The supremacy of the Muggles ends here.
Voldemort a ouvert les portes de l'Enfer et contrôle le gouvernement anglais. Sa suprématie ne s'arrêtera pas là. Avec la source de la magie noire à ses côtés, il s'apprête à mettre la main sur tous les continents. Son objectif : soumettre les moldus et les traîtes à leur sang. L'aiderez vous dans ce combat ou rejoindrez-vous la coalition internationale ?
RéglementContexteBottinsLes groupesLes créatures jouablesScénarii et Postes vacantsInvités
A savoir
# Juin 97 : Dumbledore meurt par la main de Severus Rogue
# Eté 97 : Voldemort prend le contrôle du gouvernement
# Septembre 97 : La Coalition Internationale reprend du service et une nouvelle année scolaire démarre sous la domination des Carrow
# Décembre 97 : Voldemort redonne sa liberté avec Seytan et passe un pacte avec ce dernier
# Nous sommes en mai 1998
Contexte
C'est une terrible annonce qui secoue le monde des sorciers : Dumbledore est mort, assassiné par Severus Rogue. Le plus grand mage noir de tous les temps en profite pour mettre la main sur le ministère de la magie. Son objectif : purifier la race sorcière et faire des moldus ses esclaves. Mais son empire ne s'étant qu'aux frontières de la bonne vieille Angleterre. Le monde entier doit être nettoyé. Pour cela, Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom est en quête de la source même de la magie noire. Le Necronomicon, le livre des monstres et des morts, le mène devant les portes de l'enfer, qu'il laisse grandes ouvertes...
Evénements
Ego vero sic intellego, Patres conscripti, nos hoc tempore in provinciis decernendis perpetuae pacis habere oportere rationem. Nam quis hoc non sentit omnia alia esse nobis vacua ab omni periculo atque etiam suspicione belli ?
Duplexque isdem diebus acciderat malum, quod et Theophilum insontem atrox interceperat casus, et Serenianus dignus exsecratione cunctorum, innoxius, modo non reclamante publico vigore, discessit.
Blackout
everything is falling apart

Partagez | 
 

 Entretien de Leah Coalman [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 403
Date d'inscription : 05/10/2016
avatar
Citation :
Bonjour ! Cet entretien est un sujet commencé et terminé en un post Laughing  Leah étant du côté du Gouvernement, cet entretien n'est qu'une formalité mais qu'il fallait faire. Cela m'aura permis aussi, de développer un peu la vie de Leah quand elle était encore avec Eddy.

2 mars 1998


«  La barbe d'aller à cet entretien, je rate mon cours de gym ! » Se plaignait Leah en finissant de se préparer. « Fenrir, puisque tu as dit que je le réussissais d'office, je dois vraiment y aller ?  »

« Oui, je te l'ai déjà dit. Dans les bureaux, ils aiment les papiers. Autant qu'ils soient faits. Allez, dépéchez-vous vous allez être en retard ».

Fenrir ne s'était pas mis tout à coup à vouvoyer Leah, il s'adressait également à Eddy, le mâle de la jeune louve, qui l'accompagnait à son entretien. Même si les entretiens étaient individuels, Eddy n'avait eu qu'à dire qu'il venait avec elle pour le faire effectivement. Leah n'en était pas ravie mais elle était plutôt indifférente. Eddy avait pris depuis longtemps cette habitude de faire comme si elle était une enfant, sans doute pour qu'elle ne puisse plus se débrouiller sans lui…

Quelques minutes plus tard, ils arrivèrent au Ministère de la Magie. Leah montra à l'accueil sa convocation sur laquelle Fenrir avait écrit « accompagnée par son compagnon. Signé Fenrir Greyback ». Le jeune sorcier à l'accueil ne sembla pourtant pas remarquer cela, ou ne pas en tenir compte.

« Très bien Madame vous allez être reçue dans quelques minutes par Monsieur Scorcese. Monsieur, je vous prierais de patienter dans le hall. Un distributeur de journaux est à votre disposition gra... »

« Vous ne savez pas lire ? »

Le ton menaçant d'Eddy glaça le sorcier sur sa chaise. Il eut quand même le courage de rétorquer, d'une voix très faible :

« Les entretiens sont individuels, Monsieur. »

« Parce que vous pensez vraiment que je vais laisser ma compagne seule, avec un commissaire mâle ? »

Leah se retint de lever les yeux au ciel, elle s'était plus d'une fois pris une giffle dans ce genre de situations quand elle disait à Eddy « ne t'inquiète pas chéri, je suis sûre que le Monsieur ne va pas me violer », mais il ne voulait rien entendre.

Le sorcier de l'accueil sembla comprendre que le ton employé avait pris une teinte de plus en plus agressive et dit :

« Très… Très bien je vois que vous avez une mention spéciale sur votre con… convocation. Monsieur peut vous… vous accompagner ».

Leah lui adressa un sourire encourageant et alla patienter avec Eddy. Après tout, ils étaient dans le même camp. Cela ne servait à rien de terroriser ses alliés, surtout que ce pauvre humain ne faisait qu'appliquer les directives qu'il avait reçues, avec peut-être un peu trop de zèle mais c'était caractéristique de sa jeunesse.

Quelques minutes plus tard on vint les chercher pour rejoindre le bureau d'Ozzer Scorcese. Celui-ci était évidemment prévenu qu'il avait affaire à un couple de loups-garous de la meute de Fenrir Greyback. D'ailleurs, certains de ses frères et sœurs passaient leur entretien le même jour, comme si on avait décidé de faire une journée spéciale loup-garou au Ministère.

« Bonjour Monsieur McKinnon, Bonjour Mademoiselle Coalman. Il s'agit donc de votre entretien. Je vous remercie d'être à l'heure. N'hésitez pas à vous servir en biscuits.

