The supremacy of the Muggles ends here.
Voldemort a ouvert les portes de l'Enfer et contrôle le gouvernement anglais. Sa suprématie ne s'arrêtera pas là. Avec la source de la magie noire à ses côtés, il s'apprête à mettre la main sur tous les continents. Son objectif : soumettre les moldus et les traîtes à leur sang. L'aiderez vous dans ce combat ou rejoindrez-vous la coalition internationale ?
RéglementContexteBottinsLes groupesLes créatures jouablesScénarii et Postes vacantsInvités
A savoir
# Juin 97 : Dumbledore meurt par la main de Severus Rogue
# Eté 97 : Voldemort prend le contrôle du gouvernement
# Septembre 97 : La Coalition Internationale reprend du service et une nouvelle année scolaire démarre sous la domination des Carrow
# Décembre 97 : Voldemort redonne sa liberté avec Seytan et passe un pacte avec ce dernier
# Nous sommes en mai 1998
Contexte
C'est une terrible annonce qui secoue le monde des sorciers : Dumbledore est mort, assassiné par Severus Rogue. Le plus grand mage noir de tous les temps en profite pour mettre la main sur le ministère de la magie. Son objectif : purifier la race sorcière et faire des moldus ses esclaves. Mais son empire ne s'étant qu'aux frontières de la bonne vieille Angleterre. Le monde entier doit être nettoyé. Pour cela, Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom est en quête de la source même de la magie noire. Le Necronomicon, le livre des monstres et des morts, le mène devant les portes de l'enfer, qu'il laisse grandes ouvertes...
Evénements
Ego vero sic intellego, Patres conscripti, nos hoc tempore in provinciis decernendis perpetuae pacis habere oportere rationem. Nam quis hoc non sentit omnia alia esse nobis vacua ab omni periculo atque etiam suspicione belli ?
Duplexque isdem diebus acciderat malum, quod et Theophilum insontem atrox interceperat casus, et Serenianus dignus exsecratione cunctorum, innoxius, modo non reclamante publico vigore, discessit.
Blackout
everything is falling apart

Partagez | 
 

 Lahhel [Archange]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 90
Date d'inscription : 22/01/2017
avatar

Lahhel Benedict Cumberbatch

gif
Infos générales
avatar
Bonjour, je m'appelle Lahhel, j'ai des milliers d’années, si ce n’est plus et je suis né(e) en des temps immémoriaux au milieu des nuages, je n’ai donc pas de vraie nationalité. Je travaille en tant que professeur à l’école Poudlard comme professeur de Potions, il m’arrive également d’intervenir fréquemment à l’hôpital Ste Mangouste, mais je suis en fait l’un des 4 Archanges restants. Sinon, je suis ni hétérosexuel, ni homo, ni bi ni ce que vous voulez. En fait, je n’ai jamais eu à me poser ce genre de question et je ne vois pas en quoi cela vous intéresse. Je ne sais pas encore ce que je suis et peut-être ne le saurais-je jamais et je suis célibataire, pour reprendre vos termes. En vérité je suis plus ou moins marié au monde qui m’entoure. et je suis plutôt aisée, encore une fois, ce n’est pas dans mes préoccupations. Mais rassurez-vous, je vis très bien . Pour finir, j'utilise Benedict Cumberbatch comme avatar et je fais partie du groupe des Célestes.


