienvenue dans mon restaurant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 25
Messages : 183
Date d'inscription : 27/09/2016
avatar
Oh mon dieu ta présentation était trop bien Amour

D'abord, je ne sais pas pourquoi mais ton personnage me fait énormément pensé à Tiana dans la princesse et la grenouille sans déconner j'ai pensé à ça tout du long de ta présentation et j'étais trop fan Coeur

Enfin, toutes mes félicitations pour l'école Africaine, c'est une très jolie imagination de ta part et ça donne envie de connaître cette école de magie aussi cheers

En tout cas ça fait vraiment plaisir de voir un membre de la coalition sur le forum, cela va nous permettre de booster un peu l'histoire Happy 1

Encore bravo pour ton personnage et impatiente de te voir en action Happy

_________________
Sauras-tu résister à la tentation, Invité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Kangela Oyaya [Coalition]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande pour Coalition V.2
» Coalition V2
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» Une large coalition de l’opposition réclame la démission de René Préval
» Fiche de Indrick Boreale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nécronomicon :: Entrée en territoire Britannique :: La commission d'enregistrement :: Les présentations validées-