Disant cela, des tasses de thé se remplirent également devant eux. Leah se fit la réflexion que le commissaire avait été bien briefé : il ne la regardait presque pas. Son regard était tourné continuellement vers Eddy, comme si c'était lui qui passait l'entretien, et il ne le regardait surtout pas dans les yeux.

Tout en regardant toujours Eddy, Scorcese épela les nom, prénoms, dates de naissance de Leah et de ses parents biologiques et lui demanda si c'était correct, ce que la jeune femme agréa. Il lui demanda ensuite de parler de sa scolarité.

« Ma scolarité n'a pas été très longue. Fenrir m'a attaquée lorsque j'avais 10 ans. À Poudlard, je me transformais en loup garou les soirs de pleine lune. Albus Dumbledore m'enfermait dans son bureau et me laissait tout casser. La potion tue-loup n'a été inventée que quand j'avais 13 ans mais cela ne comblait pas l'envie d'avoir une meute. Alors j'ai fugué la veille de mes 14 ans et j'ai rejoint la meute de Fenrir. Lui et ses loups ont fait mon éducation magique pour le reste.  »

Il n'y avait que sous ce gouvernement actuel que de telles informations pouvaient passer sans problème ! Un autre gouvernement aurait tout de suite prit des mesures pour punir le kidnappeur d'enfant et l'éducation illégale. Scorcese se contenta d'hocher la tête en prenant des notes, content en somme de cette réponse.

« Nous avons dans nos archives l'information selon laquelle vous avez été envoyée, pour les trois années passées à Poudlard, dans la maison Gryffondor. Pouvez-vous expliquer rapidement le choix du Choixpeau ?

Eddy laissa échapper un grognement lupin sans bouger de sa chaise, où il avait les bras croisés. Il n'aimait pas que l'on pose des questions gênantes à sa compagne. Il savait que la maison Gryffondor était celle où il y avait le plus de rebellions face au système en place.

Leah, elle, ne se laissa pas démonter.

« Le Choixpeau m'a dit qu'il voyait en moi la ruse des Serpentards et le courage des Gryffondors. Il m'a dit que j'étais très courageuse à mon âge de supporter une condition de loup-garou. Il voulait m'envoyer à Serpentard, mais il m'a dit qu'il avait peur que les fréquentations que je pourrais y rencontrer ne m'amènent du mauvais côté. Alors il m'a envoyé à Gryffondor, espérant qu'une fois adulte, je me servirais de ma « particularité » de la bonne façon. »

« Visiblement ses efforts ont été vains » sourit le commissaire en regardant Leah, avant de se rendre compte tout à coup qu'il valait mieux regarder Eddy qui s'était redressé sur sa chaise.

« Avez-vous un métier, une occupation ?  » Reprit-il précipitamment.

« Euh… Et bien non si ce n'est que je suis très occupée au sein de la meute. Je m'occupe des repas, du ménage, de l'organisation des réunions, Fenrir m'envoie aussi en mission parfois… Et je vais à la gym... »

« Très bien très bien », dit Scorcese, ne voulant pas donner l'impression qu'il jugeait la jeune femme qui n'avait pas de travail rémunéré. « Que pensez-vous de la libération de Seytan ? »

« Vous n'avez pas à lui poser une question pareille, grogna Eddy en se rapprochant du commissaire tout en le regardant dans les yeux : une femelle ne se fait pas d'idées sur la situation politique, on lui dit ce qu'elle doit faire et elle obéit, c'est tout.

« Bien bien bien », dit Scorcese en raturant sa question d'un ton léger, mais sa main tremblante le trahissait. « Vos parents sont tous les deux des sorciers n'est-ce pas ? Savez-vous ce qu'ils pensent du gouvernement actuel ? Et votre frère ? »

« Oui ce sont des sorciers mais je ne sais pas ce qu'ils pensent du gouvernement, ni mon frère biologique. Je n'ai plus de leurs nouvelles depuis que… Que j'ai rencontré Eddy. Mon frère ne pouvait pas supporter que je sois avec un homme plus âgé que lui et… Il en avait peur je crois bien. Je ne les vois plus depuis plus de 6 ans. Je ne sais même pas s'ils sont encore en vie ou encore dans le pays. J'ai une vraie famille maintenant », conclut-elle en souriant.

« Très bien Mademoiselle, ce sera tout. Je vous demanderais de bien vouloir signer ce document sur lequel est retranscrit les paroles échangées lors de cet entretien. Je vous ramène dans un instant votre certificat attestant que vous avez passé et réussi l'entretien ainsi que vos papiers d'identité validés par le Ministère, qu'il conviendrait de présenter si vous étiez contrôlée. Évidemment, ce ne sont que des formalités. »

Quelques instants plus tard, Scorcese revint avec ce qui était, pour certains sorciers, le Saint-Graal, alors que pour Leah et Eddy il ne s'agissait que de paperasse inutile qui pouvait flamber en un instant.

Ils ressortirent néanmoins du Ministère, papiers en poche, et saluant leurs frères et sœurs de meute qu'ils croisaient. Leah respira le bon air Londonien à plein poumon : finalement, être un loup-garou n'était plus une tare, quand on était du bon côté... Elle eut un sourire carnassier face à une jeune sorcière toute blanche qui, elle, entrait dans le Ministère. Leah aurait parié qu'elle était une enfant de Moldus. On ne naît pas tous sous la même étoile !

_________________
~ Le loup qui appartient à une bonne meute n'est jamais seul ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Entretien de Leah Coalman [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entretien d'embauche (Lars) [Terminé]
» Leah A. Miller [Terminée]
» Maria Sharapova vs Xoxo Leah
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nécronomicon :: Le Londres sorcier :: Le Ministère de la Magie :: La Commission du Sang-