❯ ASCENDANCE : Le sang le plus pur qui puisse exister, bien que je ne sois pas sorcier. Je n’ai ni parents, ni famille de sang. Je suis né du grand Asmar qui nous a inventé mes frères et moi. Mon sang est unique, mais je n’en fais pas une fierté.
❯ DATE DE NAISSANCE : Je ne sais pas exactement. Le calendrier que nous connaissons n’a pas toujours été celui mit en place, si bien que j’ignore moi-même mon âge. Une chose est sûre, je suis certainement plus vieux que vous.
❯ NATIONALITÉ : Je me définis comme un homme du monde.
❯ ESPÈCE: Archange
❯ CLASSE SOCIAL : Modeste voire aisée
❯ ORIENTATION SEXUELLE : Je ne sais pas, l’avenir me le dira peut-être même si ce n’est pas dans mes priorités
❯ GROUPE : Célestes
❯ COMPAGNON : J’aime tous les animaux de cette planète. Ça ferait sans doute sourire mes frères et sœur mais j’adorerai avoir un chien. Pour des raisons pratiques, je n’en ai pas.
❯ BAGUETTE : Aucune, ma magie n’a certainement pas besoin de ça.
❯ PATRONUS : Je n’en ai pas besoin, j’en fais office moi-même.
❯ EPOUVANTRARD : Bien trop de choses malheureusement. Les démons supérieurs avant tout.
❯ CAPACITÉ SPÉCIALE : Tous les pouvoirs d’un ange. J’ai aussi la faculté d’influencer sur le temps : je peux rajeunir ou faire vieillir des objets ou bâtiments.


Des détails sur ton personnage

Quel est son caractère ?
Lahhel est tout ce qu’il y a de profondément bon. Il est l’altruisme, la générosité, l’espoir, le courage, la bonté, etc. C’est un Archange après tout. Mais attention, il a son caractère bien à lui, et même quelques traits qui peuvent s’apparenter à des défauts. Par exemple, Lahhel est borné. Une tête de mule comme on en fait peu. Même s’il sait être à l’écoute d’autrui, il est très difficile de le détourner de son idée. C’est d’ailleurs même ce qui lui vaut pas mal de prises de tête avec ces homologues Archanges. Cet entêtement peut-être assez fatiguant à vivre pour ses pairs. Voilà un deuxième défaut de l’Archange : il est fatiguant. Il n’aime pas avoir tort et a dû mal à reconnaître ses erreurs. C’est surtout parce qu’il met tout son cœur dans tout ce qu’il entreprend.
D’ailleurs, contrairement à ses frères et sœur, il a tendance à tout prendre à cœur. Il s’implique facilement dans ses relations avec les humains, même s’il ne les a jamais rencontrés directement. C’est ce que lui reprochent les autres Archanges : de ne pas savoir prendre de la distance, du recul sur ce qui se passe sur Terre. Il se sent très vite impliqué et a tendance à mettre son nez un peu partout. Or, les Archanges ont comme devise de rester neutres et impartiaux. Ce que n’arrive pas toujours à faire Lahhel.
Bien qu’il les a observé durant des milliers d’année, il a rencontré très peu d’humains. Des fois, il ne comprend pas toujours leur choix, leur émotion, ce qui fait l’essence même des humains. Pourtant, il a un amour profond pour l’humanité. Il les voit comme des enfants trop petits, trop jeunes pour tout ce qui les entoure. Dans ces prochaines interactions avec l’espèce humaine, attendez-vous à des quiproquos, des interrogations, des incompréhensions et pas mal de manque de tact.
Néanmoins, il a développé un certain sens de l’humour et même de l’ironie. Il aime manier les mots. Avec son manque d’expérience avec la nature humaine, il n’est pas rare que certaines remarques puissent être déplacées, malgré lui. Il ne se rend pas toujours compte de ce qu’il peut dire. A part pour cacher son identité et protéger les siens et le combat des résistants, il ne ment jamais. Là aussi, ça peut être assez problématique. Malgré toute cette innocence – et même cette naïveté – il reste quelqu’un d’autoritaire.

Que penses-tu du gouvernement de Voldemort et son pacte avec Seytan ?
Notre monde est-il vraiment tombé aussi bas. J’en ai vu des horreurs, des scènes qui m’ont fait pleurer, d’autres qui m’ont paralysé d’effroi. On m’a toujours dis de ne pas m’emmêler, de ne faire rien d’autre que de guider les Hommes et de leur envoyer des signes et de l’espoir. Il n’est plus question de guide, pour moi. Non, Seytan va créer son armée de créatures abominables. Ses démons, ses incubes, ses suppôts. Je ne peux décemment pas regarder tout ça de loin. Voldemort ne vaut pas mieux. Il a la stature et la mégalomanie de bien des Dictateurs que j’ai pu observer. Mais lui, il a plus de moyen. Il ne s’est encore servi de presqu’aucune de ses armes. Et c’est bien ça qui m’inquiète. Lorsqu’il utilisera ce pacte avec Seytan, ce n’est pas que les sorciers qui devront supporter les dégâts. Mais l’humanité entière. Le règne animal aussi. La nature elle-même. Il est plus que temps de se mettre au travail.

Quel est ton avis sur l'Ordre du Phénix, de la Coalition et de leur combat ?
Dans toutes ses mauvaises passes, l’humanité n’a jamais cessé de combattre. Cette fois-ci ne fait pas exception et leur détermination me rend plutôt fier. Je les soutiens. Je ne suis pas officiellement avec eux pour ne pas les mettre encore plus en danger mais je compte bien me rendre utile, aussi discrètement que je le peux. Je n’ai pas encore totalement décidé de mon avenir ici, mais ils font partie de ma motivation, mon moteur. Ce sont des hommes et des femmes qui méritent qu’on les soutienne, quoi qu’on en dise.



Anecdote

Dans ses rêves les plus fous, il aimerait devenir humain le temps d’un instant pour mieux les comprendre : il veut ressentir leurs sensations, leurs émotions, leurs peurs, leurs peines. S’il le pouvait, il porterait tous les malheurs du monde sur ses épaules ♦ Il est le plus jeune des Archanges. C’est lui qui a été créé en dernier. Cette situation lui a donné comme surnom le « chouchou » de la part de ses frères et sœur. Rien de méchant, ce n’est que de la taquinerie amicale ♦ Il est aussi celui qui a le plus été auprès d’Asmar pour avoir des conseils, pour récupérer un peu de son savoir, etc. Asmar lui-même lui donnait ce statut de « cadet » de la famille ♦ Il sait parler toutes les langues du monde : anciennes, mortes, vivantes. Mêmes le braille et le langage des signes. ♦ Il n’a pas besoin de dormir, mais depuis qu’il est sur Terre, il essaye… ♦ Venir sur Terre, ce n’était pas que pour se mêler au combat. Ça faisait maintenant des dizaines d’année qu’il songeait à vivre parmi eux pour partager leur vie. Il vit ça comme une expérience d’être au cœur de l’humanité. Il aimerait si habituer, même s’il a quelques difficultés d’adaptation. ♦ Il s’est arrangé pour avoir un poste de titulaire enseignant à Ste Mangouste pour former les jeunes sorciers aux atrocités qui risquent d’arriver en grand nombre. Il intervient aussi de temps en temps à Poudlard en tant qu’intervenant ou consultant. Il fait alors mine de partager les valeurs du Gouvernement ou de ne pas être concerné. En fait, ça lui permet surtout de vérifier l’état de l’école et des élèves. ♦ Il adore toutes les espèces vivantes, mais il doit bien avouer qu’il en a une qu’il préfère : les chiens. Il aimerait en avoir un. Il trouve la relation entre l’homme et le chien fascinante et surtout la plus sincère au monde. Il se refuse d’en adopter un pour l’instant parce qu’il craint de ne pas pouvoir s’en occuper. Le jour où il craque, attendez-vous à ce qu’il achète un manoir pour héberger tous les animaux errants. ♦ Il cherche encore le nom qu’il va utiliser pour se faire passer pour un humain lambda. Pour ce coup là, il n’a aucune inspiration.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 90
Date d'inscription : 22/01/2017
avatar

gif
Ton histoire

Le papier que je tiens dans la main est froissé. À force de l’avoir tourné et retourné entre mes doigts, les quelques mots gravés dessus sont de moins en moins visibles. Un soupir franchit mes lèvres et mes yeux se ferment. Je suis convaincu de mon choix. Je sais ce que j’ai à faire. J’ai déjà trop traîné pour ça. La dernière dispute avec Anaël me revient en tête et je peux encore entendre la voix de mon frère. Ma mâchoire se serre. C’est la bonne voie que je choisis, j’en suis persuadé.
Sinon à quoi servons-nous ? Je n’en peux plus d’observer le monde à partir de notre Royaume hermétique. La vie, c’est en bas qu’elle se produit, et je veux en faire partie. Voir les humains se déchirer entre eux, les créatures les tourmenter, c’est notre lot quotidien de spectacle. Il est temps que le scénario change.

Les pulsions de mon cœur s’accélèrent. Je peux les sentir dans ma poitrine. C’est fou à quel point nous ressemblons à des humains. Pourtant, nous n’avons pas la même façon de penser, pas la même façon de voir les choses. Ce qui fait notre différence ? Nous n’avons pas été souillés par les agissements de Seytan. Et c’est contre ça que je veux moi-même me battre.

« Ce n’est pas à nous d’intervenir. Les anges font déjà ce travailler. Nous nous devons… »
Regarder et attendre… Attendre quoi ? Que les démons de Seytan détruisent ce monde. Cette Terre source de toute œuvre, de toute magie. Il n’existe pas d’autres mondes, contrairement à ce que certains puissent imaginer. Il est le seul et l’unique. Celui que nous devons protéger. Si ce n’est pas pour nous, au moins faisons-le pour Asmar.

Asmar, notre père à tous. Du moins, le nôtre, nous Archanges. Nous étions sept à la base. J’ai été le dernier à être créé. L’Archange de la Liberté. La touche finale qu’il faudrait pour rendre l’Homme un être conscient et capable de faire des choix. En faire un être maître de son destin.
Sept, comme les cinq doigts de la main. Mais nous n’étions pas apparus juste pour le plaisir. À sept, nous étions une armée. Une armée contre la tyrannie et la noirceur de Seytan. Ses démons gagnaient du terrain, s’amusaient de tout et rendaient impur chaque être qu’ils touchaient. La Terre allait à la catastrophe et nous étions là pour l’en empêcher. Nous n’étions pas seuls. Il y avait les anges aussi. Un peu moins puissants, mais tout aussi déterminés.
Je ne saurais dire combien de temps a duré cette éprouvante période. Peut-être plusieurs années. Seytan rivalisait d’inventivité pour nous faire tomber. Ses coups étaient autant physiques que mentaux. L’aliénation n’était pas loin. À vrai dire, je ne sais pas comment on a tenu, mes frères et moi. C’était notre raison de vivre, notre raison d’exister. Tous les jours, inlassablement, on essayait de réparer les dégâts de Seytan et de ses démons. Chaque lendemain, nous pouvions recommencer. J’ai très vite eu l’étiquette de l’Archange impulsif. Il m’en fallait peu pour être révulsé. Je l’étais donc en permanence à cette période. Anaël et Haraël étaient là pour me calmer parfois. J’étais un peu comme le petit frère un peu trop émotif. Je me serais sûrement fait arracher les ailes à maintes reprises sans eux. Mais je me battais avec toute la force de mon âme, toute la force de mon esprit. La liberté ne pouvait s’acquérir qu’en cassant ces chaines. Je me débattais en permanence pour les arracher.

Quelle vie, me diriez-vous. Être né pour vivre l’enfer. Mais avoir comme fonction celle de défendre des idéaux, n’était-ce pas magnifique ? J’étais utile, mon existence avait un sens. Je n’en demandais pas plus. Et puis, j’avais trop de rage en moi. On peut être quelqu’un de bon, et être pourtant en colère. Archanges, nous sommes la preuve que tout n’est pas forcément blanc. Du moins, moi, je ne le suis pas. Ce combat s’éternisait. Il n’en finissait plus. Baisser les bras n’est clairement pas dans mes habitudes. Je me voyais déjà mourir pour la liberté que je défendais.

Je n’en ai pas eu besoin. C’est lorsqu’Asmar et Seytan eux-mêmes sont venus se mêler au combat que tout s’est enchaîné. Leur fracas a fait trembler la terre. Même si cela remonte à des milliers d’années, je me souviens très bien de ce moment. Mes frères et moi, nous nous étions réfugiés au Royaume des Anges. On voyait tout s’effondrer. Les continents se séparaient, les mers s’affrontaient, le vent rugissait. La fin du monde approchait. Et durant toutes mes années d’existence, je n’avais connu que la perdition et la violence. Je dois bien l’avouer maintenant, j’étais en colère. Mais pas contre les démons ni Seytan. Contre moi, contre nous tous et surtout contre Asmar. C’était lui qui nous avait donné cette vie de Chaos. C’était lui qui nous privait de nos rêves en détruisant tout dans son combat. J’ai fermé les yeux à ce moment-là. Je ne voulais pas voir. Je voulais juste imaginer. Imaginer comment aurait été ce monde, si nous avions vaincu. C’est un sourire qui est apparu sur mes lèvres. Il était beau ce monde que je voyais à travers mes paupières. Méhiel me prit la main et sa chaleur me transporta davantage. Nous mourrions pour ce que nous défendions depuis notre création. C’était déjà une victoire en soi.

Le fracas ne s’arrangeait pas. La Terre tremblait toujours autant. Puis, plus rien. Plus un bruit, plus une secousse. Juste une brise douce et rafraîchissante, comme si tout l’air autour de nous se renouvelait. J’ai rouvert les yeux à ce moment-là et je me souviens d’avoir vu le monde comme je l’avais quitté en les fermant. Sauf qu’aucun dragon ne flottait dans le ciel. Au contraire, ce dernier était bleu comme l’océan. Nous étions tous surpris de cet étrange revirement de la situation. Il nous fallut peu de temps pour comprendre. Seytan était enfermé et Asmar aussi. Leur mère les avait séparés. Nous avions gagné.
Malgré tout, la victoire n’était pas exactement comme nous nous l’étions imaginé. Nous étions désormais les seuls à pouvoir rentrer en contact avec Asmar, incapable de revenir sur Terre. Mais il nous donna une mission. La plus importante des missions et qui nous fait vivre toujours aujourd’hui : prendre soin des humains.

Vous pensiez que ça serait facile ? Je peux vous jurer que non. Je pensais avoir vécu les jours les plus sombres de la Terre lors du combat contre Seytan mais il n’en était rien. Les humains eux aussi peuvent engendrer le mal. Et même sans l’influence des démons. C’est sûrement ça le plus dramatique. Les Archanges étaient devenus les êtres supérieurs. Comme Asmar, nous devions vivre loin de la Terre mais l’observer. Les Anges étaient nos soldats, qu’on pouvait envoyer lors de mission. Croyez-moi, ils ont rarement besoin de nous pour savoir ce qu’ils ont à faire.

Rebâtir le Monde fut un travail titanesque. On ne réussit d’ailleurs pas à le remettre dans le même état qu’à son origine et ce fut plutôt une bonne chose. On ne doit jamais complètement effacer le passé, sous peine d’en oublier ses leçons. L’humanité reprit son cours. La vie s’écoulait, comme un long fleuve tranquille.

Mais rien n’est jamais simple. Si un jour quelqu’un vous dit que les Archanges sont des êtres parfaits, niez-le. Rien dans ce monde n’est parfait. Même pas Asmar. Les Archanges encore moins. Nous avons nos tentations, nos personnalités, nos envies et nos désirs. Trois d’entre nous succombèrent à tout ça. Combattre mes frères a sûrement été la plus dure des batailles à mener, mais elle était nécessaire. Seule la mort pouvait résoudre ce problème. Je suis resté assez traumatisé de ce moment. Pourquoi donc ? Parce que moi aussi j’ai été tenté. Assouvir l’être humain ? Non, ce n’est pas ce que je voulais. Mais me détacher du Royaume des Anges, de vivre ma propre existence. Oui, ça, ça me tentait bien. J’ai failli les suivre, juste pour vivre la vie dont je rêvais. Je ne sais toujours pas comment j’ai résisté. Je crois en vérité qu’Haraël est intervenu et m’a sauvé de cette tourmente.

Étrangement, cet épisode m’a rendu un peu plus libre. Je passais des heures sans m’en rendre compte au côté d’Asmar, à l’interroger sur tout un tas de choses. Je notais tout. Ce fut très rare que je me rendisse sur Terre. Les Archanges n’aimaient pas beaucoup ça, et ce n’était donc que des passages occasionnels. Durant l’un de ces voyages, je déposais toutes mes notes dans un endroit éloigné. Je savais qu’un prêtre tomberait sur l’ouvrage. Les années, les guerres et sûrement la négligence humaine les perdirent. Ce fut, je dois bien l’avouer, une déception. Mais tout ce savoir, je l’avais encore dans la tête. L’humanité ne devait peut-être pas tout savoir, tout simplement.

Il m’est aussi arrivé d’intervenir sur des cas particuliers, bien trop compliqués pour les Anges de base. Comme ce cas de possession, par le démon Pazuzu. Il me fallut beaucoup d’énergie pour le vaincre et je regrette qu’il n’ait pas disparu définitivement. Mais ce sont les règles du jeu, n’est-ce pas ?

Bref, les années passaient, encore et encore. Vous connaissez sûrement aussi bien que moi les apogées et les désastres humains. Et puis, vinrent Voldemort… et Seytan, une nouvelle fois.

« On sait ce qu’il est capable de faire ! On a vu ce qu'a donné son combat face à Asmar ! Si ses créatures et lui reviennent en force, c’en est fini de l’humanité, de tout même. »
« On a pas à faire ça Lahhel, ce n’est pas notre rôle »
« Alors c’est quoi, notre rôle ? Regarder sans rien faire, ni rien dire ? Très peu pour moi… On a déjà été trop négligent. On aurait dû pouvoir aider à d’autres occasions et on a quasiment rien fait. »
« Ne dis pas n’importe quoi, ce sont les anges qui… »
« Les anges sont trop peu ! Il y a trop à faire et ce sont eux qui font tout. À leur place, je nous en voudrais d’être aussi…stoïques. »
« Tu parles comme un humain. Ne laisse pas tes émotions prendre le dessus. Sois raisonnable et sage. »
« On voit où ça nous mène… »
« Ça suffit Lahhel. Il n’y a pas à discuter ! C’est ainsi et c’est tout ! »
« De quel droit penses-tu pouvoir me donner des ordres. »
Le visage d’Anaël s’était figé dans une expression douloureuse. Je l’avais blessé.
« Je fais ça pour ton bien. Je sais que tu as toujours voulu être comme eux, être l’un d’eux. Mais ça te détruirait. Crois-moi. Nous devons les guider, pas être eux. »
« Pour les guider, il faut les comprendre, savoir ce qu’ils ressentent. Nos signes fonctionnent une fois sur deux. Trop d’humains sont sceptiques. Plus personne ne croit en nous. Nous sommes devenus une légende sans intérêt, qu’on ne raconte même pas aux plus jeunes. Tu n’en as pas marre, toi, de voir que la plus grande partie des dates connues de l’humanité sont celles qui relatent de catastrophes écologiques, économiques, planétaires, de guerres, de conflits, d’accidents, de terrorismes, de génocides, de meurtres, de fratricides. Et les bonnes dates ? A-t-on eu un soupçon d’influence dessus ? Je ne crois pas. Elles n’étaient dues qu’au courage des hommes eux-mêmes. Ils n’étaient pas des anges mais ont été de loin plus utiles que nous. Et j’en ai marre de ça. Je veux rendre hommage à tous ses hommes, toutes ses femmes qui se sont battues pour la liberté. Je ne veux pas laisser mourir leur rêve alors que je suis en capacité de pouvoir les aider. »
Anaël m’avait regardé longuement. J’avais bien vu qu’il n’était toujours pas de mon avis et sa réponse me le confirma.
« Ce n’est pas moi qui décide Lahhel, c’est comme ça. Nous ne devons pas intervenir en chair et en os. Fin de la discussion. »

Voilà, c’est comme ça que j'ai fini par me décider. Je ne veux pas faire marche arrière. Plus maintenant. Je jette un dernier coup d’œil au papier et finis par le lâcher. Ils finiront bien par le trouver. Puis, je quitte le Royaume des Anges, une bonne fois pour toutes. Peut-être verront-ils mon départ comme une trahison. Peut-être même qu’ils me rejetteront à tout jamais. Je deviendrais un déchu, mais au moins j’aurais fait ce qui me semblait bon. Bien sûr, je ne compte pas révéler l’existence des Archanges. Je me mêlerai aux humains en tant que l’un d’entre eux. Je vivrai leur vie et apprendrai à les comprendre. Et j’interviendrai discrètement lorsqu’il le faudra, au plus proche du combat.

« La liberté n’attend plus. Pardon. », c’est ce que l’on peut lire sur le papier abandonné du Royaume des Anges.
Derrière l'écran

Nullam quis metus sit amet leo feugiat rutrum id nec est. Donec at interdum arcu. Sed at mauris nulla. Mauris ac ipsum est. Nulla eleifend odio a ex scelerisque placerat. Mauris consequat, odio quis fringilla vulputate, est tellus volutpat lectus, ac semper neque risus nec arcu.



Dernière édition par Lahhel le Jeu 26 Jan - 12:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 29
Messages : 264
Date d'inscription : 27/12/2016
avatar
Bienvenue parmi nous ! Kao 4 Bon courage pour ta fiche Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 25
Messages : 57
Date d'inscription : 06/01/2017
avatar
Bienvenue cher archange j'ai vraiment très très hâte de lire ta fiche ! Cassandre est très heureuse qu'un soutien de poids arrive parmi eux ! Amour Coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 83
Date d'inscription : 11/01/2017
avatar
Bienvenue parmi nous !

Je suis contente de te voir ici, en effet nous avons un passé commun ensemble Very Happy J'ai hâte de lire le reste de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 51
Messages : 217
Date d'inscription : 28/12/2016
Localisation : Londres
avatar
Ces gifs ne sont que fragilité, c'est de toute beauté Razz

Hâte de lire la petite histoire de ce charmant Lahhel :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 104
Date d'inscription : 25/01/2017
avatar
Amour Calin Amour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 90
Date d'inscription : 22/01/2017
avatar
Merci à vous tous Very Happy Amour Amour Vous êtes des amours !
Bon, au risque de décevoir, ici Math/Kyô/Kurt (j'ai craqué c'est pas bien..)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 83
Date d'inscription : 11/01/2017
avatar
Pour ce qui est de craquer je connais ça donc je ne peux pas te blâmer, il m'arrive toujours la même chose quand j'entre dans une librairie ! Laughing
En tout cas j'ai hâte de voir nos "retrouvailles" Twisted Evil !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 30
Date d'inscription : 08/01/2017
avatar
Une fiche encore très agréable à lire et un personnage fort prometteur Amour Amour J'ai hâte de le voir entrer en jeu Amour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 108
Date d'inscription : 23/12/2016
avatar
On est dans la même team alors Pazuzu xD
Merci Malik <3 contente que ça t'ai plu ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 413
Date d'inscription : 05/10/2016
avatar
550 de large
Bien joué, t'es validé-e
Des petits liens pour t'aider


Re-bienvenue cher Lahhel !!! I love you  ta fiche est vraiment superbe et nous remet bien dans le concept de base, ça ne peut pas faire de mal Very Happy  & j'adore le caractère de Lahhel et la façon dont tu fais bien comprendre que même du côté des "gentils" et y compris du côté des archanges, personne n'est tout blanc et est en nuance de gris, exactement comme l'être humain !!

C'est super aussi que tu ais repris la petite altercation avec Pazuzu, on verra s'ils se recroisent ces deux là... silent

Je pense qu'on peut avoir un bon petit sujet avec Cassandre, elle elle ne sera pas totalement inconsciente de la nature céleste de leur nouvel ami  Un ange  Laughing

Une femme, plutôt petite, s’avance vers Invité. Elle porte un tailleur, est coiffée d’un chignon et observe le nouvel arrivant à travers ses lunettes rectangulaires. Malgré une allure stricte, elle aborde un visage sympathique.

Bienvenue Invité sur Necronomicon.
Je suis une représentante de l’administration, et je suis là pour vous apporter toute l’aide nécessaire à votre installation. Il est important que chacun se sente à son aise, sorcier, moldu, ou autre.
Suivez-moi, je vous prie, nous allons commencer la visite.

Elle s’avance vers un couloir, laissant derrière elle le son de ses talons aiguille.

Derrière cette porte, vous trouverez le règlement de Nécronomicon . Lisez-le bien afin d’être validé(e). De ce côté-ci se trouve le département de renseignements . Ce département est très complet et donnera toutes les informations nécessaires : le contexte et ses annexes, les intrigues et leurs évolutions, etc.

Elle se tourne un temps vers Invité afin de s’assurer qu’elle est bien suivie lorsqu’elle change de couloir, et que cette personne ne semble trop perdue sous les informations.

Passons le département d’identification – vous avez eu, ou vous aurez, toutes les informations lors de votre inscription. Continuons plutôt vers les choses plus utiles. Afin de mieux vous intégrer, vous pouvez consulter le service d’urbanisme pour demander un logement. Vous trouverez également le département de l’emploi afin de voir quels sont les emplois à pourvoir.
Bien. Avançons.

Elle reprend la visite et se dirige cette fois-ci vers un couloir plus petit.

Si vous cherchez à créer des liens avec nos résidents déjà présents, le salon de rencontres sera idéal. N’hésitez pas à vous y rendre.
Pour plus de détails (le signalement des absences, des propositions d’idées, etc.), merci de consulter le guide de bienvenue .

Elle tend la main vers un petite table où repose plusieurs exemplaires du guide de bienvenue.

Il reste une dernière étape pour pouvoir entrer en territoire britannique. Une fois le règlement signé et votre fiche de présentation remise, vous pourrez passer la Commission du sang. Rassurez-vous, vous ne devrez tuer personne. Il s’agit de votre premier RP, cela a pour but de vous aider à vous intégrer. C’est un passage imposé par le nouveau gouvernement de Pius Ticknesse dans le jeu. Mais entre nous, vous n’y êtes pas obligé(e). Vous vous doutez de l’objectif du nouveau Ministère et s’y rendre peut se révéler risquer selon votre ascendance.

Elle sourit une dernière fois à Invité avant de le laisser partir.

Je vous souhaite à nouveau la bienvenue sur Necronomicon. Et bon jeu.






© Narja - Never-Utopia

_________________
~ Le loup qui appartient à une bonne meute n'est jamais seul ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 90
Date d'inscription : 22/01/2017
avatar
Merci Leah Amour Amour Heureuse que la fiche t'ait plu Very Happy Oh et avec plaisir pour Cassandre, elle sera la seule à connaître son petit secret Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Âge : 25
Messages : 183
Date d'inscription : 27/09/2016
avatar
Wahoooo Amour

J'arrive avec un peu de retard mais ta fiche est trop géniale Coeur Cette fiche représente tellement bien les Archanges à mes yeux que j'en suis bluffé.

Le personnage répond à 100% aux critères d'un archange mais tu as réussi à lui donner un caractère et une personnalité propre, j'ai vraiment trouvé ça excellent Coeur

Je suis impatiente de voir ce beau jeune homme prude en action cheers

Je me demandais quand cet avatar allait arriver Laughing Je suis étonnée de ne pas l'avoir vu avant

_________________
Sauras-tu résister à la tentation, Invité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Lahhel [Archange]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tyraël l'archange.
» L'archange et le Taureau
» Que ce passe-t-il dans le tome 9 ?
» Les seigneurs de Dreamland
» Sirion, l'ombre du coeur [ Lhurgoyf, cavalier de Sharna]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nécronomicon :: Entrée en territoire Britannique :: La commission d'enregistrement :: Les présentations validées-